TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

MTN NEW GO 970x250 Px-01-1

A+ A A-

Première édition du FIMuB : Coup d’essai, coup de maître

fimub

(Abimbola et le comité d’organisateur ont gagné le pari)
Du mercredi 29 avril au dimanche 03 mai, Cotonou, Bohicon et Parakou  ont vibré aux sons de la bonne musique. Des musiciens et professionnels de la musique étaient au rendez-vous de la toute première  édition du Festival international de musique du Bénin (Fimub)

Plus de peur que de mal…Annoncé pour être un non événement, le Festival international de musique du Bénin (Fimub) a tenu toutes  ses promesses.  Démarré le mercredi 29 avril, le Fimub a connu sa cérémonie officielle de lancement le jeudi 30 avril. Une véritable fête de la musique avec la participation d’artistes de renom comme Sagbohan Danialou, Anna Téko et le togolais King Mensah qui ont donné le ton de ce que sera ce festival. Effectivement, le Fimub a été l’occasion de voir  sur scène nombre de groupes et d’artistes aussi bien de la sous-région, que du Bénin. Des artistes et groupes qui se sont produits  au rond-point Sainte-Cécile devenu une véritable salle de spectacles, le temps  du Fimub. Le centre des jeunes d’Agla, l’espace Sètondji à Bohicon ainsi que la place Bio Guéra de Parakou ont été les différents lieux d’expression artistique dans  le cadre de ce premier jet du Fimub qui a enregistré la participation de nombreux directeurs de festivals et responsables de maison de disques. Venus au Bénin, ils ont suivi avec attention les diverses prestations et ne tarderont pas à donner les noms des groupes et artistes qui les ont marqués au cours  de ce festival. Une occasion de tournée à l’international s’offre donc aux élus de ces différents acheteurs  de spectacles.
Atelier et marché au programme…

Le Fimub 2015 a été également  une occasion de réflexion. A travers  des rencontres professionnelles, des thématiques relatives à la musique ont été abordées. Des rencontres animées par des professionnels choisis parmi les artistes émérites, les directeurs de festivals, les producteurs, les professionnels du secteur provenant de l’administration ou du secteur privé. Aussi, des ateliers ont-ils été organisés au cours de ce festival, lieu par excellence d’échanges et de partage. Ils ont permis aux jeunes artistes musiciens béninois de profiter pendant ce grand rassemblement de la présence d’un panel d’artistes émérites nationaux et internationaux.

Fimub 2015 a vécu et  rendez-vous est pris pour 2017, dans le cadre de la deuxième édition de cette biennale qui ambitionne de mettre le Bénin sous les feux de la rampe tous les deux ans, après le Fitheb qui draine également du monde vers le Bénin.

Blaise Tchétchao, le Directeur  du Fonds d’aide à la culture, l’acteur culturel Richmir Totah et l’artiste Fadji, sont entre autres les différents  membres du Comité d’organisation qui ont contribué à la réalisation du rêve de Jean Michel Abimbola, celui  de doter le Bénin de ce festival d’envergure.

YPL

Dernière modification lejeudi, 07 mai 2015 06:59
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !