TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Forum régional des acteurs du Bassin du Niger : Pour une gestion concertée des ressources en eau

Forum-Bassin-du-Niger

Cotonou abrite depuis hier, mercredi 1er février 2017, et ce pour trois jours, le forum régional des acteurs sur la gouvernance de l’eau dans le bassin du Niger. Placé sous le thème : « Le Fleuve Niger, source de coopération transfrontalière pour le développement intégré », il regroupe les coordinations des usagers et usagères de tous les pays qui ont en commun le bassin du Niger.

Ils sont venus du Bénin, du Burkina-Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Nigeria et du Tchad, tous pays membres de l’Autorité du bassin du Niger (Abn) pour échanger sur l’amélioration de la gouvernance de l’eau dans le bassin du Niger. Pendant trois jours, les acteurs de l’eau vont partager et améliorer les connaissances des acteurs étatiques et privés sur les divers outils et/ou mécanismes juridiques, institutionnels et techniques de gestion de l’eau dans le bassin du Niger, renforcer le partenariat entre les différents acteurs potentiels d’une part et entre les acteurs et le secrétariat exécutif de l’Abn d’autre part puis améliorer la communication  et le partage d’information sur les divers usages de l’eau dans le bassin du Niger en vue de prévenir d’éventuels conflits.

Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur de la structure focale nationale de l’Abn, Worou Wara Bouraïma trouve que ce rendez-vous est une parfaite occasion de consolidation des divers acquis capitalisés par l’Abn et ses membres en matière de coopération internationale. Pour le représentant de la Cedeao, Mahamane Dédéou Touré, les questions liées à la gouvernance de l’eau sont souvent sources de tensions voire de conflits entre acteurs et entre pays. Mais bien gérées elles peuvent être également un facteur de coopération de paix et decdéveloppement économique et social.« Dès sa création, l’Autorité du bassin du Niger s’est efforcée, à travers ses différents projets et programmes, à mettre en place des outils et mécanismes pour promouvoir une gestion concertée des ressources en eau », a souligné la secrétaire exécutive de l’AbnTouptaBoguena. Représentant le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines, le directeur de cabinet, Dakehoun Armand Raoul, estime que l’organisation du présent forum est la preuve de la parfaite compréhension de la nécessité d’une gestion intégrée et concertée des ressources en eau du bassin du Niger pour le bien-être des vaillantes populations. Conscient de l’état de dégradation avancé des ressources naturelles sous les effets conjugués du changement climatique et de la pression d’une population de plus en plus nombreuse, avec des besoins multiples et multiformes alors qu’en même temps les potentiels de développement s’amenuisent, il a formulé le vœu que le forum de Cotonou aboutisse à des recommandations pertinentes pour une gouvernance plus efficace de cette ressource commune en eau qu’est le bassin du Niger.

B.H

Dernière modification levendredi, 03 février 2017 04:46
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !