TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

oukoikan-banniere-matin-libre

A+ A A-

Promotion et révélation de Parakou à travers le cinéma et le film : Le soutien du maire Toko et du ministre N’Koué vivement attendu

charles-toko

Le maire de la commune de Parakou, Charles Toko doit mettre son carnet d’adresse à la disposition de l’Association Art, Culture et Tourisme Sans Frontière (ACT-SF), qui s’est engagé à révéler la commune de Parakou à travers le cinéma et le film par la réalisation d’un film documentaire qui met la lumière sur les atouts et potentialités de la commune de Parakou. La mairie de Parakou doit mobiliser tous ses partenaires autour de cette initiative qui va à coup sûr impacter le développement de la cité des Koburus.

L’Association Art, Culture et Tourisme Sans Frontières (ACT-SF), à travers le festival International de cinéma Rebi@P (Rencontres de Belles Images Africaines à Parakou), s’investit depuis 2011, en partenariat avec le Fespaco, dans la promotion du film et du cinéma dans la commune. L’objectif à terme est de faire de la municipalité de Parakou, une ville carrefour du cinéma, une occasion de retrouvailles annuelle entre les filles et fils de Parakou, pour révéler au monde la ville de Parakou à travers le cinéma et le film. C’est pourquoi, en plus de tenir chaque  année le festival Rebi@P qui fait de la cité des Koburus, le temps du festival, le carrefour du cinéma et du film, l’Association Art, Culture et Tourisme Sans Frontière (ACT-SF) sous la direction du délégué général Eric Nougloï a jeté son dévolu sur le renforcement de capacités des acteurs du monde du cinéma et du film dans la commune de Parakou, dans la perspective d’assurer leur professionnalisation pour des productions de grandes factures.

C’est ce qui justifie la tenue de l’atelier de formation des acteurs du cinéma, du 03 au 10 avril 2017 au centre Guy Riobé de Parakou qui a réuni 25 participants venus du Bénin, Togo, Niger et Burkina Faso. Les capacités de ces derniers ont été renforcées dans le domaine de l’écriture de scénario de film documentaire de création, par le script Doctor Ignace Yéchénou. A l’issue de cette formation, les participants ont été unanimes pour reconnaître qu’ils disposent désormais des outils nécessaires pour écrire de bons scénarios qui vont aboutir sur des réalisations innovantes respectant les normes et règles de la production cinématographique, qui mettent sur les feux de la rampe la ville de Parakou aux prochaines éditions des ReBI@P.

Pourquoi le maire Charles Toko doit soutenir les efforts de l’Association ACT-SF ?

Le maire Charles Toko a affiché sa volonté manifeste de faire la promotion de la culture au niveau de la commune de Parakou depuis son arrivée à la tête de la ville. C’est d’ailleurs, ce qui justifie l’organisation sous son initiative, de plusieurs séminaires ateliers dont celui portant sur la redynamisation de la culture avec les différents acteurs culturels de la ville pour réfléchir à la renaissance artistique et culturelle de Parakou. Le thème du film qui a été retenue à l’issue de la formation sur l’écriture de scénario de film documentaire et tournage est : atouts et potentialités de  Parakou au cœur du Bénin et de son développement. C’est un film qui, une fois réalisé, va lever un coin de voile sur les atouts et potentialités de la commune de Parakou et impulser son développement, parce qu’il aura le mérite de révéler la commune au monde et attirer les investisseurs vers cette dernière. C’est pourquoi, le maire Charles Toko qui est très attaché à la promotion de la culture doit accompagner avec tout son conseil municipal pour le rayonnement de la commune de Parakou sur les plans du cinéma et du film, surtout que l’Association Art, Culture et Tourisme Sans Frontière (ACT-SF) bénéfice déjà d’un partenariat avec le Fespaco dont la renommée en matière de cinéma n’est plus à démontrer.

Les 25 participants qui ont été aguerris à l’occasion de la formation sur l’écriture de scénario de film documentaire et tournage pendant la première phase, subiront sous peu, dans la deuxième phase, une formation de haut niveau sur les techniques d’écriture de scénario de film documentaire de création par des experts internationaux européens. Après quoi, ils seront redéployés dans plusieurs communes du Bénin pour former, dans une troisième phase, d’autres acteurs du cinéma qui en expriment le besoin.

Cette nouvelle dynamique interpelle le ministre du tourisme et de la culture du Bénin, qui doit s’approprier ce projet qui cadre très bien avec les objectifs de son département ministériel et marquer son soutien total pour sa concrétisation, un soutien du ministre matérialisé déjà par la présence de son conseiller technique à la formation à l’ouverture de la formation des acteurs du cinéma sur l’écriture de scénario du film documentaire et tournage. Lequel soutien renforcera l’équipe municipale de Parakou dirigée par le maire Charles Toko.

Fièrement tout ceci aura l’avantage de faire de la commune de Parakou, la plaque tournante du cinéma au Bénin.

Albérique HOUNDJO
(Br/Borgou-Alibori)

Dernière modification lejeudi, 20 avril 2017 04:57
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !