TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Festhec 2017 : Jean-Louis Kédagni s’apprête à célébrer l’apothéose du théâtre

festival

L'Ajedec organise du 10 au 14 mai 2017, la 14è édition du Festival scolaire et universitaire de théâtre et de chorégraphie (Festhec). Le Directeur du Festhec Jean Louis Kédagni donne quelques détails.  «Jusque-là nous sommes sur la bonne voie, le bilan est encourageant. Nous avons actuellement sur le marché professionnel une vingtaine d'artistes dynamiques et dévoués dans les domaines des arts vivants qui sont des produits du Festhec. D'autres, à défaut de poursuivre une carrière artistique, sont devenus des promoteurs d'évènements culturels. Ces exemples nous confortent que nous n'avons pas choisi le mauvais chemin en initiant cette passerelle de promotion artistique des scolaires. Nous ne regrettons pas notre existence car nous contribuons efficacement au développement de la culture dans le milieu scolaire», explique le promoteur. Comme par le passé, les participants viennent de deux secteurs de l'enseignement : le secondaire et l'universitaire. Pour le compte de cette édition, il y aura les Collèges d'enseignement généraux de Dantokpa, Houéyiho, Entente, Pilônes, Lokossa 5, Ouèdèmè, Hlodo, le Nokoué, Vedoko, Akassato, C.SAkoma, Akpakpa, les Merveilles, la Dynamique du savoir, la Synthèse de Godomey, et le Lycée Toffa de Porto-Novo pour les établissements secondaires. En ce qui concerne les participations des universités, il y aura l’Eace; l'Ucae; Cecal; département Flac; Fast; l'Uit Lokossa; l'Université du Niamey et du Lomé.Au titre des activités, on peut citer :le théâtre, la chorégraphie, la danse nationale, la musique traditionnelle et la musique moderne en live. «Nous travaillons à assurer la relève sur tous ces plans à travers une compétition entre les jeunes», souligne Jean-Louis Kédagni avant d’ajouter qu’après avoir fait le tour de Calavi, Cotonou, et Lokossa, que le festival est installé sur son propre site maintenant. Un site qui est une preuve de la crédibilité que les partenaires accordent à l'initiative. Le Festhec n'est plus la chose de Jean-Louis Mahouto Kédagni mais, c'est le seul creuset qui rassemble les scolaires du Bénin et de la sous-région autour de l'art.

TG

Dernière modification lemardi, 09 mai 2017 05:35
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !