TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN COUVERTURE 4G BILLBOARD 970x250-px-01

A+ A A-

Faits Divers

Séance de travail du ministre de la jeunesse avec le bureau de la Jci-Bénin : «Le jour où le Chef de l’Etat va vous recevoir, il sera plus émerveillé» dixit Safiou Affo

ministre-affo-jci

Le ministre de la Jeunesse, des sports et des loisirs a tenu une importante séance de travail avec le bureau de la Jeune chambre internationale du Bénin dans l’optique de s’imprégner des réalités de l’organisation. Ce fut l’occasion pour le ministre Safiou Affo idrissou de rappeler que les différentes activités de la Jci-Bénin sont en phase avec les principales priorités de son département ministériel tout en rassurant cette dernière du soutien du Chef de l’Etat.

L’autoritée ministérielle a été accueilli avec joie au siège de la Jeune chambre internationale du Bénin. Après avoir exprimé toute sa satisfaction quant à la somptuosité du cadre de travail des membres de l’organisation, le ministre Safiou Affo Idrissou a confié qu’il s’est rendu compte que son département est fortement interpellé pour une véritable animation de l’organisation.  A en croire le ministre, la Jci-Bénin s’investit dans des activités qui restent les principales priorités du ministère de la Jeunesse. Il a évoqué entre autres le volontariat bénévole, le volontariat d’expertise professionnelle, l’auto-emploi des jeunes, la formation. C’est donc à juste titre qu’il a promis tout faire pour que la Jci-Bénin travaille en étroite collaboration avec les structures sous-tutelle du ministère ayant pour mission de relever lesdits défis. Pour lui, ces nobles initiatives dénotent du patriotisme caractérisant les membres de l’organisation. « J’ai été séduit de même que le ministre d’Etat par vos initiatives. Je suis sûr que le jour où le chef de l’Etat va vous recevoir, il sera plus émerveillé et il vous accordera plus d’importance » a-t-il rassuré. Si, selon lui, l’organisation bénéficie de son soutien et de celui du ministre d’Etat qui est en même le temps, le parrain du mandat 2015, il n’y a pas de raison que le Chef de l’Etat ne soutienne pas l’organisation au regard de ses nobles ambitions et principes. « C’est de çà que le chef de l’Etat rêve, des jeunes qui peuvent se prendre en charge. Depuis plus de 26 ans, les membres de la Jci-Bénin se cotisent entre eux et ont réussi à mobiliser plus de 300 millions pour impacter » a-t-il martelé pour féliciter ces jeunes dynamiques qui animent l’organisation. L’autre point qui a aussi séduit le ministre de la Jeunesse reste l’expertise de ces derniers en matière de gestion de temps. Pour lui, la Jci est un label nanti de grandes expériences dans tous les domaines et il importe que leurs compétences en matière de gestion de temps soient sollicitées dans nos différentes administrations, qui selon l’autorité, souffre d’une mauvaise gestion du temps. Le président de la Jci-Bénin, Christian Houétchénou a témoigné sa profonde gratitude au ministre pour l’intérêt qu’il accorde à l’organisation avant de confier que cela constitue une source de motivation pour son équipe qui se doit désormais de réussir sa mission.

A. B.

En savoir plus...

Prison civile d’Akpro-Missérété : Le présumé assassin de Dangnivo s’est évadé hier

evasion

Codjo Kossi Alofa est désormais dans la nature. Il s’est fait la belle dans l’après-midi du jeudi 05 février 2015. Le présumé assassin de l’ancien fonctionnaire du ministère des Finances, Pierre Urbain Dangnivo a réussi à se soustraire de la prison civile d’Akpro-Missérété de façon spectaculaire selon nos sources. Selon certaines sources, l’absence de Codjo Kossi Alofa aurait été constatée à midi. Il aurait manqué au deuxième appel de la journée. D’autres sources affirment que le prisonnier a profité de l’inattention des gardes pénitenciers pour prendre le large. Codjo Kossi Alofa, rappelons-le, a été arrêté en 2010 lors des enquêtes portant sur la disparition du sieur Dangnivo. A l’époque, la police avait révélé qu’il était un guérisseur aux pouvoirs occultes immenses. Il aurait été contacté par un dignitaire de Tron résidant à Ouidah pour perpétrer le crime contre la somme d’un million de francs Cfa. Le présumé assassin aurait accompli la lugubre mission chez lui à Womey Akangon (Abomey-Calavi) où il a enterré le corps exhumé le 27 septembre 2010. Cette évasion remet au cœur des préoccupations l’affaire Dangnivo restée depuis sans suite.   

AS

En savoir plus...

Tribunal de première instance de Porto-Novo : Qui bloque le dossier du roi Guidimadjègbè ?

justice

Le roi Guidimadjègbè de Latchè dans le département de l’Ouémé est détenu à la prison civile de Porto-Novo depuis novembre 2013. C’est dans une supposée affaire d’escroquerie, l’opposant à Wilfried Kérékou, fils de l’ancien président Mathieu Kérékou. Condamné à trois ans d’emprisonnement ferme, plus 600 millions de Fcfa de dommages et intérêts, le prévenu a interjeté appel. Mais depuis le 29 octobre 2014, silence radio du côté du Tribunal de première instance de Porto-Novo.

Qu’est-ce qui pourrait bloquer le dossier du roi de Latchè détenu à la prison civile de Porto-Novo ? En effet, alors que le dossier de l’appel qu’il a interjeté suite à la décision de justice du 27 octobre 2014, devrait t être transmis à la Cour d’appel de Cotonou, cela n’a plus été le cas, semble-t-il. Ce qui, du coup, empêche la procédure judiciaire d’aller au bout. Or, le Code de procédure pénale indique clairement en son article 517 qu’une « une requête contenant les moyens d’appel peut être remise dans les délais prévus pour la déclaration d’appel au greffe du tribunal. (…) Le président du tribunal saisi par simple requête, prononce et liquide cette amende. Si ce retard est du fait du juge ayant rendu la décision, la responsabilité civile et professionnelle de celui-ci sera engagée. Le Procureur de la République dispose à son tour d’un délai de huit (08) jours pour en saisir le Parquet général, sous peine d’engager sa responsabilité civile et professionnelle ». Cette disposition est certainement bien connue des praticiens du droit. Mais la question que l’on se pose est qui a intérêt à bloquer le dossier du détenu, roi Guidimadjègbè ? Autrement dit, pourquoi depuis plus de trois mois la Cour d’appel de Cotonou n’a toujours pas été saisie du dossier ? Au nom du droit et des droits fondamentaux du justiciable, que le dossier fasse l’objet d’attention. Ce ne serait, comme dans bien des cas d’ailleurs, qu’à l’actif de la Justice.

Mike MAHOUNA

En savoir plus...

Affrontement entre peulhs et populations de Gangban : Un mort et des blessés graves

Transhumance

Le village de Gangban dans la commune d’Adjohoun, une commune de  la vallée de l’Ouémé a été hier lundi 02 février 2015 la scène d’un spectacle déplorable. Ce village a encore enregistré un affrontement meurtrier entre peulhs transhumants et populations.  Bilan : un mort dans le rang des populations et 02 blessés. Ce genre d’incidents est devenu récurrent entre les peulhs et les populations béninoises. A  l’origine de la situation déplorable de ce lundi, la destruction des champs des populations par les bêtes des peulhs transhumants. De sources proches du Chef de brigade territoriale d’Adjohoun Frédérique Tolli, des enquêtes se poursuivent pour mettre la main sur les différents auteurs de cet affrontement. Pour une fois encore, cet affrontement pose le problème de la conséquence de la divagation des animaux dans les champs des populations, si non de la transhumance des animaux. Un sujet qui a fait objet de question au gouvernement par les députés de la localité qui ont évoqué les préoccupations des populations sur la transhumance.  

Kola PAQUI

En savoir plus...

Victime d’un grave accident de circulation le week end dernier : Bénoit Dègla évacué en Afrique du sud

benoit-degla

Le conseiller spécial à la sécurité du Chef de l’Etat, Bénoit Dègla a été évacué d’urgence sur l’Afrique du sud hier, lundi, 02 février 2015 pour des soins appropriés et indispensables à son rétablissement. Victime d’un accident de circulation à Dan à la hauteur de Bohicon, samedi dernier, l’ancien ministre de l’intérieur souffrirait de brulures corporelles et des plaies traumatiques qui auraient nécessité son évacuation sanitaire du Cnhu où il était hospitalisé. Rappelons que le véhicule du ministre Dègla serait rentré en collision avec un camion-citerne et la violence du choc a provoqué l’incendie des deux véhicules qui ont entièrement consumé. On dénombre un mort, le garde du corps de Bénoit Dègla qui est mort calciné tandis que le conducteur du véhicule est également grièvement blessé.

Aziz BADAROU

En savoir plus...

Mise en œuvre de la gestion axée sur les résultats (GAR) : Le Mctic valide son Pta gestion 2015

gestion

Le ministère de la communication et des technologies de l’information et de la communication a procédé à la validation de son plan de travail annuel gestion 2015 ce jeudi, 29 janvier 2015 à l’Infosec de Cotonou. C’était à la faveur d’un atelier de validation dont les travaux ont été lancés par le directeur de cabinet du Mctic.

Le plan de travail annuel gestion 2015 du ministère de la Communication a été validé au cours d’un atelier qui s’est tenu à l’Infosec de Cotonou hier.  Dans son mot de bienvenue, le Directeur de la programmation et de la prospective, Flavien Dagba a évoqué quelques actions réalisées au cours de l’année écoulée au sein du ministère avant de féliciter tout le personnel pour avoir œuvré à une meilleure exécution du plan de travail annuel gestion 2014. Selon ce dernier, des obstacles ont jalonné l’exécution dudit Pta et il importe que des mesures soient prises pour que celui de 2015 ne souffre d’aucune difficulté dans son exécution. Quant au directeur de cabinet, Yaya Garba, il a rappelé l’importance de la présente assise. A en croire ce dernier,  le Plan de travail annuel du ministère constitue la boussole qui doit guider les différentes actions au cours de l’année 2015. Ensuite, les participants ont été invité par ce dernier à faire preuve de disponibilité, d’anticipation et de rigueur dans la programmation des activités vu que cette année 2015 est une année électorale au Bénin où les ressources budgétaires seront fortement sollicitées et qu’avec l’adoption de la nouvelle loi organique relative aux lois des finances, des réformes ont été introduites dans le processus d’exécution budgétaire dans le souci d’une utilisation rationnelle des ressources.

A. B.

En savoir plus...

Agence béninoise de métrologie et du contrôle de la qualité : Loukoumanou Osséni déchargé, Bernard Akpan prend les rennes

OSSENI-Loukoumanou1

A la faveur du conseil des ministres du 22 janvier 2015, Bernard Akpan a été promu Directeur général de l’Agence béninoise de métrologie et du contrôle de la qualité (Abmcq) en remplacement de Loukoumanou Osséni qui venait de passer 13 ans au poste. Vendredi 30 janvier 2015 dans la cour de l’Agence, la cérémonie de passation de charges a eu lieu dans une ambiance conviviale.

Loukoumanou Osséni part de l’Abmcq soulagé au regard des quelques réalisations qu’il a pris le soin de rappeler. « Avec l’aide de vaillants et sympathiques collaborateurs, nous avons réalisé des oeuvres énormes. Nous avons construit ce site sur lequel nous sommes…C’est le lieu de remercier ces collaborateurs qui ont permis de devenir la structure de métrologie de référence dans l’espace Cedeao à travers l’accréditation à la norme Iso 17025 du Laboratoire d’étalonnage des masses par le Cofrac, la puissante et redoutable structure d’accréditation de la France. Je pars de l’Abmcq avec le sentiment de mission accomplie car la relève est assurée par les nombreux ingénieurs et jeunes techniciens que Dieu m’a permis de former. », s’est réjoui le Dg sortant. Avant de passer le témoin à son successeur qui n’est rien d’autre qu’un de ses collègues enseignant de l’Eneam ex- Ine, M. Osséni lui a proposé des pistes pour poursuite des actions. « Il s’agira pour vous de finir le chantier en cours afin d’installer le Centre de perfectionnement dans les calculs d’incertitude, développer les laboratoires de l’Abmcq de façon à en amener deux autres à l’accréditation, créer le prix national de la métrologie, maîtriser le contrôle de la qualité de quelques produits : le pain, les feuilles de tuile, l’épaisseur des feuilles de tôle et des diamètres des tuyaux d’adduction de conduite de liquide », a-t-il suggéré. Mais ces chantiers ne sauraient être poursuivis sans que les travailleurs ne soient dans les bonnes conditions. C’est pourquoi, le représentant du personnel Mesmin Maboudou en remerciant le Dg sortant pour son management, a émis des doléances à l’endroit de son successeur. Il a demandé entre autres, la finalisation de la convention collective, le paiement de certaines primes, le renouvellement du parc automobile. Conscient de la mission qui est désormais la sienne, le nouvel entrant a appelé à la participation de tous les travailleurs. Il a par ailleurs rassuré de son entière disponibilité et de l’attention qu’il accordera aux mérites et aux droits de chaque agent. La cérémonie a aussi connu la passation de service entre les Directeurs généraux adjoints entrant et sortant de la structure. Enfin, le Dg sortant, son adjointe et 5 autres cadres de l’Agence ont été élevés et ont porté sur place leur grade de Chevalier de l’Ordre national du Bénin.

MM

En savoir plus...

Séance de travail au MESRS : François Abiola et son cabinet accueillent un nouveau collaborateur

francois-abiola

C’est un tout nouveau collaborateur que la délégation conduite par l’Ambassadeur de la France près le Bénin Aline Kuster-Ménager est allé présenter, dans la matinée de ce vendredi 30 Janvier 2015, au cabinet du ministre d’Etat en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le nouveau recru a nom, François Tsobnang.

Travailler à la meilleure adéquation entre les formations universitaires délivrées et le marché de l’emploi. C’est dans cette démarche que l’autorité consulaire Aline Kuster- Ménager et son équipe se sont inscrits en se rendant vendredi 30 janvier 2015 au cabinet du ministre d’Etat François Abiola. Et la priorité sur leur feuille de route était de présenter au ministre et à son cabinet un cadre capable de relever les défis pouvant conduire aux résultats escomptés. Dans ce sens, c’est la personne de François Tsobnang qui a été valorisée. Il vient en remplacement de Cédric Mayrargue, conseiller technique à la direction de la recherche scientifique. En sa qualité de coopérant technique, le camerounais, fort de son profil et de ses expériences capitalisées dans plusieurs domaines, travaillera aux côtés de François Abiola à favoriser non seulement le rayonnement des coopérations universitaires entre le Bénin et la France mais aussi à tenir le pari des recherches scientifiques. Tout ce qui permettra d’harmoniser les formations au marché de l’emploi. « Je suis très heureux sans démagogie aucune. Après tout ce que nous avons entendu de part et d’autres c’est le profil dont nous avons besoin que vous venez de nous présenter » a laissé entendre l’autorité ministérielle avant de mentionner, après avoir écouté religieusement le nouvel entrant de son équipe, qu’il est « preneur à 95% » de la proposition de l’ambassade. Il revient donc à François Tsobnang de ménager sa monture pour combler sans faille les attentes et accomplir dans les règles de l’art la mission à lui assignée.

Abiola échange ensuite avec le nouvel ambassadeur chinois

Le Ministre d’Etat François Adébayo Abiola s’est entretenu après avec Diao Mingsheng, le successeur de Tao Weiguang. Le nouvel ambassadeur, a profité de cette visite de prise de contact pour présenter les priorités de la Chine pour le Bénin en matière des coopérations universitaires et des recherches scientifiques. « Durant mon mandat, la coopération est très importante » c’est en ces thèmes que son excellence monsieur Diao Mingsheng a exprimé le fondamental de la mission qui la conduite ici au Bénin. Venu il y a seulement cinquante jours l’autorité diplomatique indique qu’il est en train de mener déjà des réflexions sur la stratégie à adopter pour que les liens entre le Bénin et la Chine se resserrent davantage et que la coopération soit fructueuse. Pour ce faire Diao Mingsheng mentionne qu’il a été déjà établi un projet de construction d’école technique pour l’année prochaine. « Ce de quoi j’ai besoin pour l’avancée et le renforcement des relations c’est le soutien de mes collègue d’ici. Pour bien comprendre la situation, pour mieux appréhender ce que nous avons à faire, nous avons encore besoin de discussion» a martelé l’ambassadeur s’adressant ainsi au cadre du ministère. Le ministre François Abiola a profité de la rencontre pour mentionner quelques doléances en cours de réalisation. Et sur la liste, les bus que devrait bénéficier les étudiants béninois poursuivant leurs études sur le territoire chinois. Les prochains défis à relever pour le renforcement des relations sino béninoises se situent notamment donc au plan culturel et d’éducation selon Diao Mingsheng.

Teddy GANDIGBE (stag)

En savoir plus...

Présentation de voeux du nouvel an au Cncb : Les efforts de Nadine Dako salués par le personnel

nadine-dako

Le Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb) a sacrifié à la tradition de la présentation des voeux du nouvel an du personnel à la première autorité de l’office. C’était mercredi 28 janvier 2015 en présence de la Directrice de cabinet du ministère de l'Économie maritime, du Président du Conseil d'administration du Cncb, du Secrétaire général du ministère de l'Économie maritime, du Directeur général de la Sobemap, du Directeur général Sttb, du Pdg de Sea Quest Technology, du Secrétaire général du Patronat des Entreprises de transport du Bénin, et du Commandant de la Gendarmerie du Port.

C’est la Porte-parole des partenaires sociaux, Dégila Augustine qui a pris la parole en premier pour formuler, au nom de l’ensemble du Personnel de l’Office, les voeux de Santé, de Prospérité et de Succès, à la Directrice et sa famille ainsi que ses collaborateurs pour cette nouvelle année 2015. Elle a exprimé toute la satisfaction du personnel à la Directrice générale pour son souci d’améliorer l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents mais aussi l’amélioration des performances de l’Office. A l’en croire, au titre de l’année 2014, l’évaluation du Pta 2014 à la date du 31 Décembre 2014 a révélé un taux d’exécution de 90% des activités prévues. Dégila Augustine l’a en retour rassuré de la détermination et du professionnalisme du personnel à l’accompagner dans sa mission au cours de cette année plus que celle écoulée. « Ce rendez-vous est un moment particulier et important dans la vie d’une Société », a fait savoir le Dg/Cncb, en ce sens qu’il offre l’occasion de rendre gloire à Dieu le Père Tout Puissant et d’établir un bref bilan de l’année écoulée afin d’envisager des perspectives pour la nouvelle année. « Que cette année soit remplie de réussite professionnelle et de satisfactions dans votre travail », leur a-t-elle souhaité. En termes de bilan, celui de Nadine Dako à la tête de Cncb depuis Janvier 2014 est particulièrement élogieux.

Les réalisations de Nadine Dako à la tête du Cncb

Depuis la prise en mains des rênes de l’office par la nouvelle Directrice, 90% des activités prévues au Plan de Travail Annuel 2014 sont exécutées à la date du 31 décembre 2014, la Bourse Electronique de Fret est lancée, mise en ligne et la formation des différents acteurs se poursuit. Dans le cadre de la promotion des corridors béninois, le parking gros porteur à Hilla-Condji est finalisé et inauguré par le Chef de l’Etat, les travaux de construction des parkings gros porteurs de Parakou et de Zè ont considérablement évolué. Par ailleurs, le Trade Point Bénin est dynamisé, les recettes de l’Office sont sécurisées avec une hausse de 15% en 2014 comparativement à 2013. On note l’initiation de projets novateurs pour l’Office à l’instar du musée maritime du Bénin qui sera le premier en Afrique de l’Ouest. Dans le cadre de l’accroissement de la qualité de l’assistance aux Chargeurs, 12 formations sur divers thématiques relatifs au secteur des transports et au commerce international ont été organisées au profit des chargeurs et autres acteurs de la chaine des transports sur toute l’étendue du territoire national. Plusieurs  rencontres sont organisées avec les transporteurs pour rencontres sont organisées une meilleure assistance, la facilitation du commerce est devenue une réalité par la réduction des tracasseries routières à travers l’observatoire des pratiques anormales qu’abrite le Cncb et les prouesses du Centre Frontalier d’Information de Kraké, le Bordereau électronique de suivi de cargaison est dématérialisé, la Gestion axée sur les résultats, l’obligation de reddition de compte et la promotion de l’excellence sont devenues une réalité. Les centres de documentation de Houéyiho et de Parakou sont des réalités tangibles et les domaines de l’Office sont sécurisés. Les capacités des cadres et agents de l’Office sont renforcées. Sur le plan international, la Dg reçoit à Madrid en Espagne, e prix de l’international transport award.

Pour terminer ses propos, la Dg/Cncb a remercié le Chef de l’Etat pour la confiance placée en elle. Nadine Dako a en outre décerné son satisfecit à tout le personnel pour les sacrifices et les efforts consentis en vue de l’atteinte de ces résultats. Elle n’a pas manqué de les exhorter à une abnégation au travail en vue d’atteindre des résultats meilleurs en 2015.

nadine-dako1

Thomas AZANMASSO (Stag.)

En savoir plus...

Victime d’un accident de circulation le week-end dernier : Benoit Dègla jouit d’un état de santé stable

benoit-degla

Le Conseiller spécial à la sécurité du Chef de l’Etat, Benoit Dègla a été victime d’un grave accident de circulation samedi 31 janvier 2015 à Dan, après Bohicon. De sources fiables, son véhicule serait rentré en collision avec un camion-citerne. La violence du choc a provoqué l’incendie des deux véhicules qui sont consumés Informées, les hautes autorités ont envoyé à sa rescousse un hélicoptère qui l’a transporté d’urgence à Cotonou. Il a été évacué à l’hôpital d’instruction des armées de Cotonou à Camp Ghézo. La ministre de la Santé, Dorothée Gazard s’était hâtée d’être à son chevet pour suivre en personne l’évolution de son état de santé. Après les premiers soins, la ministre a rassuré que son ancien collègue se porte de plus en plus mieux et que son état de santé n’est plus inquiétant. Elle a aussi confié que toutes les dispositions sont prises pour une meilleure prise en charge de ce dernier. Benoît Dègla souffre de brulure corporelle et de plaies traumatiques. Notons qu’après une stabilité de son état de santé, l’ancien ministre de l’Intérieur a été transféré au Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu) Hubert K. Maga pour des soins appropriés. Pour ce qui est des autres occupants du véhicule entièrement brûlé, seul le Gardien de paix de première classe, Idrissou Gado Boni, le Garde de corps de l’ancien ministre de l’Intérieur est mort calciné. Le conducteur du véhicule qui est aussi un policier est grièvement blessé. Le dernier occupant est une dame qui est sauve. Elle n'a rien eu à en croire nos sources. Mais elle est encore sous état de choc.

Aziz BADAROU

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !