TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Cash-and-arts-4-matin-libre

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

Affaires de faux médicaments : Quatre ans de prison ferme pour les grossistes-répartiteurs

justice

(Mètongnon et coaccusés à la barre mardi prochain)
Le procès des grossistes-répartiteurs impliqués dans l’affaire de faux médicaments s’est à nouveau ouvert hier, mardi 13 mars 2018. Il a été retenu au terme de l’audience, 4 ans de prison ferme contre les grossistes répartiteurs et une amende.

Quatre ans de prison ferme et une amende de 100 millions, c’est le verdict prononcé par le collège des trois juges contre 5 responsables des sociétés pharmaceutiques impliqués dans l’affaire de faux médicaments. A charge contre ces détenus, « l’exercice illégal de pharmacie et de vente de médicaments falsifiés ». Pour sa part,  le Directeur de la pharmacie des médicaments et de l’exploitation diagnostique (Dpmed) le professeur Fernand A. Gbaguidi est libéré pour infraction non consommée. Renvoyés en prison,   les condamnés ont la latitude  d’interjeter  appel dans l’espoir de voir réduire leur peine. Les autres coaccusés dans l’affaires, notamment les chauffeurs et autres, écopent chacun de 6 mois de prison ferme.

Quant aux procès de Laurent Mètongnon et de ses coaccusés dans l’Affaire retro commission dans le placement des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale à la Banque internationale du Bénin, il est purement et simplement reporté à mardi 20 mars prochain.
 
Thomas AZANMASSO

Dernière modification lejeudi, 15 mars 2018 04:42
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !