TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Fourniture d’accès internet au Togo : Téolis SA et Vivendi Africa Togo, deux nouveaux opérateurs agréés

accord-internet-togo

Le marché togolais de fourniture d’accès internet vient de s’enrichir de deux nouveaux opérateurs. LeMinistère togolais des postes et de l’économie numérique (Mpen)  vient en effet d’attribuer deux (2) licences de Fournisseurs d’accès internet (FAI) respectivement à La société Téolis SA et le groupe Vivendi Africa Togo (GVA Togo). La cérémonie officielle d’attribution a eu lieu, mercredi 07 Juin 2017, à Lomé au Togo, en présence de Michel Bagnah, de  la société Téolis SA et Alexandre Cohen, du groupe Vivendi Africa Togo (GVA Togo).

La signature des deux (2) nouvelles licences FAI entre le Mpen et les deux entreprises adjudicataires, La société Téolis SA et le groupe Vivendi Africa Togo (GVA Togo), vise à promouvoir la qualité de service et la compétitivité des prix au profit des usagers. En effet,  l’attribution de ces licences permettra notamment d’améliorer la qualité de service de l’internet, de renforcer la concurrence avec pour conséquence une baisse des prix, de créer des emplois, de permettre aux consommateurs togolais d’avoir le choix entre plusieurs fournisseurs de service Internet et enfin, de clarifier les conditions d’exercice de l’activité des FAI.

Aboutissement d’un long processus

Le 24 Août 2016, le Ministère des postes et de l’économie numérique a obtenu l’autorisation du gouvernement de procéder au lancement du processus d’attribution de deux (2) nouvelles licences à des fournisseurs d’accès internet. Concrètement, il a été retenu de procéder à un appel à concurrence conforme au code des marchés publics et comportant deux (2) étapes: la première, dite appel à manifestation d’intérêt, était destinée à sélectionner, sur la base de leurs expériences, notoriété et des ambitions librement affichées, les candidats qualifiés qui seraient admis à poursuivre la seconde étape du processus et à accéder au dossier d’appel d’offres pour soumettre une offre. Ainsi, l’appel à concurrence pour l’attribution de nouvelles licences à des fournisseurs d’accès Internet a officiellement été lancé le 03 Octobre 2016. Après neuf mois de procédure, sur les quinze soumissionnaires composés de groupements avec des sociétés togolaises, africaines, européennes et américaines, deux ont été retenues au terme du processus : La société Téolis SA et le groupe Vivendi Africa Togo. L’annonce a été faite par le ministère des Postes et de l’Économie numérique dans une communication en Conseil des ministres, présentée mercredi 31 mai 2017. Les deux sociétés rejoignent sur ce segment de marché, l’opérateur public historique Togo Telecom et le privé Café Informatique.

Pour des entreprises plus compétitives

Selon les propos de la ministre des Postes et de l’Économie numérique Cina Lawson, cette attribution de licence s’inscrit dans la vision du gouvernement, qui entend démocratiser l’accès à internet au Togo. Cette ouverture du marché permettra,à l’en croire, de « renforcer la concurrence, améliorer la qualité de service, baisser les prix et enfin donner la possibilité aux consommateurs togolais de choisir entre plusieurs fournisseurs de service internet ».Cette attribution avorisera à terme, selon ses propos, le développement de nouvelles offres innovantes et des offres personnalisées permettant de rendre les entreprises installées au Togo plus compétitives. Et pour les consommateurs, cette ouverture du marché améliorera la qualité du service et permettra au Togo de bénéficier des offres modernes, combinant accès à internet et aux chaînes de télévision notamment.

Le Bénin marque les pas en la matière

Au Bénin, plusieurs opérateurs dont notamment GVA au Bénin (CANALBOX) étaient prêts à déployer la fibre optique. Mais depuis bientôt 9 mois rien n’y fit. C'est silence radio, la situation n'est clairement pas définie. Les opérateurs n’ont eu droit qu’à des promesses de la part de l'exécutif. On n’assiste qu’à des discours sans aucune action concrète, en témoigne la sortie médiatique de la Ministre de l'économie numérique mardi dernier sur l'ORTB, avec des promesses sans lendemain. Le Bénin quartier rnumérique de l'Afrique n'est donc qu’un voeu pieux, car les pays voisins font moins de bruit pour plus d’efficacité. Plusieurs sont les pays d’Afrique qui ont déjà une avance sur le Bénin dans ce secteur. Le cas du Gabon où le déploiement de la fibre optique est devenu une réalité et fait le bonheur des populations est plus que patent. Le gouvernement du Bénin doit donc cesser avec les discours creuxe t passer à l’action pour le bonheur des populations.

Th.A

Dernière modification levendredi, 09 juin 2017 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !