TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU
A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Faits Divers

Fonds national de développement agricole : Le Conseil d’administration dirigé par Jean Tokpessi installé

jean-tokpessi

Créé par le gouvernement pour contribuer au financement de l’agriculture béninoise, le Fonds national de développement agricole (Fnda) a connu, jeudi 30 avril 2015 à Cotonou,  l’installation des membres de son organe délibérant : le Conseil d’administration. C’est le ministre Azizou El Hadj Issa qui a présidé la cérémonie.

Le Conseil d’administration est l’organe délibérant du Fnda. Il est doté des pouvoirs les plus étendus. Il donne entre autres, les orientations générales du Fonds, adopte le programme annuel d’activité ainsi que le budget annuel nécessaire à sa réalisation et approuve les comptes d’exercice. Pour le Directeur général du Fnda, Manchourou Tougouh, le Fonds national de développement agricole est considéré comme le relai du Fonds régional de développement agricole de l’Uemoa. Le Dg a profité de l’installation des membres du Conseil d’administration du Fnda pour faire le bilan des activités qu’il a menées depuis sa prise de fonction à la tête de cette structure chargée de financer l’agriculture. Dans son discours au cours de la  cérémonie d’installation, le ministre de l’Agriculture Azizou El Hadj Issa,  a reconnu le rôle « combien exaltant, immense et digne d’intérêt » dévolu aux membres du Conseil d’administration du Fnda. Il a saisi l’occasion pour exprimer sa gratitude aux producteurs « pour les inlassables efforts qu’ils ne cessent de déployer pour contribuer à assurer au peuple béninois les conditions d’un bien-être social et économique ». Au nom des autres membres du Conseil d’administration, son président Jean Adandé Tokpessi a rassuré de ce que « la Direction générale du Fonds sera bien encadrée, voire mise rapidement sur orbite aux fins d’atteindre les objectifs ».

A.J.B

En savoir plus...

Assemblée Générale extraordinaire du Synper-Abp : Le personnel de l’agence observe un mouvement de protestation

medias

(Le Ministre Jean Gbèto Dansou joue l’arbitrage)
C’est une ambiance hostile où branchages, bruit des métaux divers, chants et slogans de ressentiment ont fait parler d’eux dans la matinée d’hier Lundi 04 Mai 2015 à la devanture de la direction générale de l’agence Bénin Presse. Comme un seul homme, le personnel de l’agence s’est mobilisé pour exprimer son mécontentement face à ce qu’il qualifie de « gestion solitaire, calamiteuse et opaque qui fait sombrer chaque jour l’Abp ». En effet dans le cadre des activités menées pour les élections législatives une somme d’environ dix-sept millions était destinée au personnel. Et selon les explications du Directeur de l’agence, Mathias Atignon, environ 62%, soit environ dix millions, de cet argent a été déjà versé à l’agence. Et pour les charges de première nécessité de la maison, le directeur a proposé qu’une partie de la somme soit utilisé pour couvrir et l’autre pour régler provisoirement le personnel en attendant que le reliquat de sept millions ne vienne pour la charge restante. Une proposition que le personnel a balayée du revers de la main. « Jamais de mémoire d’homme le personnel de l’Abp n’a été payé par tranche pour des primes qui lui revient de droit » a martelé Etienne Dèdo le secrétaire général du Synper-Abp. Et à la motion de protestation d’appuyer « le directeur général de l’Abp se refuse de consulter le comité de direction, réduit en coquille vide, se faisant passer pour ‘’l’unique gestionnaire de l’Abp qui n’a de compte à rendre à personne’’ ». Le mouvement était encore en cours quand en bon office, le Ministre de la communication, Jean Gbèto Dansou, a diligenté son Directeur de cabinet, Garba Yaya pour aller jouer la carte de l’apaisement. Ainsi le personnel a été invité à la table de négociation et les regards sont désormais tournés vers un dénouement favorable de la situation. « C’est juste un problème de communication qui se pose mais tout rentre déjà dans l’ordre» a confié Garba Yaya à sa sortie de l’assise organisée pour la circonstance.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Présence d’urnes à Vodjè : Un conducteur de véhicule échappe à un lynchage

elections

La nouvelle telle une traînée de poudre a fait le tour de la ville de Cotonou, dans la soirée de ce lundi 27 avril 2015. Candide Azannaï aurait découvert des urnes cachées dans une maison. L’information s’est avérée. Il s’agissait d’urnes provenant du département du Mono. A quelles fins des urnes électorales pouvaient-elles se retrouver dans une maison ? Dans la soirée de ce lundi 27 avril, lendemain du scrutin législatif, l’agitation des populations, riveraines et des badauds était perceptible devant une maison située au quartier Vodjè à trois rues de la mosquée de la zone. Selon les explications du mis en cause dans cette affaire, un conducteur de véhicule, les urnes proviendraient de la commune d’Athiémé. L’homme, la trentaine, au regard naïf était arrivé à Cotonou avec un coordonnateur d’arrondissement avec lesdites urnes. La forte affluence au niveau de la Céna les aurait fait rebrousser chemin et le juge, coordonnateur d’arrondissement lui aurait confié et le matériel, et le véhicule. C’est en croyant mettre en sécurité ce matériel électoral sensible qu’il aurait attiré l’attention de ses colocataires qui ont aussitôt donné l’alerte. Candide Azannaï venu sur les lieux, a écouté les explications de l’indélicat conducteur qui a fait preuve d’imprudence. N’eût été cette arrivée du bouillant député en passe d’être réélu sur la liste Un, les populations surchauffées auraient passé à tabac l’individu. Arrivés sur les lieux, les policiers du commissariat central de Cotonou sont repartis avec le conducteur, le véhicule 4x4 et les urnes.

YPL

En savoir plus...

Donga/élections : Plusieurs maisons incendiées et saccagées à Dangoussar

affrontements

Les affrontements entre les populations de l’arrondissement de Baréi et celles du village de Dangoussar dans la commune de Djougou ont connu, dans l’après-midi de ce lundi 27 avril 2015, une escalade avec de nouvelles attaques au cours desquelles des maisons ont été incendiées et saccagées à Dangoussar.

La présence des forces de l’ordre et de sécurité publique, notamment la police et la gendarmerie n’a pas émoussé la rage et la détermination des populations de l’arrondissement de Baréi-centre d’en finir avec les habitants du village de Dangoussar. Coupe-coupe, machettes, gourdins, fusils artisanaux et autres armes blanches en mains, jeunes, vieux, femmes et même des enfants scandant des slogans et chantant sont passés par la brousse alors que les forces de l’ordre et de sécurité étaient sur la voie principale pour aller brûler et casser plusieurs maisons dans le village de Dangoussar. Pour échapper à la furie et à la colère des gens de Baréi, les habitants de Dangoussar ont fui leur village pour se réfugier dans le village voisin d’Anoum. Selon une source policière, les forces de sécurité ont reçu l’ordre de ne pas intervenir et qu’elles devraient plutôt tout faire pour calmer les esprits pacifiquement.

affrontements1

Le boycott à l’unanimité du scrutin du 26 avril 2015 par les populations du village de Dangoussar pour réclamer l’électrification de leur localité a empêché, hier dimanche, certains électeurs de Baréi dont les noms se retrouvent dans le centre de vote de Dangoussar d’accomplir leur devoir civique. D’où les représailles de Baréi contre les populations de Dangoussar.

affrontements2
Les heurts ont fait, dans la matinée de ce lundi, deux morts.

Source : ABP/IM/JFH

En savoir plus...

Lancement du nouveau look de la marque Guinness : Pour répondre aux aspirations des consommateurs

guiness

Nouveau design, nouveau look, la boisson de marque ‘’Guinness’’ a fait peau neuve. Autour d’un cocktail de lancement,  elle a été présentée au public, vendredi, 12 avril 2015, dans le jardin de Novotel de Cotonou. Désormais, la campagne «Made of Black» est lancée.

La Sobébra a mis sur le marché, le nouveau look de la marque Guinness. Ce nouveau design incarne la valeur d’une nouvelle génération, l’esprit de développement pour ceux qui vont se réunir autour d’un pot de Guinness pour papoter, oublier les pressions d’une semaine de travail. En effet, Ce nouvel habillage répond aux aspirations de ses consommateurs, une génération ‘’what’’. A travers cet habillage, la marque ‘’Guinness’’ a montré son leadership sur le marché de vente et prouve sa politique de qualité de même que son dynamisme d’innovation. Meilleure boisson sur le plan africain et 3ème au monde, avec cette nouvelle marque ‘’Guinness’’ vient tout simplement renforcer la confiance de ses consommateurs.

A en croire Christophe Délépine, représentant du Dg/Sobébra, «après le lancement, tout le monde adoptera la nouvelle Guinness», car selon lui, «c’est un produit qui permettra de développer un certain nombre de choses après consommation». Pour Timité Abdramane, Directeur commercial de la marque Guinness, «c’est l’une des marques les plus prestigieuses avec son dynamisme». Pour cela, il a exhorté les consommateurs à nouer un partenariat autour de cette bière. Eugène Assassé, représentant de la marque Guinness au Bénin, a pour sa part, fait savoir que la nouvelle marque Guinness est une bière unique. Selon ses dires, elle pose aussi des questions et entend dépasser ses limites. «Nous devons désormais adopter le concept Made of Black», a souligné Eugène Assassé. Aussi, a-t-il rappelé que la Guinness est la bière la plus chère mais qu’au-delà d’être numéro 1 au niveau du prix, elle a le devoir d’apporter la qualité. «Cet habillage vient pour justifier ce prix», a-t-il renchéri. Ainsi, le liquide le plus sombre parmi toutes les bières adopte une saveur attrayante, unique, exceptionnelle et raffinée. Comme toute marque, Guinness évolue pour répondre aux attentes de ses consommateurs et s’adapter aux exigences du marché. Buvez donc avec modération et vous ne serez pas déçus !

Abdul FataïSanni

En savoir plus...

Suite aux nominations prononcées dans les juridictions : Le bureau du Procureur de la République d’Abomey-Calavi défoncé

justice

Le magistrat Apollinaire Dassi n’est plus le Procureur de la République près le Tribunal de première instance d’Abomey-Calavi. En mission pour le compte de la Commission électorale nationale autonome (Cena), son bureau a été défoncé hier par le Procureur général près la Cour d’Appel de Cotonou, Gilles Sodonon sur instruction du Garde des Sceaux. Le nouveau Procureur de la République a donc pris service jeudi 23 avril 2015 sous haute tension. Selon des témoins de la scène, c’est accompagné d’une équipe de gendarmes et d’un huissier de jus-tice que Gilles Sodonon l’a installé. Il faut noter que le magistrat Apollinaire Dassi a été remplacé suite aux récentes nominations prononcées dans les juri-dictions ; des nominations contestées par l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab).

MM

En savoir plus...

Reconnaissance de mérite : Les meilleurs clients 2014 de ‘’Nationallube’’ primés

nationallube

Au cours de l’année 2014, ils ont excellé dans la vente des lubrifiants ‘’Nationallube’’ avec des chiffres d’affaires au-delà de 250 millions pour certains. Tenez ! Pour une prévision de 75 conteneurs, 114 ont été plutôt vendus, soit un taux de réalisation de 185%. En reconnaissance de ces efforts, Le Groupe Elco Ltd, à travers la société Braf et fils, Distributeur exclusif au Bénin et dans la sous-région des lubrifiants ‘’Nationallube’’ a bien voulu récompenser ses clients. Pour la première édition de cette cérémonie de distinction dénommée ‘’Nationallube patners Awards 2014’’, c’est la salle Majestic de Cadjehoun qui a été choisie. Au total 5 catégories ont été primées. Et les prix varient d’une catégorie à une autre. Un bon d’achat de produits Nationallube plus certificat de partenariat pour les uns, Un bon d’achat de 89000Fcfa de produits Natioanallube plus certificat de partenariat pour les autres pendant que les lauréats de la catégorie suivante ont reçu un bon d’achat de 131000Fcfa, un certificat plus un téléviseur écran plasma ou un réfrigérateur. Les deux premiers, toutes catégories confondues, un emporté chacun une grosse moto, un trophée, un bon d’achat de 171000Fcfa et un certificat de partenariat. Prenant la parole au cours de cette soirée, le Directeur général de Braf et fils, Bouraïma Abdoul Rafiou a exhorté tous les clients en général à plus d’engagement surtout que le prochain défi c’est la vente d’au moins 200 conteneurs. Et le premier prix pour la 2ème édition pourrait-être un billet d’avion Cotonou-Dubaï-Cotonou, pour aller visiter la ville où se fabrique les huiles à moteur (motos, véhicules) de qualité, certifiées, Nationallube. Le Directeur des ventes pour l’Afrique de l’Ouest, Yacin Moussa Boulhane, lui va plutôt insister sur la promotion des autres formats du produit autre que les « 1Litre » déjà adoptés par la clientèle. Il faut préciser que la soirée s’est déroulée sous le regard bienveillant du Directeur commercial et Marketing/Elco, Ali Abdi Farah, venu spécialement de Dubaï.

En savoir plus...

A la découverte de l'Atlantique : Spéciale fête du travail avec l’agence Olashyme

olashyme

Vivez autrement le 1er mai, fête du travail. L’Agence de voyage et de tourisme Olashyme vous emmène à la découverte de l’Atlantique. Tout un programme bien riche que vous expose ici  la Gérante, Chymène Elvire Agbéssi. Lisez plutôt.

Dans le cadre de la fête du travail, Olashyme Voyages et Tourisme organise un événement au profit des travailleurs. De quoi s’agit-il ?  

Olashyme a décidé d'innover autour de soi le tourisme  en offrant aux travailleurs la possibilité de vivre autrement le 1er mai. En effet, nous organisons en collaboration avec Bel Azur une spéciale fête de travail que nous avons intitulée " A la découverte de l'Atlantique". Cet événement qui est une première consiste à permettre aux travailleurs de passer un agréable week-end au bord de l'Atlantique à grand Popo et sur le lac Ahémé à Possotomè.

Pourquoi avoir choisi Grand-Popo ?

Nous avons choisi Grand-Popo via Possotomè pour leur marque de cité reposante reconnu et surtout pour l'accueil authentique de son paysage. Notre projet vise aussi à promouvoir les potentialités touristiques de notre pays. Vous savez Grand-Popo et Possotomè sont deux localités qui regorgent d'énormes potentialités touristiques. Elles ne sont qu'à quelques petits kilomètres de Cotonou mais beaucoup de béninois travaillant à Cotonou, n'y vont pas ou n'y sont jamais allés. Nous avons décidé à Olashyme de leur en offrir l'opportunité.

Quelle est votre cible ?

Notre cible, c'est la jeunesse travailleuse et surtout ces vaillants travailleurs qui n'ont pas la chance d'être à leur propre compte, car aujourd'hui nous remarquons qu'une partie de la population ne vit pas cette fête qui pourtant devrait être une fête de tous ceux qui travaillent. Et pour participer, il suffit de vous inscrire au siège de l'agence à Kouhounou stade de l'amitié, rue Azoyiho ou en appelant les numéros 21381654 ou 95121236.

Quel sera le programme du week-end ?

Nous avons concocté un programme alléchant pour nos participants

Parlez-nous de votre agence de voyages ?

Olashyme Voyages et Tourisme  est une nouvelle agence installée depuis Juin 2014. Nous sommes situés à Kouhounou stade de l'amitié, rue Azoyiho et nous intervenons dans le domaine du tourisme, la billetterie, l'assistance visa, les assurances, les transferts d'argent, l’événementiel. Notre passion pour le voyage et le tourisme nous distingue dans la marque à travers nos différentes prestations.

Votre mot de fin et un appel ?

Je vous remercie pour cette opportunité que vous nous donnez. Toute ma gratitude en direction de Matin libre. Si vous me permettez, je finirai par remercier nos partenaires : Bel Azur, le Ministre Komi Koutché, le Conseiller Technique de Tourisme et de l’Hôtellerie Mr El-kir Moudachirou Babio, Groupe de presse Fraternité, Cajaf Comon, le maire de Ouidah, le maire de Calavi, la mairie de Cotonou, le maire de Bohicon et tous les autres.

PROGRAMME

1er MAI :
12h     : Rassemblement
12h30     : Départ
14h     : Escale/rafraichissement à la mairie de Ouidah
15h     : Départ pour Grand popo
17h     : Arrivé
20h     : Diner
23h    : Night club ‘’ POPO BY NIGHT’’

2 MAI:
7h    : Rassemblement
7h30     : Petit Déjeuner
9h     : Causerie- Débat
13h     : Déjeuner
14h     : Quartier libre / Détente, jeux concours…
17h     : Retour  en chambre
21h     : Barbecue

3MAI :
8h     : Petit Déjeuner
10h     : Départ sur Cotonou

En savoir plus...

Concours de plaidoiries au Barreau du Bénin : Me Clarisse Hounzali dame le pion à ses concurrents

plaidoiries

Trois avocats ont été distingués  lors du concours  de plaidoiries organisé par le Barreau du Bénin,  jeudi 16 avril 2015 au Palais de justice de Cotonou. Il s’agit de Maîtres Clarisse Hounzali, Raoul Placide Houngbédji et Olga Anassidé. C’est un concours qui intervient dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’Ordre des avocats du Bénin.

L’avocate Clarisse Hounzali a été désignée grand vainqueur du concours de plaidoiries du jeudi 16 avril 2015 initié par le Barreau du Bénin. Mes Raoul Placide Houngbédji et Olga Anassidé sont classés respectivement 2ème et 3ème. Outre ces trois champions, il y avait Mes Mouniratou Tairou, Elie Dovonou et Jeffrey Gouhizou qui étaient également en compétition. Le concours qui s’est déroulé dans la grande salle d’audience du Tribunal de première instance de Cotonou avait pour thème «Histoire : Nostalgie du passé ou choc du futur».  Devant un jury composé de Mes Abdon Déguénon,  Max d’Almeida, Bertin Amoussou, Ganiath Sambaou, toast master et du magistrat Mario Amètonou, les postulants ont étalé leur talent à travers des plaidoiries impressionnantes. Chacun d’eux a dû montrer sa maitrise de l’art oratoire et des connaissances scientifiques pour convaincre les examinateurs. Ce jeudi, le concours a été lancé après un rappel sur le rôle de l’avocat dans la cité par le Bâtonnier Cyrille Djikui et Me Alexandrine Saizonou.  

Allégresse SASSE

En savoir plus...

Campagne médiatique contre Chabi Yayi : La justice, la Haac et l’Odem saisis pour accusations calomnieuses

communique

(Lire le communiqué de presse de la cellule de communication du Candidat )
La campagne de dénigrement, d’intoxication, de manipulation et de désinformation contre le Candidat Chabi YAYI, 2ème Titulaire sur la liste FCBE dans la 16ème circonscription électorale, se poursuit dans une certaine presse, notamment dans le journal «L’Audace Info» qui est revenu encore à la charge dans sa parution du vendredi 17 avril 2015.

La Cellule de Communication du Candidat Chabi YAYI dément encore une fois et avec véhémence toutes les accusations calomnieuses publiées dans ce journal et appelle les militants, militantes et sympathisants des FCBE de la 16ème circonscription électorale à la sérénité. Une élection est une occasion de confrontation d’idées. Le Candidat Chabi YAYI défend une batterie de mesures sociales, économiques et politiques pour la 7ème législature. Mais au lieu d’entretenir les populations sur des propositions concrètes de développement, la Cellule de Communication constate que les adversaires du Candidat Chabi YAYI ont choisi de verser dans des montages manipulateurs et grossiers à l’effet de salir son image de marque.

La Cellule de Communication remercie et encourage les militants, militantes et sympathisants des FCBE qui se mobilisent spontanément pour réaffirmer leur soutien indéfectible au Candidat Chabi YAYI.

Enfin, la Cellule de Communication rassure l’opinion publique que le moral du Candidat Chabi YAYI est plus haut que jamais. Le Candidat Chabi YAYI ne se laissera pas distraire et ne cédera à aucun chantage. La justice, la Haac et l’Odem sont déjà saisies aux fins d’infliger les sanctions nécessaires au journal «L’Audace Info», coutumier des faits de diffamation et de chantage.

Fait à Cotonou, le 17 avril 2015
La Cellule de Communication du Candidat Chabi YAYI

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !