TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Faits Divers

Atelier d’échanges à l’Infosec : La presse béninoise face au langage des métiers de l’électricité

Camille-Kpogbemabou

L’actuelle Direction Générale de la Sbee est résolue à relever les nouveaux défis énergétiques et à assurer une bonne continuité de la fourniture d’électricité à la population. Dans la nouvelle dynamique et pour réduire les incompréhensions et améliorer son image de marque  par un bon traitement de l’information, le Directeur général de la Sbee a décidé d’associer les hommes de la plume et du micro. Les 26 et 27 mars prochains, environ 200 journalistes et techniciens iront à l’école du langage des métiers de l’électricité dans le cadre d’un atelier d’échange et de formation au profit de la presse béninoise sous la houlette des ingénieurs électriciens de la Sbee et du cabinet GG Consulting.

L’énergie électrique ou l’électricité en un seul mot est un facteur incontournable de tout développement économique d’une nation, elle est à ce titre l’une des formes d’énergie les plus consommées sur la planète. Avoir accès à l’électricité de façon disponible pour les populations est donc perçu depuis lors comme un droit citoyen à l’instar de la santé et de l’éducation. Pour assurer efficacement son rôle de distribution de l’énergie électrique, la Direction Générale de la Sbee avec à sa tête Camille G. Kpogbémabou a joint l’acte à la parole. Elle a décidé d’organiser un atelier d’échanges avec les acteurs de la presse béninoise en vue de leur faire acquérir le langage approprié du métier d’électricité. Cette initiative bien murie par le Directeur Général de la Sbee et son équipe vient de combler les attentes des professionnels des médias, partenaires indispensables dans la diffusion des informations liées au sous-secteur de l’électricité, mais qui sont souvent mal renseignés ou confrontés à des difficultés d’usage de langage technique.             Selon certains experts de la Sbee, « la presse  malgré sa bonne foi fait souvent usage d’un vocabulaire inapproprié  au secteur de l’énergie, donc il va falloir mettre à sa disposition quelques éléments de base en électricité ; la plupart des acteurs des médias n’étant pas forcément des  spécialistes des questions de l’énergie électrique ». Il s’agit donc pour les responsables de la Société béninoise d’énergie électrique de permettre aux journalistes de mieux cerner la question majeure du secteur de l’énergie au Benin afin d’apporter à la population des informations sans fioriture en cas de crise. Les travaux de cet atelier d’échanges ayant pour cadre l’Infosec de Cotonou ont pour modérateur Gazard Gustave (GG Consulting) et animé par les ingénieurs de la SBEE.

CellCom.SBEE

En savoir plus...

Protection des espèces en voie de disparition : Fortes menaces sur la faune sauvage de Pendjari

faune-pendjari

Le braconnage des animaux sauvages dans le parc national de la Pendjari est en forte augmentation. Les conséquences sur l’environnement sont énormes. Et il y a lieu de trouver les mesures impossibles pour éviter le pire.

Des saisies de restes d’animaux protégés ont été réalisées au cours d’une opération menée récemment et conjointement par les agents des eaux et forêts et  des forces de l’ordre à Djougou non loin du parc national de la Pendjari. L’opération a été conduite avec l’appui du Procureur de la République, et rendue possible grâce au projet Aalf-B développé par le réseau Eagle et l’Ong Nature tropicale. 157 trophées et dépouilles d’animaux ont été saisis lors de cette opération. Il y a des peaux, cornes, os d’éléphants, carcasses de crocodiles, de pythons et de plusieurs espèces d’antilopes (guib harnaché, céphalophe). La situation semble incontrôlable au sein du parc. Alors que plusieurs braconniers et trafiquants avaient pu être arrêtés et condamnés en 2014, la surveillance du parc national de la Pendjari assurée par les éco-gardes de l’Association villageoise de la gestion des ressources de la faune (Avigref) a été suspendue au début de cette année. Beaucoup trouvent qu’il existe un vrai réseau de trafic qui bénéficie du soutien politique. Il faut rappeler que les mairies de Tanguiéta et de Materi n’ont pas hésité à suspendre les activités  des Avigref qui assuraient la surveillance en collaboration avec les gestionnaires du Parc. Or, les solutions alternatives mises en place ne semblent pas efficaces et le braconnage est en plein essor. Près de 3.000 éléphants, 20.000 antilopes et plus de 200 grands félins déclarés protégés sont désormais menacés.  

Urgence…

Face à cela, seules, les Ong impliquées dans la protection de l’environnement ne peuvent rien.  Joséa S. Dossou Bodjrènou, Directeur de Nature tropicale Ong a pu laisser entendre: « Le spectacle  de massacres d’animaux sauvages auquel nous assistons dans le parc national de la Pendjari ces derniers temps est juste inimaginable. Je crois qu’il y a urgence d’actions de la part des instances supérieures que nous soutenons afin que diligence soit faite ». La tâche est fastidieuse. Seules les hautes autorités pourraient ramener la quiétude en travaillants avec tous les partenaires pour une protection efficace de ce patrimoine universel. Il faut noter que le système de collaboration avec les Avigref a obtenu le Prix Équateur 2014 décerné par le Pnud. Mettre fin à ce système est un grand risque et les solutions alternatives n’ont en tout cas pas encore montré de résultats.

Allégresse SASSE

En savoir plus...

Organisation des élections professionnelles des centrales syndicales : Vers un septième report

elections

Prévues depuis de longues dates, les élections professionnelles des centrales syndicales pourraient connaitre un nouveau report. Après avoir été reporté pour la sixième fois le 18 février 2015, ces élections qui permettront de désigner les centrales syndicales majoritaires devant siéger dans les instances de la République telles que le Conseil Economique et Social sont prévues pour se dérouler le lundi, 30 mars prochain. Chose curieuse, la commission nationale mis sur pied à cet effet semble ne pas disposer des moyens adéquats pour réussir la mission à elle, assignée, selon le Sg Thierry Dovonou. La preuve est qu’à quelques jours seulement de la nouvelle date retenue, rien ne semble profiler à l’horizon. La liste définitive des inscrits n’aurait même pas encore été rendu publique. En effet, les reports successifs qui caractérisent la tenue de ces échéances électorales laissent perplexes les responsables syndicaux notamment ceux de l’Unstb même si la Cosi-Bénin avait annoncé il y a quelques jours la fin des inscriptions. Pour Thierry Dovonou de l’Unstb, les contours des élections peinent toujours à être connus, ce qui bloquerait une bonne programmation des activités entrant dans le cadre desdites élections. De même, certaines centrales syndicales semblent ne plus s’en préoccuper en raison de leurs divergences d’idées et des querelles qui divisent depuis le monde syndical au Bénin. Notons que la Cstb n’a jamais cessé de traiter les autres confédérations de fraudeurs à l’issue des dernières élections professionnelles tout en promettant redoubler de vigilance cette fois-ci pour ne plus être victime de duperie. Face à cela, l’implication des autorités et structures compétentes s’impose pour un dénouement heureux de la situation afin que les responsabilités soient véritablement situées…

A. B.

En savoir plus...

Dans la dynamique de combler pleinement l’attente de sa clientèle : Canal+ innove avec 3 nouveautés exceptionnelles

canalplus

Il s’impose plus que jamais sur le marché des bouquets en Afrique et au Bénin en particulier. Le meilleur bouquet média français, Canal+ s’affiche désormais avec d’autres créations qui vont épater ses admirateurs avides d’innovations. C’est à travers une simple cérémonie qui s’est déroulé à la salle bleue du palais des congrès de Cotonou, ce Mardi 24 Mars 2015, qu’Adrien Bourreau, le Directeur Général de Canal+ Bénin et son équipe a présenté les nouvelles formules qui feront l’objet des grandes attractions sur le bouquet dès les tout prochains jours. Aux dires du Directeur, pour des raisons de prestation fiable et efficace, l’équipe de gestion du bouquet a fait l’option de libérer la planche des services de Canalsat horizon pour mieux « se concentrer sur Canal+ ». Selon ses explications il s’agit d’une nouvelle marque qui servira à porter l’offre de télévision payante. « Les Bouquets, à travers cette marque unique, simplifie et donne ainsi une meilleure lisibilité aux différentes formules d’abonnement » va-t-il fait savoir aux participant à la cérémonie. À cet effet, un coffret conséquent de variété de chaînes a été introduit dans le programme pour provoquer davantage l’attachement des consommateurs. Dans le lot des nouvelles chaînes intégrées, on peut dénombrer : la chaîne généraliste France3, les chaînes de découverte et d’éducation comme Ushuaia Tv, Histoire, English Club Tv, et Science & Vie Tv. A côté de cela, il y a également les chaînes de divertissement, de jeunesse, de musique, de charme, et treize nouvelles chaînes Africaines dont Golf Tv Africa qui vient de rejoindre la liste des chaînes locales béninoises qui se trouvent déjà sur la plateforme à savoir : l’Ortb, BB24, Canal3 et LC2. A tout ceci s’ajoute la nouvelle formule Evasion+. A travers celle-ci, Canal+ entend favoriser une meilleure accessibilité des chaînes premium grâce à la fusion des formules à un tarif d’abonnement et de décodeur plus attractif. Vingt-cinq chaînes viennent ainsi d’être ajoutées à la grille de Canal+ pour conduire à la découverte du Monde.  Par ailleurs il se donne comme ambition de proposer le meilleur des contenus et des services, tout en étant accessible au plus grand nombre. Pour ce qu’on peut retenir Canal+ draine aujourd’hui les chaînes des investisseurs qui décrivent pour ses abonnés les nouvelles tendances de la culture, de la mode et de beauté. Et dans ce sens l’accent est beaucoup plus mis cette fois-ci sur l’Afrique. Avec ce bouquet qui compte déjà 1million cinq d’abonnés aujourd’hui, c’est aussi l’actualité  sportive africaine en grand format, c’est également l’histoire de l’Afrique qui rêve et se réinvente.     

canalplus1

Teddy GANDIGBE (Stag.)

Découvrir les Bouquets Canal + à partir du 24 Mars 2015

En savoir plus...

Lancement hier des activités académiques du 21ème centre universitaire : Abiola inscrit Gogounou sur la liste des villes universitaire du Bénin

abiola-gogonou

La commune de Gogounou est entrée depuis ce lundi 23 mars 2015 dans le cercle  des villes universitaires du Bénin.  C’est à travers  le lancement officiel des activités académiques de l’Ecole nationale supérieure agro-pastorale (ENSAP) de Gogounou, une première au Bénin dont la spécificité est de former dans différentes filières agro-pastorales du niveau  Licence professionnel.

Crée par arrêté n°341 du MESRS du 24 juillet 2014 et placée sous la tutelle de l’Université de Parakou, l’Ecole nationale supérieure agro-pastorale (ENSAP) de Gogounou est un établissement public de formation universitaire. Le choix de la commune de Gogounou pour l’abriter se justifie du fait de sa position géographique dans la région agro-pastorale par excellence du Bénin et par la proximité des deux plus grands marchés à Bétail du Bénin. Cette école est chargée d’assurer au profit de la société, la formation, la recherche et l’appui au développement dans les domaines de l’alimentation et la nutrition animale, des biotechnologies nouvelles qui y sont liées.  Dans son allocution, le directeur de Cabinet, Salifou Sahidou, représentant le Ministre d’Etat à cette occasion a laissé entendre que la vision du Ministère de l’Enseignement supérieur est de faire de cette institution, une Ecole régionale de formation en agro- pastoralisme en intégrant l’agriculture à l’élevage pour son intensification.  Le Maire de cette commune, le Dr Sanni Gounou dans ses mots de gratitude, a laissé entendre que la création de cette école relève de la volonté manifeste du chef de l’Etat. Une volonté concrétisée par le Ministre d’Etat, le professeur Abiola.   Selon le Directeur de l’ENSAP Gogounou, le Dr Daouda Is-haquou Hugues, deux options seront créées dans cette école. L’option ‘’conduite d’élevage agro-pastoral’’ et l’option ‘’production et technologie laitières’’ et la formation va s’étendre sur 3ans.  Le Dr Maître de conférences Bio Bigou Bani Léon a remercié le Ministre d’Etat et surtout le président Boni Yayi pour avoir accepté inscrire Gogounou sur la liste des communes qui abritent un centres universitaire national. Le recteur de l’Université de Parakou, le professeur Prosper Gandaho s’est pour sa part s’engagé  au nom de ses collègues de l’UP à accompagner la commune dans la mise en œuvre de la vision de diversification des centres et filières de formation au profit de la jeunesse.

En savoir plus...

Mairie de Pobè : Le manuel de procédures administratives adopté

decentralisation

Le Conseil communal de Pobè présidé par le maire Saliou Akadiri, a adopté le vendredi 20 mars 2015, lors de sa première session ordinaire de l’année 2015, le manuel de procédures administratives de la mairie, après l’adoption du compte administratif 2014 de la commune.

L’initiative vise selon les conseillers communaux, à doter la mairie d’un document référentiel pour le fonctionnement de  tous ses services.

A en croire le président de la séance, l’absence du manuel de procédures administratives, financière et technique a été notifiée et déplorée par tous les audits des fonds FADeC qui ont recommandé l’élaboration et la mise à disposition du personnel de cet important document de gestion. Et c’est pour satisfaire à cette recommandation des inspecteurs dit – il que la mairie a recruté un cabinet qui a élaboré ledit document.
Après présentation du document aux conseillers, ces derniers l’ont adopté à l’unanimité et ont recommandé qu’il soit effectivement exploité pour le bon fonctionnement de la commune.

A. B.

En savoir plus...

Istanbul, en Turquie : L’Uac à nouveau distinguée

uac

Le 22 mars 2015 est encore un grand jour pour l’Université d’Abomey-Calavi dans son ascension continue vers le progrès et la notoriété internationale. A côté d’une vingtaine d’entreprises et d’universités sélectionnées dans les cinq continents, elle a reçu le prestigieux Prix International Aristote, du nom de ce célèbre savant de l’antiquité reconnu comme l’un des penseurs les plus influents que l’humanité ait connu. La cérémonie de remise de ce prix (le 11ème du genre depuis 2012) a eu lieu au « Four Seasons Hotel » d’Istanbul au cours du Sommet des Leaders organisé par World Business Assembly en présence de la presse internationale. Outre les lauréats, cette cérémonie riche en couleurs a connu la participation d’opérateurs économiques, de personnalités  et d’hommes politiques turcs dont des députés et le leader de l’opposition, Président  du Parti Populaire Républicain. Seule l’Université d’Abomey-Calavi a représenté le continent africain avec le Recteur, Professeur Brice Augustin SINSIN, le Vice-Recteur, Professeur  SouaibouFAROUGOU et le représentant de l’Ambassadeur du Bénin près la Turquie, Monsieur Mathieu HOUNKANRIN.

Selon les organisateurs, le prix est accordé sur la base des réalisations professionnelles du Recteur et du prestige actuel dont jouit l'Université d'Abomey-Calavi.

Cell.com/Uac

En savoir plus...

5ème édition de la rentrée radiophonique de la 108.0 Fm : Radio Univers présente ses stagiaires

radio-univers

(Désormais une  nouvelle grille des programmes)
La station de radiodiffusion universitaire a effectué sa rentrée radiophonique vendredi 20 mars 2015 à la faveur d’une manifestation commémorative de ses 25 ans d’existence. Organisé sur l’esplanade du bâtiment Hassan II de l’université d’Abomey-Calavi, l’évènement qui est à sa 5ème édition a été marqué par la sortie officielle des stagiaires de la radio et la présentation de la nouvelle grille des programmes de la station.

« Rôle des médias dans la formation et l’éducation de la jeunesse à la paix et à l’unité sociale » c’est le thème de la 5ème édition de la rentrée radiophonique de la radio Univers, parrainée par le ministre de la Justice, de la législation et des droits de l’homme, Valentin Djenontin.

Selon le Directeur de la radio, Abdoul Bariyou Aklé, ce thème se justifie, dans un contexte particulier où la paix sociale est de plus en plus menacée. Il faut donc former et éduquer la jeunesse béninoise, celle estudiantine en particulier, sur les valeurs de la paix et de l’unité sociale. Sur la présentation des stagiaires qui font la rentrée radiophonique, Abdoul Bayirou Aklé a laissé entendre que ce sont des talents en devenir qui, plus tard, feront émerger la presse béninoise et internationale. Fort de cela, il a invité les autorités rectorales à doter la radio d’un local conséquent en vue d’une amélioration de ses prestations.
Le ministre de la Justice, Valentin Djènontin, parrain de l’événement, s’est fait représenter par Dénis Sagbo Ogoubiyi. Ce dernier a exhorté les acteurs de la Radio ‘’U’’ à y créer des émissions édifiantes sur les droits et devoirs du citoyen, car selon lui, il ne saurait exister de paix sociale sans une justice sociale.

Cyrience  KOUGNANDE (Stag)

En savoir plus...

Trophées fierté et reconnaissance : Mtn célèbre les Héros béninois

mtn-heros-beninois1

Si le monde entier est aujourd’hui fier de Nelson Mandela, c’est parce qu’à un moment donné, il a marqué de fort belle manière l’histoire de l’Afrique du sud. Des Héros ou « étoiles noires » à l’instar de Madiba, l’Afrique, particulièrement le Bénin en regorge. Et Mtn, en tant qu’institution africaine ancrée dans nos valeurs, a pris l’initiative de célébrer les talents béninois de leur vivant ou à titre posthume pour ceux-là qui ne sont plus de ce monde. C’ést à la faveur d’une grande soirée de récompenses, ‘’Fierté et reconnaissance’’, samedi 21 mars 2015 au Bénin Marina hôtel à Cotonou.

Pour une première édition de ‘’Fierté et reconnaissance’’, le géant de la téléphonie mobile, Mtn a réussi le pari. Au regard de l’engouement que l’événement a suscité, Malik Melamu, Directeur général de Mtn-Bénin, ne pouvait mieux rêver en prenant cette initiative saluée et fortement soutenue par le gouvernement. Une délégation de quatre ministres avec en tête le ministre d’Etat, François Adébayo Abiola y était. D’autres invités de marque étaient également de la partie. C’était tout à l’honneur de la vingtaine de Héros  distingués dans les domaines de la Médicine moderne, du Théâtre, du Cinéma, de la musique, de la Diplomatie, du Sport et de la Littérature. En décidant de reconnaitre les mérites de cette belle brochette, non exhaustive, de célébrités béninoises aussi bien de l’intérieur que de la diaspora, l’opérateur Gsm Mtn, a voulu montrer également à la jeune génération qu’elles sont des modèles dont elle peut s’en inspirer.

Bravo Mtn !!!

L’émotion était grande au cours de la soirée quand certains des lauréats prirent la parole pour faire brièvement leur « success story ». L’essentiel du message à retenir, au-delà des remerciements des uns et des autres à l’endroit des responsables de Mtn pour la très noble initiative qu’on a souhaité voir se pérenniser, c’est le travail bien fait, et surtout la persévérance dans l’effort quelles que soient les difficultés. Il faut souligner que comme récompenses, les Héros ont reçu chacun un trophée, une toge et un certificat.

mtn-heros-beninois

Les Héros et les catégories de distinction                   

1-    Gilbert Dagnon     (prêtre, Ecrivain, auteur de l’Hymne national)
2-    Mgr Isidore de Souza     (Un Grand artisan de la Conférence nationale)
3-    Flavien Campbell
4-    GG Vikey                  (Musique)                           
5-    Gnonnas Pedro            (Musique)                                                          
6-    Pierre Dassabouté            (Musique)                                                                       
7-    Angélique Kidjo         (Musique)
8-    Wally Badarou         (Musique)
9-    Olympe Bhêly Quenum     (Littérature)  
10-    Jean Pliya             (Littérature)
11-    Aristide Sagbo’’Sowéto’’     (Boxe-Sport)
12-    Sylvain Abikanlou         (Arbitre-Sport)
13-    Coffi B. Codjia         (Arbitre-Sport)
14-    Djimon Hounsou         (Cinéma)
15-    Pascal Abikanlou         (Cinéma)
16-    Marcelline Aboh         (Théâtre)
17-    Dr Alfred Comlan Quenum     (Médecine)
18-    Jerôme Fagla Mèdégan     (Médecine)
19-    Bernadine do Rego         (1ère femme béninoise diplomate)
20-    Bertin Nahum         (Robotique chirurgicale)

En savoir plus...

Construction route Djèrègbé – Dja - Owodé : Les sites des postes douane, police et gendarmerie identifiés

urbanisme

Le maire de la commune de Sèmè-Kpodji, Mathias Gbèdan accompagné des membres de son cabinet et des responsables de l’entreprise Adéoti sarl, a procédé jeudi 12 mars 2015, à l’identification des sites devant abriter les bureaux des unités sécuritaires étatiques à savoir la Police, la Douane et la Gendarmerie.  

C’est pour permettre à l’entreprise adjudicataire du marché de construction de la voie Djèrègbé-Dja- Owodé d’évoluer dans l’exécution des travaux, que la remise des sites de construction des bureaux des agents de la Douane, de la Police et de la Gendarmerie appelés à exercer au niveau de cette frontière a été faite. Ainsi l’entreprise Adéoti sarl  pourra désormais mener à bien les travaux. La construction du Commissariat, du poste de la Douane et de la brigade de Gendarmerie fait partie intégrante du projet de construction de la voie. A cela, s’ajoute la construction du parking pour les véhicules poids lourds. Après l’identification des sites, suivra le déguerpissement des occupants. Mais déjà, le maire Gbèdan a rassuré que dans une approche consensuelle, les occupants seront indemnisés.

Il faut rappeler que c’est le jeudi 30 janvier 2014 que le président de la République, Yayi Bnoi a lancé  dans  les travaux de bitumage de la route Djèrègbé-Dja-Owodé située dans la commune de Sèmè-Podji. Cette route s’étend sur 9,7km linéaires avec 10 à 14m de largeur; 7 mètres en axe centrale et 9 mètres en agglomération avec une couche variant entre 20 et 30 cm d’épaisseur et la construction est financée en partie par la Banque ouest africaine de développement (Boad).

K. P.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !