TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Action de grâce pour « La paix par un autre chemin » : Albert Tévoédjrè parle de sa mission particulière

Albert-Tevoedjre

La relance des travaux pour l’achèvement de la « Maison de la Paix », ultime retraite du Frère Melchior et de Sœur Théophane (88 ans d’âge et 65 ans de mariage), a été au menu des échanges avec la presse. L’ancien Médiateur et ancien premier ministre du Mali, M. DiangoCissoko, présent à cette rencontre, à saluer et féliciter le Pr Albert Tévoédjrè, pour les projets réalisés par « La paix par un autre chemin», et a donné un cachet particulier à l’annonce d’une réalisation unique : « La Maison de la Paix ». En effet, l’arrivée au Bénin, ce jeudi 09 novembre 2017 de l’ancien Médiateur et l’ancien premier ministre du Mali, M. DiangoCissoko, a été un engagement pour reconnaître les mérites de l’ancien Médiateur de la République du Bénin. Elle est située en banlieue prend de Porto-Novo, plus précisément à Adjati, dans la commune d’Adjarra. Cette initiative prend un sens particulier lorsque l’on sait que la maison de la paix », a été conçue par le Centre panafricain de prospective sociale (CPPS), a affiché une originalité. Cette maison, va comporter un espace chrétien de prière et de recueillement, dénommé Oratoire Mgr Melchior de Marion Brésillac-Notre Dame de la paix), un espace de prière musulmane, inspirée de l’expérience d’Abou Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis, une nouvelle Mosquée a été renommée « Petite Mosquée Marie Mère de Jésus », Notre dame de tous les peuples, sur ordre du prince héritier et ministre de la défense, un espace de recueillement libre, appelé Temple de l’esprit, pour toutes expressions spirituelles et culturelles différentes. On pourra y reconnaître et implorer ‘’Yahvé’’, ‘’l’être suprême’’, ‘’MahouGbèdoto’’, en hommage au ‘’Dieu qui aime tous les hommes et ne veut en perdre aucun….’’. Par ailleurs, dans cet esprit, il sera installé, en une annexe sécurisée, non loin de la Maison de la Paix, un point de fourniture d’eau potable au bénéfice des voisins, habitants d’Adjati, sans distinction d’origine, de culture ou de religion. Très ému par la présence de l’ancien Médiateur du Mali et ancien premier ministre, DiangoCissoko, le Pr Albert Tévoédjrè, a fait part d’une souscription pour la « Maison de la Paix », et que des soutiens personnels seront les bienvenus, selon le cœur de chacun, pour cette initiative. Aussi, a-t-il répété, que la clé du succès, c’est l’intelligence de l’humilité. Se référant à son professeur qui a préfacé sa thèse doctorale, du nom d’Alfred Sovi, il a rappelé une de ses phrases importantes: « L’opinion publique a une force politique qui n’est inscrite dans aucune constitution ». C’est dans ce créneau qu’il a informé les journalistes qu’ils détiennent cette force et a préféré s’adresser à eux. « C’est une mission qui nous ait été assignée, une mission banale. (…) ». Il s’est rappelé des souvenirs qu’il a gardés de feu Président Mathieu Kérékou, qui lui a offert un livre, qui parle de l’homme poussière, qui finira poussière. A cet effet, l’ancien premier ministre du Mali, DiangoCissoko, a rebondi sur deux mots phares prononcé par le Pr Tévoédjrè, qu’est la vocation et la mission. « Le Pr Tévoédjrè a touché à tout dans ce pays, dans ce monde. C’est un citoyen du monde. Si je me mets à énumérer tout ce qu’il a fait et tout ce qu’il a été et qu’il sera pour l’éternité, ce serait long. Il a une vocation et c’est cette vocation que nous avons découverte depuis longtemps. C’est une mission qui ne prendre jamais fin. Lui et moi, nous avons un idéal commun : C’est la paix ». Pour sa part, Abou Yékini, nommé ambassadeur de la paix, a signalé que l’œuvre du Pr Albert Tévoédjrè ne périra point. Celui qui a foré un puit et qui regorge d’eau, qu’il soit vivant ou mort. Alors, dira-t-il, les œuvres que le Pr Albert Tévoédjrè a accomplit, a déjà mis ensemble, beaucoup de communautés. « C’est par sa modeste personne que j’ai eu des inspirations à des moments donnés et nous sommes aujourd’hui, à un rassemblement, un carrefour des musulmans et catholiques du pays, où on se parle avec beaucoup de joies », a-t-il soutenu.

W. M

Dernière modification lelundi, 13 novembre 2017 05:20
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !