TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

16e de finale Aller de la Coupe Caf : Le sort de Energie Fc scellé

Energie-Fc

Les électriciens de l’Energie Fc ont été battus en match Aller des 16e de finale de la Coupe Caf par le club nigérian d’Enyemba (0-2). C’était hier, mercredi 7 mars 2018, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Ce revers à domicilie prend l’allure d’une élimination qui se profile à l’horizon.

Tombeur de Hafia de la Guinée Conakry (1-0, 1-1) autour préliminaire de la Coupe Caf, l’équipe d’Energie Fc du Bénin n’a pu rééditer le même exploit face à Enyemba du Nigéria. Très tôt, l’équipe béninoise est tombée dans son propre piège, encaissant deux buts en moins d’un quart d’heure notamment à la troisième et huitième minute de jeu respectivement par Lanignan Bolarinwa Lawal (par autogoal) et Ojo Oluwa Damilaré. Deux buts qui ont assommés Stanislas Akélé et ses poulains qui n’ont rien vu que du vent durant la première partie.L’équipe a été dominée dans tous les compartiments. «On n’a manqué de vivacité derrière dès les premières minutes et ça a payé catch. Au haut niveau, les erreurs se payent automatiquement. Ça fait partie des expériences », a reconnu Jean Marie Guerre Sanni, capitaine de EnergieFc. La seconde partie a été presque le même  scénario même si les locaux ont essayé de pousser haut pour essayer de réduire le score mais l’équipe nigériane, très expérimentée, était bien assise dans son jeu. Elle aurait même pu aggraver la note si le gardien béninois Seyi Wilson Damilola n’avait pas stoppé le penalty nigérian de la 83è minute de jeu. Bref, Energie Fc du Bénin a trouvé une équipe plus forte qu’elle, plus expérimentée et plus aguerrie. Un revers (0-2) à domicile qui scelle certainement le sort de l’équipe béninoise même si le capitaine Jean Marie Guéra Sanni croît toujours à la qualification au Nigéria. «Moi, personnellement, j’y crois à la qualification. Ça fait partie du football. En deuxième partie, on a poussé. Au Nigéria, au fera mieux pour espérer la qualification», a laissé entendre le capitaine béninois. Rendez-vous le 16 mars prochain pour constater si Jean Marie Guera Sanni aurait raison ou pas.  

A.F.S.

Dernière modification levendredi, 09 mars 2018 04:38
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !