TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

SGB MAF GIF 1000x250px

A+ A A-

Lutte contre la défécation à l’air libre au Bénin : Le PAPHyR célèbre son 1er village FDAL

PAPHyR

Le Programme d’amélioration de l’accès à l’Assainissement et des Pratiques d’Hygiène en milieu Rural (PAPHyR) a célébré son premier Village ayant atteint l’état de Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL) dans les départements d’intervention. C’était à Alétan dans la commune de Bantè, le mardi 11 avril 2017. Un moment solennel de mobilisation des communautés de cette localité qui ont renouvelé leur engagement à rompre avec la pratique de la défécation à l’air libre. 

C’est inédit dans l’histoire de Alétan, un village situéà plus de 20 km de l’arrondissement central de la commune de Bantè.  «C’est la première fois qu’on fait la fête pour une chose pareille », lâche un habitant du village. Un avis partagé par les membres de la communauté de cette localité qui a désormais décidé, de tourner dos à la défécation à l’air libre. En dehors de la propreté que l’on observe dans les cours des maisons, chaque ménage s’est doté d’une toilette avec un dispositif de lavage des mains.  Un véritable changement de comportement au niveau des habitants de ce village qui hier, pratiquait la défécation à l’air libre.

Si la rupture avec cette pratique est le fruit de l’intervention du programme PAPHyR, ce changement de comportement n’était pas gagné d’avance. « Au démarrage de ce programme, nous étions sceptiques que ce programme donne des résultats dans notre commune et partout ailleurs , » a avoué le maire de la commune de Bantè, Innocent Akobi. Mais, se félicitant des résultats obtenus et parlant de l’Approche Assainissement Total Piloté par les Communautés (ATPC), il a soutenu que « les problèmes liés à l’hygiène et à l’assainissement de base trouveraient leur début de solutions si les vrais acteurs qui sont en même temps les premières victimes sont mis au cœur des interventions ».  Fière aussi des résultats obtenus, la première responsable du Programme, Yadjidé Adissoda Gbèdo, a rappelé que le programme PAPHyR a débuté avec les ONG qui sont les Agences de Mise en Œuvre déléguées en mars 2016. Avec le concours de celles-ci et après un an d’intervention, 354 localités ont déjà passé l’étape de pré-certification conduite par la Direction Nationale de la Santé Publique (DNSP) en charge de la gestion du sous-secteur et 244 autres localités attendent de le franchir. Pour le Directeur de cabinet du ministre de la santé, Lucien Toko, la Défécation à l’Air Libre constitue l’une des causes de la dégradation des conditions sanitaires des populations et favorise non seulement l’émergence des maladies infectieuses et parasitaires, mais accroît aussi le taux de morbidité et de mortalité. Soulignant que 90% des maladies chroniques dont souffrent les populations notamment celles rurales proviennent de la défécation à l’air libre et des mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement de base, il a indiqué que les premiers résultats  du PAPHyR, témoignent de la capacité des communautés à changer les mauvaises pratiques d’hygiène et d’assainissement. «  Nous pouvons dire que l’espoir est permis et que le Ministère de la Santé ne s’est pas trompé en adoptant l’approche ATPC au cœur des interventions du programme », a-t-il confie.

Afin de rendre durables, les changements obtenus, le directeur Lucien Toko, a exhortéles communautés, à mettre en place dans tous les quartiers des villages, des comités locaux de santé qui se chargeront de rendre pérennes les précieux acquis. De même, il a suggéré la mise en place d’un plan de suivi post FDAL pour le maintien des acquis en matière d’utilisation et d’entretien des ouvrages d’assainissement de base et d’observance des règles élémentaires d’hygiène par les populations. Pour terminer, il a lancé un appel aux maires et élus locaux, aux responsables départementaux de la santé à « travailler en parfaite symbiose » avec le PAPHyR. La cérémonie a pris fin avec la visite de quelques ménages et un drapeau a été hissé au centre du village pour marquer la fin de la défécation à l’air libre dans ce village.

Alain TOSSOUNON (Coll.)

Dernière modification lejeudi, 20 avril 2017 04:58
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !