TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Ouverture du 13ème Daka’Art : Le Bénin sur la plus haute marche

Laeila-Adjovi

(Laeila Adjovi enlève le grand prix du chef de l’Etat)
Le Grand Théâtre National de Dakar a abrité la cérémonie d’ouverture de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain. Plusieurs délégations ont pris part au lancement de l’activité qui a eu lieu en présence du Simon Njami commissaire de Dak’Art et du président sénégalais Macky Sall.

Applaudissements nourris pour la franco-béninoise Laeïla Adjovi. Celle qui avoue avoir appris la photographie sur le tas, est une journaliste qui a fait ses premières armes à Dakar. Sa série photographique, « Malaïka Dotou Sankofa » réalisée en 2016 décroche le Grand Prix Léopold Sédar Senghor. « Chaque fois que vous évoquez l’œuvre, citez le nom de Loïc Hoquet » a fait savoir la gagnante qui tient à rappeler que l’œuvre est issue du travail avec le photographe Loïc Hoquet, par ailleurs père de sa fille. L’Uemoa avec ses 5 millions de francs CFA, récompense le photographe ivoirien Franck Fanny, comme l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) qui décerne à la marocaine Souad Lahlou, le prix de la diversité culturelle. Le ministère de la Culture du Sénégal quant à lui, a attribué le prix de la Révélation à l’artiste nigérian Olanrewaju Tejuoso, qui a fondu en larmes, en recevant son prix des mains du ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly. Macky Sall visite les pavillons L’heure rouge. Expression tirée de la bibliographie de l’écrivain Aimé Césaire, est le thème de la 13ème édition de la biennale de l’art africain contemporain qui se tient du 03 mai au 02 juin. La biennale de Dakar édition 2018 qui met à l’honneur le Rwanda et la Tunisie, s’ouvre en effet, sous les auspices du renouveau, de l’Afrique nouvelle. Dakar se veut en effet, la capitale de la réflexion stratégique sur l’avenir de l’art africain contemporain. Artistes, galeristes, promoteurs, conservateurs et journalistes entre autres, participent à cette rencontre des arts visuels. L’acte 13 de Dak’art connaît une innovation majeure. C’est l’ouverture du Pavillon du Sénégal qui va offrir une vitrine de choix à la créativité nationale du Pays de Senghor. Dans son discours à la cérémonie d’ouverture de la Biennale, le président Macky a fait une annonce. Il entend plaider auprès de ses pairs de l’union africaine pour le financement de la culture. Des tableaux divers ont agrémenté le lancement, dont la prestation de 350 choristes représentant tous les chœurs du Sénégal et le ballet du Rwanda.

Yves-Patrick LOKO (Collaboration depuis Dakar, Sénégal)

Qui est Laeila Adjovi ?

Franco-béninoise, Laeïla Adjovi a grandi dans plusieurs pays africains. A 20 ans, lors d’un stage à New-Delhi dans une ONG indienne, elle fait ses premiers pas en photographie. Elle s’initie ensuite aux techniques de la photographie argentique et du laboratoire. En 2006, diplômes de sciences politiques et de journalisme en poche, elle travaille dans la presse à Paris, puis dans le Pacifique, en Nouvelle-Calédonie. Là-bas, elle exerce pour la presse puis en télévision, et se lance dans un projet photographique sur les zones d’habitat précaire, aussi appelées “squats”. Adepte d’une photographie documentaire ou de reportage qui créerait du lien entre les couches sociales, entre les cultures et entre les mondes, elle développe aussi une approche artistique qui mêle peinture, dessin et manipulations en chambre noire. Toujours entre deux supports, c’est pour aller faire de la radio au Sénégal qu’elle revient s’installer sur le continent. Reporter, photojournaliste, plasticienne, elle vit et travaille à Dakar depuis 2010.

Dernière modification lemardi, 08 mai 2018 05:23
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !