TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Faits Divers

Convoqué à comparaître hier au tribunal de Parakou : Le député Orou Sé Guéné défie la justice

justice

Le député Orou Sé Guéné de la 7ème circonscription électorale entend bien engager un bras-de-fer avec la justice. Hier mardi 25 novembre 2014, il n’a pas comparu personnellement comme le souhaite le juge du Tribunal de première instance de première classe de Parakou. Pis, de sources proches du député, on apprend que la sécurité du député Orou Sé Guéné a été renforcée d’une vingtaine d’hommes en uniforme. Ces sources nous soufflent que ce dispositif sécuritaire qui encadre désormais tous les déplacements du prévenu  a une mission claire : servir de bouclier au cas la justice délivrerait un mandat d’amener contre l’honorable qui affiche visiblement sa volonté de ne pas répondre à l’invitation à comparaître. L’élu du peuple accusé de « pression sur magistrat » jouit toujours de sa liberté. Enfin, «sa liberté encadrée».

Loth HOUSSOU

En savoir plus...

Cotonou : Cinq hors la loi tombent sous les balles de la police nationale

braquage

(02 motos, 03 armes et 33 minutions saisies)

Cinq (05) malfrats abattus, deux (02) motos criblées de balles saisies ; avec trois (03) armes à savoir une Akm, deux autres de fabrication artisanale, un sabre, 27 minutions de 7’’62 pour Akm, 06 minutions de calibre 12. C’est le résultat des échanges de tirs dans la nuit du samedi 22 novembre dernier entre les éléments de la police nationale et des malfrats. De sources dignes de foi, aux nombre de six soit deux par motos, ces braqueurs étaient descendus pour aller mettre en exécution leur plan de braquage  dans des bureaux de change situés à Saint Michel. Mais mal leur en a pris. Cinq (05) de la bande ont été abattus par les éléments de la police. Leur sixième a réussi à prendre la clé des champs ; lui aussi, certainement, touché par balle à un point non mortel ; nous ont  confié Victor Tokpanou Lambert Agblo et Agossadou respectivement directeur de la sécurité nationale, commissaires centraux des villes de Cotonou et de Porto-Novo, au cours d’un point de presse animé hier dimanche à l’Ecole de Police nationale.

Le film de l’opération

A en croire le Commissaire Victor Tokpanou, la réussite de cette mission a été obtenue grâce à la vigilance des éléments de la police. Dès lors qu’ils ont eu vent de l’opération, une veille a été montée. Elle aura duré plusieurs jours et nuits, jusqu’au samedi nuit 22 novembre 2014 où trois binômes avaient été identifiés dans la zone de St Michel effectivement. Dès leur identification, ils se sont sentis sans assurance, Après avoir senti qu’un corps étranger était à leur trousse, ils sont aussitôt pris la fuite vers Akpakpa. Les éléments de la police qui s’étaient bien préparés , les ont filés . C’est ainsi qu’arrivés dans la zone d’Agblangandan, ils ont bifurqué par la zone Cen-Sad. Ils ont aussitôt ouvert le feu sur les éléments de la police et la riposte s’en est suivie.

Loth HOUSSOU

En savoir plus...

En prélude à la célébration de son 15e anniversaire de naissance : L’Ong Club excellence Adéco échange avec la presse

association

Dans le cadre des manifestions devant marquer la célébration de son 15e anniversaire le 19 décembre 2014, l’Ong Club excellence Adéco, a offert un déjeuner à l’intention des professionnels des médias, le jeudi 20 novembre 2014. La rencontre qui s’est tenue  au Kta hôtel de Cotonou a été également l’occasion de la signature d’un protocole d’accord entre Adéco-Ong et Global Konsult Group.

L’objectif de la rencontre exprimée de vive voix par le président de l’Ong Club excellence Adéco est de «mettre les hommes de la presse dans la primeur et dans la totalité de l’information relative à nos projets». Ainsi, le Président de l’Ong club excellence Adéco, Brice Hondi a exprimé sa joie de savoir que dans tous ses projets, Adéco-Ong a eu à ses côtés la presse qui s’est montrée toujours disponible. La séance a été aussi l’occasion de la signature d’un protocole d’accord entre le Président directeur général de Global Konsult Group, Arnold Nana et le président de l’Ong Club excellence Adéco, Brice Kondi. Pour le Président Directeur général de Global Konsult-Goupe, ce protocole d’accord permettra de nouer un partenariat gagnant-gagnant entre les deux organisations.

Créée  le 15 décembre 1999, l’Ong Club excellence Adéco a pour but d’œuvrer à l’épanouissement de la  jeunesse. L’Ong passera le cap des 15 années d’existence le 15 décembre 2014. L’événement sera célébré  le 19 décembre 2014 avec plusieurs activités au programme.

Thomas AZANMASSO (Stag.)

En savoir plus...

Entreprises publiques : Toléba quitte la Sobemap, Kouthon assure l’intérim

toleba

Il devra céder son fauteuil dans les prochaines heures. Il a nom Soumanou Toléba (photo), jusque-là Directeur général  de la Société béninoise des manutentions portuaires (Sobemap). Il a en effet été démis de ses fonctions lors du Conseil des ministres d’hier mercredi 19 novembre 2014. Le Directeur général adjoint de la Sobemap, Antoine Kouthon assure pour le moment son intérim. Soumanou Toléba nommé à la tête de cette entreprise publique en juillet 2011 serait appelé à d’autres fonctions au palais de la Marina selon des sources fiables.  

MM

En savoir plus...

Affaire Orou Sé Guéné : Le prévenu appelé à comparaître le mardi prochain

justice

Au Tribunal de première instance (Tpi) de première classe de Parakou hier mardi 18 novembre, le dossier du député Orou Sé Guéné (photo)a été à nouveau évoqué conformément au renvoi du 11 novembre dernier. Mais l’affaire a été une nouvelle fois reportée. Le prévenu  Orou Sé Séguéné est appelé à comparaître mardi 25 novembre 2014. Le tribunal n’a pas fait que reporter l’audience, il a  aussi annoncé le rejet de la requête en récusation déposée par les avocats du prévenu. Mardi dernier, le collège des avocats de Orou Sé Séguéné avait en effet estimé que sur les dix juges compte le Tpi de Parakou neuf ne devraient pas connaître du dossier. Le président de la Cour d’Appel de Parakou avait alors été saisi. Mais il a écarté la demande au motif que l’appartenance à une association syndicale n’est pas une cause de récusation d’un juge. Il faut noter que ni le prévenu ni ses avocats n’étaient présents à l’audience d’hier. Leur absence est l’une des causes du renvoi prononcé par le tribunal.  Le député de la 7ème circonscription électorale est, rappelons-le, poursuivi pour «pression sur juge». Il  aurait tenté le jeudi 06 octobre 2014 de convaincre le juge des libertés et de la détention du Tpi de Parakou d’éviter à des mis en causes dans une affaire d’assassinat le «placement sous mandat de dépôt».

Allégresse SASSE     

En savoir plus...

Cité dans une affaire de bradage de réserves administratives : Le maire Mathias Gbèdan devant le juge hier

mathias-gbedan

(Le maire Gérard Adounsiba également devant la justice demain)
Le  Chef du Conseil communal de Sèmè-Podji doit-il craindre désormais pour sa liberté? Rien n’est moins sûr pour le moment. En tout cas, une affaire de bradage de réserves administratives serait en train de rattraper le maire Mathias Gbèdan. Il a comparu devant le juge ce lundi 17 novembre 2014 pour répondre d’une plainte formulée contre lui dans une affaire domaniale. Après un face-à-face fait d’interrogations et de confrontations, le premier citoyen de Sèmè-Podji est retourné à son bureau en attendant de comparaitre une prochaine fois pour connaitre de la suite du dossier.
Quant au maire de la commune d’Adjohoun, Gérard Adounsiba qui serait mouillé dans la même affaire, il comparaitra devant le juge d’instruction du 3ème cabinet avec le sieur Alfred Sohou, le mercredi 19 novembre prochain.  Le maire de la vallée de l’Ouémé dont les soucis ne font que se multiplier est appelé à se présenter devant le juge pour également donner sa part de vérité sur le dossier. Des sources dignes de foi renseignent que tous les 14 autres conseillers communaux seraient également convoqués dans ce dossier dit de « bradage de réserves administratives ».

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Escale inaugurale du navire « Grande Lagos » à Cotonou : Le Pac et Grimaldi célèbrent la garantie de la continuité

pac-grimaldi

Le tout premier navire de nouvelle génération du groupe Grimaldi a effectué une escale inaugurale au Port autonome de Cotonou, samedi, 15 novembre 2014. Au cours de la cérémonie qui a connu la présence des autorités portuaires, les caractéristiques particulières du navire ont été présentées.

Long de 236,2 mètres et large de 36,16 mètres, le navire « Grande Lagos » est doté de deux propulseurs avant et d’un propulseur arrière avec chacun une capacité de 1500Kwh et qui lui permettent de faire toutes les manœuvres sans aucune intervention externe. Commandé en 2013, construit en Corea du Sud et livré en septembre 2014, « Grande Lagos » est un navire mixte capable de transporter plus de 3000 véhicules et 20000 conteneurs avec un poids total de 71543 tonnes. En provenance de Hamburg en Allemagne, l’accostage du navire au Port de Cotonou s’est fait sans remorqueur. «  Grande Lagos » est équipé également d’un système satellitaire bien câblé facilitant une meilleure communication à bord du navire.   

Pour le commandant du navire « Grande Lagos », Carta Maurizio Masur, le navire est doté des caractéristiques particulières, consomme moins et possède une importante capacité de transport. Quant au directeur général de Grimaldi Bénin, Guiliano Petrellesse, il a rappelé que le présent navire est le premier du lot de six navires commandés dont « Grande Cotonou ». Pour lui, avec ces nouveaux navires, Grimaldi envisage accroître ses capacités de transport de près de 30% car ils sont plus économiques que les navires standards. Il a également fait savoir qu’à travers cette escale inaugurale à Cotonou, c’est la garantie de la continuité qui se célèbre entre le Port de Cotonou et le groupe Grimaldi. Il a aussi déclaré qu’un cadet béninois, Onésime Alloukoutoui sera embarqué à bord du navire pour un stage pratique de six mois à l’issue duquel il reviendra pilote. Pour finir, il a rassuré que le navire « Grande Cotonou » sortira bientôt du chantier naval en Corea du sud et sera livré en mars 2015.

A sa suite, le directeur général du Port de Cotonou, Samuel Batcho a déclaré que l’escale inaugurale de ce navire à Cotonou est l’expression renouvelée du groupe Grimaldi à contribuer au développement des activités du port. A travers sa filiale Roro terminal, le groupe a mis en place et exploite un terminal moderne d’une superficie de plus de 2 hectares pour mener des opérations de chargement et de déchargement des véhicules 24h/24h avec une grande productivité. Aux dires du Dg/Port, l’accostage de ces nouveaux navires au port de Cotonou engendrera des retombées remarquables sur l’économie nationale et permettra un renforcement des capacités des ressources humaines du secteur portuaire. Se réjouissant de l’admission du premier cadet béninois à bord du navire pour sa formation de capitaine de navire, il a émis le vœu de voir accoster sur les côtes béninoises dans les tout prochains mois, le navire « Grande Cotonou ».

Le représentant du ministre de l’Economie maritime, Désiré Kouton, a fait savoir que le port est en train de gagner le pari de la compétitivité grâce aux différentes réformes engagées par le Chef de l’Etat. Il a également salué la coopération entre le groupe Grimaldi et le port qui s’inscrit dans la vision de la première autorité du pays. A la fin de la cérémonie, les autorités portuaires et la direction de Grimaldi Bénin se sont échangés des cadeaux à titre symbolique.

A.B

En savoir plus...

«Journée de l’Excellence» dans le 10ème Arrondissement de Cotonou : Le Ca Florentin A. Tchaou offre des kits scolaires à 225 écoliers

florentin-tchaou

Conscient que sans fournitures scolaires, pas d’enseignement à l’école, le Chef du 10ème Arrondissement de la ville de Cotonou, Florentin Tchaou a initié depuis quatre ans, la «Journée de l’Excellence»  pour encourager et primer les meilleurs écoliers issus des différentes écoles primaires de l’Arrondissement.L’édition de 2014, à la faveur d’une cérémonie qui a eu pour cadre l’école primaire publique Sètovi  1, vendredi 14 novembre, le donateur a récompensé 225 écoliers de l’année écoulée en leur offrant des kits scolaires.  

Parents d’élèves, corps enseignants, écoliers et curieux étaient tous présents pour constater la générosité du donateur Florentin Tchaou, qui depuis quatre années ne cesse de promouvoir l’excellence  en milieu scolaire. Ainsi, 225 écoliers ont reçu de ses mains, des kits scolaires afin de mieux poursuivre l’année académique 2014-2015 qui a pris son envol depuis le 16 octobre dernier. Pour le Ca Florentin Tchaou, l’objectif est de «promouvoir l’excellence en milieu scolaire». A ses dires, cette journée est une occasion pour soutenir et réveiller les esprits des enfants, qui doivent travailler à l’école  tout en étant motivés. La spécificité de cette année selon ses dires est la dotation de toutes les écoles primaires du 10ème Arrondissement, d’outils didactiques. La particularité de la 4ème édition de la «Journée de l’Excellence» est la création par le Ca du Réseau des enfants excellents du 10ème Arrondissement.  

Dans son message, Emmanuel Amegandji, représentant les écoliers, a remercié le donateur pour sa générosité à leur endroit. Au nom de ses camarades, il a promis travailler davantage en classe pour l’amélioration des résultats de l’année écoulée. Face au geste de Florentin Tchaou, Noël Houndjo, représentant les parents d’élèves et Pierre Kpotahinto, Directeur de l’Epp Sètovi 1/A, représentant le corps enseignant, ont aussi remercié à leur tour le donateur. Pour ceux, cela témoigne de l’importance qu’il accorde à l’éducation des futurs cadres du Bénin. Il faut souligner qu’au cours de cette cérémonie, le Ca Florentin Tchaou a annoncé la construction d’un module de trois classes avec bureau offert par la municipalité et a profité de l’opportunité pour dresser le bilan de sa gestion à la tête de l’Arrondissement.

Abdul Fataï SANNI

En savoir plus...

Direction de la Caisse nationale de la sécurité sociale : Célestin Cohovi Ahonon s’installe et dévoile ses ambitions

securite-sociale

Le nouveau directeur de la caisse nationale de sécurité sociale a officiellement pris fonction, ce vendredi, 14 novembre 2014. C’était à l’occasion de la cérémonie de passation de charge qui s’est déroulée dans les locaux de ladite structure. Occasion pour le nouvel entrant de dévoiler ses ambitions à la tête de la Cnss.

Précédemment inspecteur général du ministère du travail et de la fonction publique, Célestin Cohovi Ahonon prend officiellement fonction quelques jours après sa nomination en conseil des ministres. Au cours de la cérémonie de passation de charges, le secrétaire général du syndicat national des agents de la sécurité sociale, Boco Gilbert Sètondji  a rendu un hommage au directeur général adjoint, Moussa Alassane Kèmoko qui a-t-il déclaré, a su conduire l’intérim marqué par une gestion participative permettant de solutionner plusieurs problèmes. Au nouveau Dg, il a fait savoir qu’une nouvelle page s‘ouvre dans l’histoire de la Cnss. il a ainsi souhaité l’achèvement de certains chantiers en cours dont l’informatisation de la Caisse. Le Sg du syndicat a ensuite rassuré de la disponibilité du personnel à l’accompagner dans ses fonctions.

En passant le témoin, le Dga, Moussa Alassane Kèmoko a, fait un bref aperçu sur les réalisations pour le temps qu’il a passé à la tête de la Caisse.  Tout en félicitant son successeur pour sa nomination, il l’a exhorter à s’investir dans la mise en œuvre d’une politique de communication pour assurer la visibilité des activités de la caisse, la création d’un site web, un projet de numérisation des archives et l’amélioration des relations entre la Cnss et les partenaires.

Prenant la parole, Le nouveau directeur, Célestin Cohovi Ahonon, tout ému a  tenu à témoigner sa gratitude au Chef de l’Etat pour la confiance placée en sa personne. Il a ensuite rassuré le personnel de sa volonté à gérer dans la concertation et la collaboration pour parachever les chantiers en cours. Pour lui, la poursuite du processus de modernisation de la Cnss, la valorisation des ressources humaines et le renforcement des capacités du personnel sont des chantiers indispensables pour combler les attentes des clients. Aux dires du nouveau directeur, sa plus grande ambition est d’inscrire ce patrimoine dans la démarche qualité en vue d’une certification ISO.  

Le directeur adjoint de cabinet du ministère de la fonction publique, Amidou Adamou a, à son tour invité le nouvel entrant  se mettre au travail pour le développement de la Cnss.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Lutte contre la corruption et la cto : L’Anlc renforce les capacités des acteurs judiciaires et de la sécurité

formation

L’Agence nationale de lutte contre la corruption (Anlc) a organisé à l’intention des acteurs de la justice et de la sécurité, un séminaire de formation sur la lutte contre la corruption et la criminalité transnationale organisée (cto) ce mercredi, 12 novembre 2014 à l’hôtel du port de Cotonou.

Plus de quarante acteurs du secteur de la  justice et de la sécurité prennent part depuis hier, mercredi, 12 novembre 2014, au séminaire de formation sur la lutte contre la corruption et la criminalité transnationale organisée. Organisé par l’Agence nationale de lutte contre la corruption et financé par l’Usaid, ledit atelier vise à renforcer les capacités des participants en matière de  lutte contre ces vices qui gangrènent le développement national depuis quelques décennies. Il s’agira ainsi d’édifier les participants sur les conséquences desdites vices sur le développement économique et social du pays, l’appropriation des textes et lois punissant la corruption et la cto et surtout les stratégies et moyens de lutte qui s’imposent pour les endiguer. Partie intégrante du projet « Ayifa » de l’Anlc, cet atelier se déroulera du 12 au 14 novembre 2014 à l’hôtel du port de Cotonou. Au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux, le président de l’Anlc, Guy Ogoubiyi  a rappelé que c’est une grande opportunité d’échanges entre les acteurs judiciaires et de la sécurité en vue du renforcement de la lutte contre la corruption et la cto au Bénin. Pour M. Ogoubiyi, il est important que les sanctions disciplinaires commencent à être appliquées en vue de faire reculer les vices. Pour finir, il a exhorté les autorités et les structures compétences à encourager d’une manière ou d’une autre la lutte pour une véritable émergence du Bénin.

A.B.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !