TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Visite des unités des forces de l’ordre : Le Général Amoussou à Porto-Novo et à Gbada

General-Amoussou

Le Chef d’état-major Général des armées, le Général de brigade Laurent Amoussou, dans le cadre d’une tournée entreprise depuis quelques jours afin de prendre contact et de s’imprégner des réalités que vivent ses hommes en uniforme à la base, a été l’hôte de la Direction générale de la Gendarmerie nationale (DGGN) à Porto-Novo et le Camp de Gbada dans la commune Dangbo ce vendredi 7 Avril 2017.

Le but visé par l’organisation de cette descente à l’école de la gendarmerie, à la direction de la gendarmerie nationale et au camp de Gbada est de mettre en confiance les agents par l’amélioration de leur condition de vie et de travail. Ainsi, à l’école de la gendarmerie nationale à Porto-Novo et au camp de Gbada, le Général de brigade Laurent Amoussou a échangé avec les hommes en uniforme. Il s’est agi pour lui de s’imprégner de la réalité que vivent ces agents. Guidé par la volonté affichée de s’enquérir des difficultés que rencontrent les éléments de la Gendarmerie et les hommes de l’armée de terre du camp militaires de Gbada, le chef d’état-major général a d’abord visité compartiment par compartiment les garnisons. Il est allé même jusqu’à contrôler le menu du jour et le repas sur le feu dans la cuisine au niveau de l’école de la gendarmerie. Pour le Général de brigade Amoussou, dans le Nord et au centre, il est constaté que le moral du personnel est très haut. Ce dernier exécute très bien ses missions avec beaucoup de difficultés mais il garde espoir parce qu’il sait que le Haut commandement de l’armée lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. « Au niveau de la gendarmerie et de la police, il n’est un secret pour personne que dans le cadre de la sécurité intérieure, la gendarmerie et la police ont bénéficié d’un budget additionnel, c’est-à-dire au-delà du budget de l’Etat 2017, le gouvernement a trouvé une provision importante pour pouvoir les accompagner dans la nouvelle vision de mieux sécuriser les populations. C’est pour cela que vous devez constater que depuis plus de six mois, il n’y a pas de grands braquages, il n’y a pratiquement plus de braquages. C’est vrai, on n’a pas dire qu’il n’y a plus d’insécurité, mais l’insécurité à haute dose est réduite par la Gendarmerie et la Police qui se consacrent à la sécurité de proximité, les patrouilles pour mieux nous sécuriser », a-t-il ajouté. Bien qu’il soit animé d’un sentiment de satisfaction par rapport à ce qui est constaté sur le terrain, le Général Laurent Amoussou reconnait qu’il reste beaucoup à faire même s’il faut encourager ce qui se fait déjà sur le terrain. « J’encourage le personnel à continuer et de mon côté, nous allons nous battre en tant que leur chef pour qu’ils aient plus de moyens pour continuer d’exécuter au mieux les missions qui leurs sont assignées par la Haute Autorité », a conclu le Chef d’état-major général de l’armée béninoise, le Général de brigade Laurent Amoussou.

Il est à noter que pour la circonstance toute la hiérarchie militaire béninioise était en déplacement. On pouvait noter le colonel Montant Kérékou, le colonel Fructeux Gbaguidi, le colonel Emile Elomon, le Directeur de la Gendarmerie nationale le colonel Antoine Dansou et autres   

Kola Paqui

Dernière modification lemardi, 11 avril 2017 05:10
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !