TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Osvaldo Idaël Kpodiéfin au sujet de sa propre créativité" : L’artiste-chanteur hostile au copier-coller

Osvaldo-Idael-Kpodiefin

Plus connu sous le pseudonyme de Valdo, il habite et travaille au Ghana. Depuis un certain temps, il est à cheval sur Cotonou et Accra. Marié et père d’un enfant, Osvaldo Idaël Kpodiéfin est un artiste-chanteur, auteur-compositeur et ingénieur de son béninois. Il a à son actif un album qui passe en boucles sur les stations de radio et de télévision. Actuellement au pays, il anime des concerts pour se faire connaître davantage au public en prélude à la sortie de son second album.

Matin Libre : À quel rythme peut-on identifier la musique de Valdo ?

Je fais la musique afro beat, afro soul, afro jazz, afro gospel, tout ce qui est de la bonne musique. Je mets toujours une note africaine dans tout ce que je fais.

À votre compteur déjà combien de titre ?

J’ai un album intitulé "N’Djawé", qui a été lancé après avoir gagné un concours de musique organisé par la Coopération Suisse-Bénin. La cérémonie de lancement de cet album a eu lieu à l’Institut Français du Bénin à Cotonou, c’était en 2013. Je prépare le second album qui sera bientôt mis sur le marché discographique.

Comment se fait la promotion de cet album, quand on sait que ce n’est pas facile ?

Il faut faire remarquer que ce premier album n’a pas bénéficié d’une promotion vraiment agressive. Cela est dû à la ‘’béninoiserie’’ (comportement mesquins et méchant). Ce qui fait que juste après, je suis reparti à Accra en 2014. Les choses ne se sont pas passées comme il se doit. Ce n’est pas grave, c’est à partir des erreurs du passé que l’on se forme.

Vous étiez en concert au ‘’Yes Papa’’ à Cotonou. C’est depuis le Ghana qu’on vous a coaché pour animer la soirée ?

Je suis à Cotonou quand les responsables de l’Espace Culturel m’ont fait appel dans le cadre de la programmation des spectacles sur les lieux. Je vous assure que ça s’est bien passé.

Quand est-ce que votre second album sera disponible ?

L’album est presque fini. D’ici à deux mois, nous allons procéder à la cérémonie officielle de lancement de l’œuvre. En prélude à cela, je suis entrain d’animer une série de concerts. La fois dernière, j’étais chez Jah Baba à Africa Sound City à Mènontin. Il y a le concert de l’Espace Culturel ‘’Le Yes Papa’’. D’autres concerts vont suivre incessamment pour me faire connaître avant le lancement de l’album.

Vous pratiquez quel instrument ?

Je suis pianiste. L’instrument que je mets devant pendant mes concerts, c’est la guitare sous forme de piano. Il s’agit d’un instrument dont les musiciens du groupe Kassa’v ont fait usage lors du passage de ce groupe au Bénin. Je fais de la flûte, ainsi que la percussion.

Quel message avez-vous à l’endroit du public ?

Le message que j’ai à l’intention du public est de garder la foi! Nous devons garder la foi et croire en ce que nous faisons, c’est tout.

Teddy GANDIGBE

Dernière modification levendredi, 03 novembre 2017 04:57
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !