TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

- cover VISUEL DE COMMUNICATION - MILLION AVEC FANICKO - by Axel DigitXplusFR 3

A+ A A-

Banniere web 728x90px-01

A la découverte de Eric AGASSOUSSI : Un transformateur de pneus usagers en objets de décoration

Eric-AGASSOUSSI

Eric Agassoussi travaille à recycler les pneus usagers pour en faire des objets d’arts et de décoration. Un an après le début de cette aventure, il a déjà fabriqué des pots de fleurs, des motos, des tabourets, un poisson, un cocotier et d’autres objets toujours avec des pneus et a également assuré la décoration de plusieurs grands évènements dans la commune de Parakou. Cet autodidacte qui met son génie en œuvre pour réaliser les différents objets d’art et de décoration est un électrotechnicien de formation employé dans une institution financière de la place. Mais depuis un an,  il a commencé par recycler les pneus usagers.

L’idée de recycler des pneus usagers est née après un voyage effectué à Kigali au Rwanda en 2012. Séduit par la propreté qu’il a vue dans ce pays, une fois rentré au bercail, Eric Agassoussi a décidé de s’investir dans la protection et la sauvegarde de l’environnement à travers la récupération des pneus. Ce qui l’a amené à organiser des campagnes de salubrité dans son quartier avec d’autres jeunes en 2014. Ces campagnes de salubrité ont été suivies de sensibilisation sur les méfaits de la prolifération des ordures ménagères. Ces différentes actions n’ont pas permis de régler le problème, ce qui a conduit à la naissance de l’idée de recycler.

Au départ, Eric Agassoussi a voulu faire le recyclage des sachets plastiques, parce qu’on en trouvait un peu partout. Mais très vite, il s’est penché sur les pneus usagers qui sont des vecteurs de la prolifération des moustiques. Or, il est connu de tous que le paludisme est la première cause de mortalité en Afrique. Donnez vie à tous les objets abandonnés qui trainent un peu partout, en réalisant des objets d’art et de valeur. Tel est l’objectif visé. Il réaliseainsi des pots de fleur, des motos, des tabourets, un poisson, un cocotier, des canards et d’autres objets toujours avec des pneus. Créer des emplois aux nombreux jeunes diplômés sans emploi à travers ce qu’il fait avec les pneus usagers. Visant ainsi à donner une chance aux personnes marginalisées, c’est-à-dire les personnes en situation d’handicap et surtout les femmes qui sont abandonnées à elles-mêmes. En clair, il s’agit d’un projet à caractère social qui est en train de prendre corps. Eric Agassoussi reste convaincu de ce qu’il est possible de faire beaucoup de choses avec les pneus usagers notamment la réalisation des meubles, la construction des salles de classes et des mobiliers à cause de la résistance des pneus. Il envisage aussi aménager les places publiques avec des objets fabriqués à base des pneus. Les pneus qui servent à la fabrication des objets d’art, Eric Agassoussi ne les achète pas, il les ramasse auprès des vulcanisateurs. Certains lui font appel quand ils sont débordés dans leur atelier. Une fois, les pneus dans le lieu de travail de Eric Agassoussi qui n’est rien d’autre que sa maison, ils sont  débarrassés des déchets et autres débris et lavés. Il s’agit aussi bien des pneus de voiture que des motos. Et selon, l’objet à réaliser, il procède à la découpe des pneus avec des instruments adaptés pour la cause. Comme autre matériau qui entre dans la réalisation des objets, il y a les fils de fer, des boulons, vices, de la peinture et des pointes. Ce qui lui permet de faire les assemblages nécessaires. Les difficultés L’artiste puisqu’il faut désormais l’appeler ainsi, se désole du manque d’engouement pour ses œuvres de la part des autorités politico administratives de la commune de Parakou.  Les perspectives Etendre et faire connaitre l’art de la récupération et de la transformation des pneus usagers dans tout le Bénin et créer un centre de formation afin d’initier beaucoup de jeunes à cette activité qui a un double avantage. Celui de contribuer à assainir notre cadre de vie en le débarrassant des pneus usagers abandonnés dans la nature et de créer des emplois à la jeunesse. Il voudrait être bien accompagné dans la création de ce centre de formation. Participation en vue à plusieurs évènements dans la commune de Parakou. L’aménagement et la décoration des écoles et autres espaces publics sont inscrits comme activité à mener. L’artiste est également sollicité pour la réalisation des mobiliers et meubles entièrement avec des pneus usagers pour le compte des personnes physiques. La phase de commercialisation des objets d’art et de décoration est prévue pour démarrer avec le temps. Car pour le moment, l’artiste est dans la dynamique de se faire connaitre, il ne commercialise pas encore ses réalisations.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Dernière modification levendredi, 09 février 2018 04:31
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !