TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Ambassade du Bénin aux Usa : Une affaire d’harcèlement sexuel fait polémique

diplomatie

Des milieux diplomatiques béninois sont au cœur de la polémique à l’étranger. Après le Canada, où l’ambassadeur du Bénin a été déclaré persona non grata pour des affaires supposées de mœurs, c’est le tour de l’Ambassade du Bénin aux Etats-Unis d’être aux creux de la vague. Depuis quelques mois, en effet, des rumeurs d’harcèlement sexuel se font persistantes dans la chancellerie béninoise aux Usa. Tout serait parti d’un avis public pour le recrutement d’une nouvelle secrétaire. Au sein de la communauté béninoise des Etats-Unis, les commentaires fusaient de partout sous forme d’avertissement à l’endroit des potentielles candidates : « Faites attention si on vous recrute à l’ambassade, il va vous demander des faveurs sexuelles… si vous ne le faites pas, il va vous virer…demandez aux autres ! », pouvait-on entendre.

Dans le but de savoir d’où sort cette mauvaise réputation qui ternit l’image du Bénin à l’extérieur, il ressort que les allégations sont la conséquence d’actes d’harcèlement sexuel envers trois employées de l’ambassade du Bénin à Washington DC. Trois actes qui mettent toutes en cause le N°1 de l’ambassade du Bénin. Deux sont survenus en 2017 quelques mois après sa nomination et le troisième remonte au temps où cette même personne occupait le poste de Ministre Conseiller. Pour ce qui est des faits, l’ambassadeur aurait, après avoir pris soin de fermer la porte de son bureau, demandé à une des supposées victimes de lui faire une fellation. Une autre dans la même condition allègue qu’il a essayé de l’embrasser par force. Dans d’autres circonstances, il est allégué qu’il a attrapé les seins et les fesses de la victime. Les prétendues victimes affirment s’être plaintes en son temps au chef de la chancellerie et se seraient confiées aux cadres de l’ambassade. Si ces faits s’avèrent vérifiés, c’est une violation grave du code d’éthique, de déontologie et de conduite d’un diplomate.  Après le Canada, le Bénin s’illustre encore négativement aux Usa par une affaire de prédation sexuelle.

M.M.

Dernière modification lemardi, 06 mars 2018 06:08
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !