TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Message de Achim Steiner, Administrateur du PNUD, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, 8 mars 2018

Achim-Steiner

Qui a pour thème : « L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes »  

Les mouvements féministes alimentent les débats à travers le monde.  De #MeToo et #TimesUp, contre le harcèlement sexuel et la violence, à #NiUnaMenos - Pas une de moins - une campagne contre le féminicide, les femmes militent pour l'égalité aux quatre coins de la planète.

En cette Journée internationale des femmes, ces mouvements et manifestations ont une résonance particulière.   Aujourd'hui, nous célébrons les militantes qui travaillent inlassablement pour « défier le patriarcat » et nous exhortent à assurer l'égalité des droits pour les femmes.   

L'heure est venuede mettre fin au harcèlement sexuel et à la violence.  Il est de notre devoir moral à tous d’éradiquer ces comportements, partout. Nous devons tous œuvrer pour faire évoluer nos cultures et créer des espaces sûrs où signaler de tels actes.
L'heure est venue de mettre fin à la violence envers les femmes.  Les lois protégeant les femmes contre la violence domestique font défaut dans 49 pays.  Dans 37 pays, les auteurs de viol n'encourent aucune poursuite s'ils sont mariés avec la victime ou s’ils l’épousent par la suite.  

L'heure est venue de promouvoir la participation politique des femmes.  Les femmes représentent seulement 23,5% des parlementaires dans le monde.  Il faut qu’elles aient voix au chapitre.

L'heure est venue de réduire l’écart salarial entre hommes et femmes.   Cet écart est de 23% et au rythme actuel, il faudra 100 ans pour le combler.  Nous devons valoriser le travail des femmes et atténuer le fardeau des soins et des travaux domestiques non rémunérés.   Autant de contraintes qui empêchent les femmes de gagner leur vie, de participer à la vie publique et d’apporter leur contribution à leurs communautés et nations.   

L'heure est venue d’assurer l’égalité des chances pour les femmes rurales.  Le monde compte 43% de travailleuses agricoles, la majorité en milieu rural.  Elles doivent pouvoir accéder aux ressources, aux informations et à la prise de décision. Malgré leur rôle crucial dans la sécurité alimentaires et dans l'adaptation et le renforcement de la résilience face aux changements climatiques, les femmes rurales sont à la traîne en termes d’indicateurs de développement par rapport aux hommes ruraux et aux femmes urbaines.
L'heure est venue de célébrer les activistes qui luttent pour l'égalité et les droits des femmes.  

En cette Journée internationale des femmes, joignez-vous à moi pour rendre hommage à leur travail en redoublant d'efforts pour ouvrir la voie à un monde sans discrimination, sans exclusion et sans inégalité.

Les femmes donnent un élan au changement porté par les promesses de l'agenda 2030 et des Objectifs de développement durable.
Ces 17 objectifs — la fin de la pauvreté, la croissance équitable et l'éducation de qualité pour tous — sont étroitement liés, et leur réalisation passera inéluctablement par l'égalité entre les sexes. Aussi avons-nous tous un rôle à jouer pour soutenir l'autonomisation des femmes, dans leurs foyers, dans nos communautés—et au travail.

En faisant de l'égalité et de l'agenda 2030 une réalité, nous pouvons veiller à ce qu'aucune femme ne soit laissée pour compte.

Dernière modification levendredi, 09 mars 2018 04:38
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !