TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Echos des internationaux béninois : Aguemon buteur, peu de temps de jeu aux autres

Yannick-Aguemon

Après la trêve internationale, les championnats européens ont repris avec à la clé, plusieurs affiches. Du côté des internationaux béninois, peu ont eu assez de temps de jeu. Toutefois, on retiendra le but de Yannick Aguemon avec OH Louvain en deuxième division belge.

Aguemon, double buteur : Louvain prend la tête du classement

Pour le compte du 16e acte de Proximus League (D2 Belge), le leader Beershot recevait OH Louvain. Au terme de la rencontre, c’est OH Louvain qui est sorti vainqueur avec un doublé du Franco-béninois Yannick Aguemon. Il inscrit son 8e et 9è but de la saison et se hisse en tête du classement des buteurs de la Proximus League.OH Louvain est premier au classement général avec 30 points.

Kiki sur le banc : Brest battu en déplacement

Pour le compte de la 15e journée de Domino’s Ligue 2, l’équipe de Brest s’est déplacée sur la pelouse de Lorient pour essayer d’améliorer son retard. Mais les visiteurs ont été battus par les locaux (4-2). Une rencontre qui n’a pas connu la participation du latéral béninois David Kiki. Brest est 10e au classement avec 22 points (-02).

6mn pour Sessegnon : Montpellier obtient le nul en déplacement

Périlleux déplacement de Montpellier à Lyon mais les coéquipiers de Stéphane Sessegnon ont arraché le point du nul (0-0). L’international béninois, et capitaine des Ecureuils du Bénin n’a pas été titulaire dès le début du match. Il est entré à la 84e minute de jeu en lieu et place de Ninga. Montpellier est 8e au classement avec 17 points (+02).

Adénon absent : Amiens cale à domicile (0-0)

En absence du défenseur béninois Abdul Khaled Adénon, Amiens a été tenu en échec sur sa pelouse par Monaco (1-1). Un nul qui n’arrange pas le club, car il entre dans la zone rouge. Amiens est 19e au classement avec 12 points (-06).

Une première pour Verdon : Bordeaux tenu en échec
 
En match de clôture de la Ligue 1 en France, les Girondins de Bordeaux étaient face à l’Olympique de Marseille dans le cadre de la 13e journée de championnat. Au terme des 90 minutes de jeu, le score était de parité (1-1). Mais il faudra noter la première apparition de l’international béninois Olivier Verdon qui a joué les 10 dernières minutes de la rencontre en lieu et place de LewczukIgor. Bordeaux est 9e au classement avec 17 points (-02).

Adéoti absent : Auxerre battu en déplacement

En absence de l’international béninois Jordan Adéoti (à l’infirmerie pour cause de blessure), l’AJ Auxerre a été battu en déplacement sur le terrain de Clermont (1-0). Une rencontre qui a eu lieu en absence du Béninois Adéoti. Auxerre est 15e au classement avec 18 points (-06).

Hountondji sur le banc : Gazélec d’Ajaccio tenu en échec

Toujours en Domino’s Ligue 2, l’équipe de Gazélec d’Ajaccio recevait son homologue du Havre. Au terme de la rencontre, Le Havre a arraché le point du nul face au Gazélec d’Ajaccio (1-1). L’international béninois Cédric Hountondji n’a pas joué le match. Il a été préféré au banc de touche et ne rentre plus dans le schéma de son entraineur. Gazélec d’Ajaccio est 12e au classement avec 20 points (-07).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Eliminatoires Can 2019 : La troisième journée avancée pour octobre 2018

ecureuils-du-benin

Prévue pour mars 2018, la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2019) a été repoussée de mars à octobre 2018. C’est la décision de l’instance du football africain pour permettre aux cinq nations du continent africains qualifiées pour la Coupe du Monde Russie 2018 (14 juin-15 juillet) de mieux préparer le mondial en disputant assez de matches amicaux de préparation à cette période.Ainsi, le match Togo # Bénin tout comme le reste des rencontres de la troisième journée, est repoussé de mars à octobre 2018. Ce décalage sera-t-il bénéfique aux équipes ? En tout cas, difficile de le dire mais ce qui serait idéal du côté du Bénin est que les Ecureuils poursuivent avec leur série de matches amicaux pour la cohésion du groupe. Pour rappel, le Nigeria, le Sénégal, l'Egypte, la Tunisie et le Maroc sont les cinq pays qui ont validé leur ticket pour le mondial russe de 2018.

A.F.S.

En savoir plus...

Tournoi de jeunes d'Afrique de l'ouest francophone : La Côte-d’Ivoire vainqueur devant le Bénin

badminton

La semaine d'entraînement  jeunes-Afb 2017 a connu son épilogue, dimanche 19 novembre 2017 par le tournoi international des jeunes de moins de 15 ans. Au terme dudit tournoi, c'est l'équipe de la Côte-d'Ivoire qui s'est imposée  devant son homologue du Bénin (3-1) en décrochant la médaille en or et un trophée. L’équipe béninoise (finaliste) a décroché la médaille d’argent plus un trophée. Quant aux Togo et à l’équipe B du Bénin, ils sont respectivement médaillé d’argent et quatrième du tournoi. Rappelons que le  tournoi a été organisé par l'Association Francophone de Badminton (du 15 au 17 novembre 2017). Ceci, en présence de l'expert  Français Olivier Bime, qui était d’ailleurs en charge de la formation  des enfants lors de la semaine d'entraînement jeunes-Afb.

Classement final

1er : Côte-d'Ivoire -  11pts : médaille en or + trophée
2ème: Bénin A -  09 pts : médaille en argent + trophée
3ème : Togo  - 07 pts: médaille de  bronze+ trophée
3ème :Bénin B -05 pts: médaille de bronze+ trophée

M.M.

En savoir plus...

Eliminatoires des clubs champions 2017 de la Zone 3 : Aspac termine bon dernier, Kano vainqueur

basket-ball

Du 12 au 18 novembre 2017 a eu lieu à Lagos au Nigéria, les éliminatoires des clubs champions 2017 de basket-ball de la Zone 3 Fiba Afrique. Une compétition qui a connu la participation d’un club béninois, Aspac Basket-ball club. Dans un championnat linéaire qui a regroupé  six clubs, c’est l’équipe de Kano Pillard qui a terminé première devant Gombe Bulls et Mark Mentors qui sont respectivement deuxième et troisième. Quant au représentant béninois, Aspac, il a terminé bon dernier après le forfait de  Civil Defence.

Quelques résultats obtenus

Kano Pillars#Mark Mentors 76-69
Gombe Bulls #Civil Defence 76-66
Ghana Customs # Aspac 76-66
Kano Pillars # Civil Defence 91-90
Mark Mentors #ASPAC 74-66
GombeBulls  # Ghana Customs 84-57
Aspac  #kano Pillars 63-81
Civil Defence  # Ghana Gustoms 00-20 (Forfait)
Gombebulls  # Mark Mentors 74-66
Kano Pillard # Gombe Bulls 75-60
Aspac  # Civil Defence 20-00 (Forfait)
Mark Mentors  #  Ghana Customs 73-67
Kano Pillards # Ghana Customs 66-46
ASPAC  # Gombe Bulls 71-75

Classement au terme des éliminatoires

1er :Kano Pillard
2ème:Gombe Bulls
3eme:Mark Mentors
4ème: Ghana Customs
5ème: Aspac


A.F.S.

En savoir plus...

Réunion du programme d’alphabétisation (Ramaa II) à Cotonou : Amender et valider des référentiels de compétences

education

Des participants venus d’une douzaine de pays francophones sont conviés depuis hier, mardi 14 novembre 2017, au Bénin Royal hôtel de Cotonou à la deuxième phase de la recherche action sur la mesure des apprentissages des bénéficiaires de programme d’alphabétisation (RAMAA II). Les travaux qui sont prévus pour se dérouler durant trois jours permettront de valider les référentiels de compétences harmonisés de la Ramaa II.

Initiative du bureau régional de l'UNESCO Abuja et de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, ce troisième atelier technique sur les référentiels de compétences fait partie de l’une des activités phares de la deuxième phase du RAMAA II. « Valider les référentiels de compétences harmonisés de la RAMAA II ; échanger sur la structure du cadre d’évaluation de la RAMAA II ; discuter des plans d’actions de chaque pays conformément au calendrier des activités de RAMAA II et enfin échanger sur la préparation des rayons ». Ce sont là, les objectifs que vise l’atelier technique sur les référentiels de compétences. Pour la spécialiste des questions éducatives à Abidjan et représentante de la Directrice de l’Unesco,Rokhaya Diawara, le présent atelier reste une occasion de mener des discussions, harmoniser les connaissances et expériences et surtout de planifier des actions sur l’un des plus grands défis de l’Afrique à savoir l’alphabétisation. Pour Siaka Coulibaly, le Coordonnateur résident du système des Nations Unies, « l’enjeu est de taille dans le contexte où, l’alphabétisation des jeunes en l’occurrence, constitue l’une des causes majeures de violence dans le monde ». Occasion pour lui, de réitérer à l’endroit des gouvernements, le plaidoyer des Nations Unies pour une meilleure dotation des ressources humaines, matérielles et financières à la cause de l’alphabétisation. Quant au ministre béninois des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Mahougnon Kakpo, il a souligné que certains pays africains disposent dans leur politique générale, des stratégies de développement du secteur de l’alphabétisation et de l’éducation en langues nationales. « Mais l’une des entraves essentielles à cette volonté manifeste de nos politiques publiques est sans nul doute, l’analphabétisme sans cesse croissant des jeunes et des adultes hors système scolaire», a déploré l'autorité ministérielle pour reconnaître l’importance de  l'initiative de l'Unesco. Le ministre a, par ailleurs, rassuré de l’engagement du Bénin à jouer toute sa partition, malgré les contraintes budgétaires. Notons que les travaux de l’atelier prennent fin ce jeudi, 16 novembre 2017.

A.B

 

En savoir plus...

Renforcement de Capacités instructeurs CAF : Bonaventure Codjia face à l’assistance vidéo

Coffi-Bonaventure-Codjia

Du 08 au 13 novembre 2017, a eu lieu à Djibouti, un séminaire de formation sur l’appropriation des nouvelles modifications intervenues au niveau des lois de jeu et l’assistance vidéo. Une initiative de la Fifa en collaboration avec la Caf à l’intention des instructeurs avancés de la Caf. Parmi eux, on retrouve Bonaventure Coffi Codjia, ancien arbitre international béninois et actuel Directeur du sport d’élite (Des), au ministère du Tourisme de la culture et des Sports qui a d’ailleurs suivi le séminaire avec beaucoup d’intérêt.Ainsi, durant six jours, ils ont été outillés sur les nouvelles modifications intervenues au niveau des lois du jeu puis un sujet très important concernant l’assistance par vidéo aux arbitres. L’objectif visé par les organisateurs est de permettre non seulement aux instructeurs de promouvoir dans leur pays respectifs, les connaissances acquises mais surtout, de permettre aux arbitres du continent noir d’être sur la même longueur d’onde que leurs homologues des autres continents.

A.F.S.

En savoir plus...

36e Congrès ordinaire de l’Ihf : Arêmou Mansourou reconduit vice-président Afrique

Aremou-Mansourou

Le président de la Confédération africaine de handball (Cahb), le Béninois Arèmou Mansourou a été reconduit vice-président Afrique au sein du conseil de la Fédération internationale de handball. C’était du côté de la Turquie à Antalya lors du 36e Congrès ordinaire de la Fédération internationale de handball (Ihf). C’est l’Egyptien Moustafa Hassan qui a été réélu à la tête de l’Ihf (déjà 17 ans de mandature). Au cours de ce congrès, outre les différentes élections qui ont eu lieu, il y a, entre autres, l’approbation du procès-verbal du congrès précédent, le rapport financier et des réviseurs, l’admission de nouveaux membres, l’examen des motions relatives aux statuts qui concernent les élections, le rapport sur les modifications adoptées par le Conseil concernant les règles de jeu et les règlements, la validation du programme d’activités de l’Ihf , la détermination de la cotisation annuelle et approbation du budget, l’attribution des championnats du monde juniors filles (u20) de 2020 à la Roumanie, tandis que le championnat du monde jeune garçon (U19) de 2021attribué à la Grèce. Notons que le mandat du bureau actuel prendra fin en 2021.
 
A.F.S.

En savoir plus...

Dialogue politique régional à Cotonou : Les 30 ans de transition démocratique en Afrique examinés

panel-debat

Cotonou était ce week-end le centre d’un colloque sur un bilan des trente ans de processus de démocratisation en Afrique. L’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (International Idea) et l’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc) ont favorisé l’animation de grands débats.

Du 10 au 12 novembre 2017, des représentants des organes de l’Union africaine (Ua), des représentants des Communautés économiques régionales, des représentants  des réseaux africains d’organes de gestion des élections et des membres des réseaux des cours et juridictions constitutionnelles des pays africains se sont réunis à Cotonou. Ils ont réfléchi sur le thème « Trois décennies de transition démocratique en Afrique : quels sont les dividendes pour les citoyens». Un thème souhaité par plusieurs Africains. Selon le Professeur Frédéric Joël Aïvo, président de l’Abdc, le thème ne manque ni de pertinence ni d’importance. L’Abdc l’a coopté parce que la rencontre réunit  un parterre de personnalités, mais elle permet de débattre de toutes les Afriques : l’Afrique qui se bat et celle qui s’enfonce. Le Directeur régional Afrique et Asie de l’Ouest de l’International Idea, Professeur Adébayo Olukoshi, montrera que le choix du Bénin est vraiment délibéré. « C’est une forme de rendre hommage à ce pays ». A l’entendre, il était important d’organiser une table ronde sur le thème puisque malgré les 30 ans d’efforts, l’Afrique souffre encore de nombreuses inégalités.  Le dialogue de Cotonou politique régional de Cotonou avait pour entre autre objectif de contribuer à une meilleure compréhension de la nécessité de l’articulation   entre démocratie formelle, démocratie procédurale et démocratie substantielle. Une problématique qui a d’ailleurs été abordée par le tout premier panel du colloque. L’une des plus  remarquables interventions aura été celle du Professeur Frédéric Joël Aivo. A l’entendre, les Etats se satisfont seulement du fonctionnement des institutions. Ce fonctionnement, a-t-il dit, ne prend pas toujours en compte les vraies préoccupations du peuple. Ce n’est qu’une satisfaction des besoins du microcosme politique, a constaté le Professeur Aïvo avant de marteler : «La démocratie fonctionnelle est une farce, un leurre». Il déplorera également l’afflux des aides vers l’Afrique. «L’aide perturbe  l’Afrique », a-t-il souligné. Et de montrer que le vrai défi de l’Afrique reste la gouvernance. « La démocratie ne conduit pas systématiquement au développement(…) Les politiques publiques  sont court-termistes. Il faudra creuser les fondations», a-t-il martelé. Dans ce même panel, le Docteur Boubacar Issa Abdourahmane, le Représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie auprès de l’Union africaine, dénoncera quant à lui, la perversion des partis politiques, la montée du présidentialisme et du phénomène des premières dames. Pour lui, ce sont des anomalies qui ont fragilisé les processus de démocratisation sur le continent ces dernières années. Durant trois jours, la rencontre a connu d’autres panels ayant débattu entre autres de «La question des droits  économiques et culturels  dans le processus de  démocratisation en Afrique depuis trois décennies»,  « Accès aux services  publics et fournitures des services publics dans les pays africains depuis trois décennies», « Capacités de  l’Etat, politiques publiques et dividendes démocratiques dans les pays africains depuis trois décennies» et  « Le rôle du secteur privé dans la création d’une démocratie en faveur des citoyens africains depuis trois décennies». Le colloque de Cotonou a été l’occasion  d’élaborer un programme d’action  pour le renforcement de la recherche des dividendes  démocratiques dans les pays africains dans le plan de travail 2018-2022  d’International Idea. Les  participants ont également  publié Idea international « Global state of democracy».

A.S.

En savoir plus...

A l’Us Monastir : Lueur d’espoir pour Tidjani

Anaane-Tidjani

L’international béninois Anaane Tidjani (Photo) a redonné confiance à son équipe l’Us Monastir après son exploit sur l’Espérance de Zarzis (3-0). En effet, L’Us Monastir s’est une fois encore imposée face à son homologue de l’Us Ben Garden par un score de (1-0). Des succès de suite qui permettent alors à l’équipe de l’international béninois, après neuf journées de championnat de se positionner à la troisième  place du classement général avec 15 points. Le milieu du terrain béninois Anaane Tidjani redore son blason au sein de son équipe et obtient la casquette de titulaire. D’ailleurs, pour ce match, il a largement participé à la victoire de son équipe. En milieu de terrain, il a apporté un plus, surtout avec sa technique et son physique. Impressionnant chaque journée, Anaane Tidjani peut retrouver la saison prochaine, Espérance de Tunis qui l’a prêté à l’Us Monastir. Une lueur d’espoir pour le football africain mais surtout béninois car, dit-il, il entend défendre les maillots de son pays le Bénin les années venir

Thérèse Wohndéna GNITONA (Coll)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !