TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Déclaration d’Helen Clark, Administrateur du PNUD, à l’occasion de la Journée internationale de la femme 8 Mars 2017

helen-clark

Le thème de la Journée internationale de la femme de cette année est : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d'ici 2030 ». La mondialisation et l’évolution technologique en sont le moteur. Il est donc important que les femmes soient en mesure de réussir dans ce nouveau monde du travail.

En l'état actuel des choses, l'écart salarial entre hommes et femmes perdure, les femmes percevant une rémunération inférieure de 24% à celle des hommes. Les femmes ont deux fois moins de chances d'avoir un emploi à temps plein que les hommes. Les femmes sont surreprésentées dans le secteur du travail précaire et informel.Elles sont souvent privées de protection sociale et une minorité d’entre elles, seulement 22%, occupent des postes à responsabilité au sein des entreprises.

Le travail non rémunéré représente une part considérable des contraintes pesant sur les femmes dans la population active. Selon les estimations, les femmes effectuent jusqu'à trois fois plus de travail non rémunéré que les hommes – de l’éducation des enfants à l’agriculture vivrière et la préparation des repas, en passant par la prise en charge des malades et des personnes âgées.

Dans les communautés dépourvues d'accès aux services de base, les investissements en matière d'eau et d'énergie durable pourraient faire gagner du temps aux femmes par rapport à l'approvisionnement en eau et en combustibles. Pour réaliser l'égalité entre les sexes, il faut faire évoluer les stéréotypes liés au genre de telle sorte que les hommes tout comme les femmes puissent contribuer aux travaux domestiques. 

Les femmes doivent avoir accès aux nouvelles technologies dans toutes les sociétés–pour bénéficier d’informations et de services, notamment pour les opérations bancaires. Il faut inciter les filles à étudier les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques, des disciplines qui offrent de nombreuses opportunités.  Le monde des entreprises doit s'efforcer de promouvoir la participation et l'avancement des femmes dans le secteur technologique.  

D'après le rapport de la Banque mondiale intitulé Les Femmes, l’Entreprise et le Droit, sur 173 économies étudiées, 155 disposent d'au moins une loidiscriminatoire à l'égard des femmes. Il reste encore des pays où les femmes n'ont pas le droit de divorcer, d'hériter, de posséder ou de louer des terres voire d'accéder au crédit. Il s'agit là d’un frein considérable à l'autonomisation économique des femmes.
L'heure est donc venue d'éliminer les obstacles à l'égalité entre les sexes dans le monde du travail et dans d'autres domaines. L'Agenda 2030 pour le développement durable nous exhorte à ne laisser personne de côté. En d’autres termes, nous ne devons laisser aucune femme de côté - nulle part.

Dernière modification lejeudi, 09 mars 2017 04:59
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !