TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Entretien avec la présidente du Cna-Bénin : «Un état civil à jour est une nécessité absolue pour un Etat…»

rosalie-ndah

Une équipe du Cinéma numérique ambulant (Cna-Bénin) était récemment dans les communes de Savalou et de Tchaourou pour des campagnes de sensibilisation des populations de ces localités. Au cours d'un entretien qu'elle  nous a accordé, la présidente du Cna-Bénin, Rosalie N’Dah revient sur les objectifs de cette descente. Lisez-plutôt !!!

Matin Libre : vous êtes la présidente du Cinéma numérique ambulant. Et récemment, vous étiez dans les communes de Savalou et de Tchaourou. Parlez-nous un peu de ces deux sorties…

Rosalie N'Dah : Le Cna Bénin a été sollicité pour organiser des projections causeries-débats afin de faire passer sensiblement des messages auprès des populations. Nos deux équipes de projection ont respectivement travaillé du 14 novembre au 16 décembre 2016 dans 32 villages de Savalou et du 03 au 16 décembre dans 12 villages de Tchaourou. Les deux tournées de sensibilisation ont visé deux grands objectifs. D’abord,celui de promouvoir les actes d’état civil, en particulier l’acte de naissance en informant les populations des conséquences de l’absence de ce document important et légal dans la vie d’un individu pour accroître le taux d’enregistrement dans les communes. Et enfin, celui d’informer les populations des villages bénéficiaires de l’implantation des centres secondaires d’état civil (centres de proximité) et de leur accès facile pour éviter aux parents les longs déplacements. En optant de rapprocher ce service plus près des populations, c’est un défi de l’amélioration de l’état civil béninois que la Direction Générale de l’Etat Civil et les communes relèvent. Un état civil à jour est une nécessité absolue pour un Etat qui aspire au développement et l’établissement des actes d’état civil est un droit humain essentiel. Mais la réhabilitation de l’état civil n’est possible que si les populations sont éduquées à l’importance des déclarations d’actes d’état civil et prennent l’habitude de déclarer systématiquement les naissances. L’un des facteurs du défaut d’acte d’état civil est l’insuffisance d’une communication appropriée qui doit aussi être soutenue. Le Cna Bénin fait un grand travail de terrain et touche les populations les plus isolées des centres villes pour faire passer l’information.

Un mot pour conclure…

Je demande aux autorités de notre pays de nous aider. Nous rencontrons assez de difficultés. Nous menons des actions de sensibilisation sur le terrain et dans plusieurs communes. Et c'est notre manière à nous d'apporter notre pierre à l'édifice. Je voudrais pour finir, présenter mes vœux à tous les Béninois, sans oublier surtout la presse pour le travail qu'elle fait. Je vous remercie.

AFS

Dernière modification levendredi, 13 janvier 2017 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !