TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

A+ A A-

23ème édition de la ‘’Jmlda’’ : Koffi Attédé s’engage pour la révolution de la chaîne du livre au Bénin

Koffi-Attede

Le Directeur des arts et du livre (Dal) était sur le plateau de l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (Ortb), lundi 23 avril 2018. Cette sortie médiatique s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du livre et des droits d’auteur qui était à sa 23ème édition. Entouré du journaliste et de deux écrivains pétris de talent, que sont Habib Dakpogan et Adélaïde Fassinou Alagbada, également invités sur l’émission, le Dal dévoile ses ambitions pour le rayonnement de la chaîne du livre au Bénin.

Le monde entier a commémoré la journée mondiale du livre placé sous le thème « lire c’est mon droit ». Dans ce cadre une émission spéciale de la chaîne mère, Ortb, a été consacrée au décryptage de la situation d’évolution du livre au Bénin. Dès l’entame de l’émission, dont le thème est « le livre au Bénin : Quelle politique de promotion ? », un  état des lieux a été fait au sujet de l’évolution du livre et de toute sa chaîne. En substance,  on peut retenir, selon le diagnostic des invités, que le monde du livre au Bénin est dans un état de déliquescence totale et qu’il faille, de façon urgente, opérer des réformes pouvant le sortir des sentiers battus.Pendant que la lecture  devient de plus en plus une activité  de second rang, ce sont les éditeurs qui sont, par ailleurs, victimes de nombreux risques lorsqu’ils font l’option d’éditer un auteur à compte d’éditeur. À toutes ces peines que rencontre le livre au Bénin, s’ajoute le quasi inexistence de guichets de subvention de la production du livre et la mauvaise politique de promotion qui entraîne de manière conséquente la non visibilité des livres béninois et de leurs auteurs aux grands rendez-vous du livre à l’international.

Il faut palier le phénomène…

Koffi Attédé semble être l’homme idéal à travers le poste qu’il occupe actuellement dans l’appareil gouvernemental. Le Directeur des arts et du livre connaît bien la maison de par sa carapace d’éditeur vieille d’au moins une dizaine d’années. « La direction des arts et du livre n’est la cour du miracle. Je ne peux rien faire tout seul » signale le Directeur pour lancer un appel à l’union sacrée autour de la redynamisation du secteur du livre au Bénin. « Pour le moment il n’y a pas encore une politique de promotion du livre » mentionne le Dal en vue de faire sentir l’un des vides qui enlise le décollage du livre béninois. Cependant, tout est encore possible pour redresser le secteur selon lui.« Cela fait partie des vrais dossiers sur lesquels je suis quand je suis arrivé à la direction. C’est des choses qui m’ont semblé urgentes. Pour développer le secteur du livre, s’il n’y a pas un document qui trace le chemin on y arrivera pas, c’est pourquoi ma vision à la tête de la direction c’est la priorité aux créateurs», va-t-il fait savoir pour afficher sa ferme volonté de booster le secteur.À en croire le Dal, il y a déjà de la matière qu’on peut s’atteler à valoriser.« Nos bibliothèques et leur contenue, les cracks sont à moderniser. Et le Ministre en charge de la culture en a fait sa priorité et nous travaillons à cela. Je veux qu’on fasse de ce qui existe quelque chose de bien. À l’ère du numérique nous n’avons pas une base de données bibliographiques. Il la faut absolument, il faut aussi réhabiliter les centres de lecture dans les communes et nous sommes prêts à encourager toute démarche allant dans ce sens».

Teddy GANDIGBE

Dernière modification lejeudi, 26 avril 2018 05:20
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !