TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Campagne Maïs MatinLibre

A+ A A-

En prélude à la célébration de la fête des religions endogènes : L’artiste Laudamus Sègbo donne une performance sur le Vodoun

Laudamus-Segbo

Parmi les artistes peintres sculpteurs du Bénin, Laudamus Sègbo est l’un des rares spécialistes de performance qui creuse dans le champ de la thématique Vodoun. Et à ce titre, le créateur d’œuvres d’esprit a été convié pour donner une expression vivante de son art lors du colloque scientifique organisé sur le thème « Vodoun » à Porto-Novo lundi 08 janvier 2018. Comme l’artiste a une particularité qui lui est propre, celle de mettre une femme de son choix à poil,c’est-à-dire complètement nue, en vue d’en faire une sculpture vivante à travers laquelle il communique une multitude de messages, il a créé son œuvre devant des têtes couronnées, des professeurs, le préfet de l’Ouémé et le maire de la ville capitale. À cet effet, une femme de taille moyenne a été choisie.Volontiers,  cette dernière a prêté son corps divinement dessiné à un coloriage multicolore. Le résultat final présente une sculpture similaire à une statuette faite en bois ou de bronze qui répand aux yeux de l’assistance une diversité d’expression.

Ce qu’on peut penser de l’œuvre…

En rapport avec le thème sur lequel l’artiste a travaillé, tout admirateur de l’œuvre est tenté de considérer la femme qui est la matière centrale du travail comme étant l’expression de la matrice de l’univers que constitue le Vodoun. Tout part du vodoun et revient au vodoun comme tout part de la femme et revient à la femme. De la femme on peut obtenir toutes les espèces humaines. C’est elle qui dans le couvent joue un rôle indéniable et primordial malgré la phallocratie qui règne dans presque toutes les sociétés qu’elle traverse. La femme a une pensée transcendante qui maintient l’homme dans sa position de faiblesse dans les cercles spirituels surtout dans le panthéon vodoun. Tout cela réuni, l’artiste a tenté de mettre en lumière l’importance de la femme dans le monde vodoun en particulier et dans les loges spirituelles en général, en dépit de toutes les analyses qui la discréditent et met l’homme au premier rang dans tout. Au-delà, le peintre a représenté les quatre éléments constitutifs de l’univers à savoir : l’air, l’eau, le feu et la terre, à travers les couleurs agencées sur le corps de la femme. Son corps représentant la terre, la couleur bleue passée sur sa peau symbolise l’eau, le jaune qui s’est entremêlé donne le signe du feu et le tissu blanc attaché à la taille de la jeune dame en guise de cache-sexe laisse une trace de l’air. En somme, l’artiste a essayé de démontrer par le biais de son art,que le Vodoun est une des composantes vivifiante du souffle et du principe divin que personne ne doit diaboliser.


Teddy GANDIGBE

Dernière modification lejeudi, 11 janvier 2018 06:09
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !