TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Fièvre hémorragie à virus de Lassa au Bénin : La fin de l’épidémie annoncée pour bientôt

allassane-seidou

Encore quelques jours et le gouvernement béninois avec l’appui des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé notamment l’Oms déclareront officiellement la fin de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus de Lassa au Bénin. Dans une déclaration ce lundi, 23 mai 2016, le ministre de la Santé par intérim, Ange N'Koué a fait savoir qu’à l’issue de la première période d’incubation, les résultats sont plus que rassurants. Ainsi, conformément  aux règles sanitaires internationales de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), la période d’incubation de 21 jours a été à nouveau reconduite du 10 avril au 22 mai 2016 pour plus d’assurance. En attendant la déclaration officielle de la fin de l’épidémie, le ministre a tenu à signifier que le Bénin est à l'abri du tout risque de cette maladie."Après le dernier cas de Lassa traité depuis le 10 avril dernier, le Bénin n'a plus enregistré, jusqu'au  lundi 23 mai 2016, aucun cas de cette maladie", affirme l’autorité.  Selon le ministre, l'épidémie de la fièvre à virus Lassa, dont le premier cas a été découvert en janvier 2016, a sévit du 3 janvier au 10 avril 2016 et a enregistré 54 cas de malades dont 28 décès.Pour faire face à l'ampleur de cette épidémie, le gouvernement béninois et ses partenaires humanitaires, ont pris des mesures d'urgence, notamment : la mise en place d'unités de quarantaine dans les zones affectées pour isoler et soigner les victimes; l'établissement d'un système de traçage pour retrouver les personnes qui ont pu être exposées à la maladie et la mobilisation d'un réseau de près de 200 employés du secteur de la santé à travers le pays afin d'enregistrer les contacts.De même, les autorités béninoises ont aussi pré-positionné le Ribavirine, un médicament réputé efficace contre la maladie, dans la capitale, à Cotonou, et dans les zones affectées et s'investissent dans la distribution d'équipements de protection aux personnels de santé, ainsi que des produits de décontamination.Rappelons que la fièvre de Lassaest causée chez les humains par le contact avec les excréments de rongeurs contaminés, se transmet par les fluides corporels tels que le sang, l'urine, la salive ou le sperme.Les personnes touchées présentent des symptômes divers dont la fièvre, la fatigue, des vomissements, des diarrhées, des maux de tête et des douleurs abdominales. Dans sa forme la plus grave, la maladie, si elle n'est pas soignée, peut entraîner la mort.

Aziz BADAROU

Dernière modification levendredi, 27 mai 2016 08:31
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !