TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Classement Fifa du mois d’octobre 2017 : Le Bénin progresse mais pour combien de temps ?

ecureuils-du-benin

La Fédération internationale de football association (Fifa) a publié dans la journée du lundi 16 octobre 2017, le classement Fifa-Coca/Cola du mois d’octobre. Un classement qui a permis au Bénin de progresser de neuf places par rapport à la dernière publication où il occupait la 88e position au plan mondial. Un mois plus tard, c’est une avancée non moins négligeable. Puisque, le Bénin est désormais 79e au plan mondial et 18e rang en Afrique. Cette progression est sans nul doute la résultante du match nul obtenu face au Maroc à Rabat (2-2) par les locaux mais surtout du premier succès enregistré devant le Gabon (1-0) à Mallemort lors de la journée Fifa de ce même mois d’octobre. On ne peut oublier la victoire face à la Guinée-équatoriale au mois de septembre dernier (2-1). Des prestations qui ont certainement favorisé la progression du Bénin dans le classement Fifa du mois d’octobre 2017.

Certes, la progression du Bénin est à saluer. Mais il y a pleins de choses à corriger à l’interne si tant est que les dirigeants veulent davantage l’évolution du Bénin sur l’échiquier mondial. Car sur le plan local, l’organisation reste à désirer. Même si le ‘’pseudo’’ championnat évolue comme un orphelin de père et de mère, rien ne présage d’un bon avenir pour ceux qui l’animent notamment les joueurs qui sont sans salaires, que dis-je, sans un minimum pour jouer. Les clubs sont également essoufflés et on devra prier les dieux des terrains pour que les différents championnats aillent à leur épilogue. Si non, que deviendront les joueurs comme Charbel Gomez, Marcellin Koukpo, Steve Glodjinon et autres Rodrigue Fassinou, Ibrahim Ogoulola qui sont en nette progression et sur qui, le Bénin peut compter dans quelques années. En somme, le football béninois doit retrouver ses lettres de noblesses par l’entremise d’une bonne organisation et non, de l’amateurisme qui le caractérise. Si non, ces progressions seraient tout simplement l’arbre qui cache la forêt.

Le top 20 africain

1. Tunisie (28e)
2. Egypte (30e)
3. Sénégal (32e)
4. RDC (35e)
5. Nigeria (41e)
6. Cameroun (42e)
7. Maroc (48e)
8. Ghana (52e)
9. Burkina Faso (55e)
10. Côte d’Ivoire (61e)
11. Cap Vert (64e)
12. Guinée (66e)
13. Algérie (67e)
14. Ouganda (70e)
15. Mali (72e)
16. Afrique du Sud (74e)
17. Zambie (77e)
18. Bénin (79e)
19. Libye (88e)
20. Guinée Bissau (88e)

A.F.S.

Dernière modification lejeudi, 19 octobre 2017 04:57
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !