TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

Culture

Sessimè remet ça !

sessime

La talentueuse voix béninoise Sèssimè prend encore rendez-vous avec les Koras Awards. Suite aux votes à elle accordés sur Internet dans le cadre du Top 20 awards, la jeune artiste sera présente en Afrique du Sud en décembre prochain. Une attestation lui a été remise en fin de semaine dernière par le promoteur de l’événement, Ernest Adjovi.


En savoir plus...

Valorisation du théâtre au Bénin : Le programme provisoire et les innovations du Fitheb 2014

fitheb

Avec beaucoup d’incertitudes au départ, le Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb), édition 2014, se tiendra. Prévu pour les mois de novembre et décembre, les organisateurs en charge dudit Festival mettent les bouchées doubles en vue de sa réussite. Déjà, la programmation des différents spectacles est disponible, même si elle reste provisoire. Dans l’interview ci-dessous, l’administrateur chargé de la coordination et du suivi des activités du Fitheb, Osséni Soubérou, apporte des précisions quant aux innovations et à la mobilisation des ressources financières au profit de cette grand’messe du théâtre au Bénin.

Parlez-nous des principales innovations de Fitheb 2014

La première grande innovation de l’édition 2014 du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb, c’est que le festival va se resserrer en terme de villes d’accueil. Le festival va se dérouler essentiellement à Cotonou. Ce sera une occasion d’effervescence et d’ébullition pour que les populations sachent que quelque chose se passe. Ceci pour arrêter les critiques que les gens font souvent au festival. Nous allons susciter l’engouement du public à travers la prochaine édition du Fitheb. Parakou et Porto-Novo accueilleront aussi le festival.

Des places publiques dont l’Etoile Rouge, la place Lénine, la Place des Martyrs, le Champ de foire, la maison du peuple d’Agla et le stade de l’amitié sont notamment ciblées pour accueillir des spectacles, des expositions d’artistes. Ceci constitue la deuxième innovation de cette édition 2014 du Fitheb. Comme cela a été déjà le cas par le passé, le village du festival sera érigé au Centre de promotion de l’artisanat. Chaque soir, un ou deux artistes musiciens occuperont le podium pour s’exprimer artistiquement et démontrer leur talent. Car le Fitheb ambitionne de vendre les artistes musiciens béninois. Des programmateurs de spectacles et de musique seront là pour des détections.

Une programmation de spectacles nationaux est disponible. A quoi doit-on s’attendre et quel est le point du financement à ce jour ?

La programmation qui existe à l’heure actuelle est encore provisoire. Il faut dire que nous avons reçu une soixantaine de dossiers. Nous envisageons programmer cinq spectacles béninois dans la programmation in et cinq autres dans la programmation off à laquelle nous apportons un soin particulier. Ceci parce que nous comptons offrir des spectacles de facture aux populations. Le travail de visualisation des spectacles continue toujours et nous aurons la sélection définitive bientôt.

Nous sommes en train de conduire actuellement le processus en ce qui concerne le financement du Fitheb 2014. La mobilisation des ressources sur le plan international est en cours au niveau des partenaires traditionnels et d’autres que nous avons identifié. Pour ce qui concerne l’Etat, la procédure est aussi engagée et nous sommes dans l’attente.

Un appel à lancer ?

Les acteurs à divers niveaux et les sponsors doivent s’impliquer dans l’organisation du Fitheb 2014. Nous devons tous accompagner l’événement qui est une excellente vitrine pour les annonceurs.

En savoir plus...

Gnonnas Pédro : 10 ans déjà

gnonnas-pedro

(Spécial hommages demain sur Frissons Radio 95.2)

Demain 12 août 2014, cela fera exactement 10 ans que le Bénin a perdu une de ses gloires de la musique. Gnonnas Pedro, de son vrai nom Gnonna Sossou Pierre Kwasivi est décédé des suites d’un cancer. Auteur, compositeur, chanteur, arrangeur, il a été l’un des poumons du groupe panafricain de la salsa, Africando. Il a laissé derrière lui une discographie très riche.

En savoir plus...

Oket Baya inhumée jeudi dernier

oket-baya

Décédée le 26 juin 2014, Oket Baya de son vrai nom Cathérine Tokpo, a été inhumée jeudi 07 Août dernier à Abomey. Mais avant le départ de la dépouille mortelle de l’artiste pour sa ville natale, des hommages bien mérités lui ont été rendus à Cotonou par les associations d’artistes et une délégation du ministère de la Culture. Il faut rappeler que Oket Baya est décédée des suites d’une longue maladie et pour mémoire, elle était l’une des artistes victimes de l’accident de Gbada, dans la commune d’Adjohoun, il y a de cela quelques années. Née le 23 Mai 1963 à Bembèrèkè, feue Cathérine Tokpo est mère de deux filles et à son actif, plusieurs albums.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !