TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Enième report du procès Cnss-Bibe : Mètongnon et consorts retournent au Tribunal le 19 juin

Laurent-Metongnon

Le procès de Laurent Mètongnon, ancien Président du Conseil d’administration de la Cnss s’est rouvert ce mercredi, 13 juin 2018 au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Mais, après plusieurs heures d’audition des personnes inculpées dans cette affaire de placements hasardeux des fonds de la Cnss, le tribunal a une fois encore décidé d’un nouveau report du procès au 19 juin 2018. Enième report depuis novembre 2017.

Reporté initialement au 03 juillet 2018, le procès de Laurent Mètongnon et de ses co-accusés a repris ce mercredi. Accusé d’avoir fait des placements à risques des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) dans une banque (Bibe) qui serait en faillite contre des rétro-commissions, le syndicaliste Mètognon devra encore attendre jusqu’au 19 juin 2018 pour peut-être voir la justice rendre son verdict dans ce dossier. Un dossier qui fait couler beaucoup de salive depuis novembre 2017. A l’ouverture de l’audience, les prévenus du dossier ont été écoutés durant de longues heures par le juge sur les chefs d’accusations portées contre eux. L’audition des prévenus s’est déroulée dans la salle d’audience A du palais de justice. Au début de la séance, c’est l’ancien directeur de la Bibe, Romain Boko qui a été invité à la barre. Dans son intervention, il affirme avoir envoyé 2 millions 500 mille Francs CFA à Laurent Mètongnon via un intermédiaire. Quand l’avocat de la défense Me Yèdé lui demande s’il pense que les sous sont arrivés à destination, Romain Boko  répond  par la négative. Il avoue aussi n’avoir reçu aucune  décharge certifiant que l’argent est bien parvenu à Laurent Mètongnon. Aussi, l’ancien directeur de la Bibe n’a pas donné de précision sur la date à laquelle l’argent a été envoyé au syndicaliste, ni sur le nom de l’intermédiaire qui aurait remis les sous à Laurent Mètongnon. Romain Boko a, par ailleurs, indiqué que la Cnss n’est pas la seule structure qui recevait des rétro-commissions. Il n’a cependant pas livré les noms des autres structures. Après plusieurs heures d’audition des différentes personnes inculpées dans cette affaire de placements hasardeux de fonds de la Cnss à la Bibe contre des rétro-commissions, le tribunal a décidé d’un nouveau renvoi de la cause. La plaidoirie des avocats de la défense n’a pu permettre au procès d’aller à son terme. Le procès s’ouvre à nouveau mardi, 19 juin prochain. Il s’agit d’un enième report de procès dans l’affaire Mètognon. Affaire à suivre !!!

Aziz BADAROU

Dernière modification lelundi, 18 juin 2018 05:49
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !