TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Presse écrite au Bénin : Déjà le 1000e numéro

1000-parutions

Qui l'eût cru? Oui beaucoup n'y croyaient pas. C'est à peine que nous aussi, nous y croyions. Aujourd'hui, l'évidence est là. 1000 numéros. 1000 parutions sans interruption aucune. 1000 parutions toujours en quadri. Grande est ma joie, grande est notre joie. Plus grande encore quand on sait que des quotidiens qui ont pris leur marque bien avant nous, n'ont pas encore atteint ce seuil. Sans verser dans l'orgueil,  nous pouvons nous  targuer d'avoir relevé un grand défi. Fiers, en effet, d'avoir pu nous imposer dans un univers de la presse écrite trop bien saturé et concurrentiel.

1000ème numéro du quotidien privé Matin Libre, ça se dit, ça s’écrit, ça se chante, ça se danse aussi. Ça se célèbre absolument. Le petit poisson est devenu grand. Il s’impose de par ses majestueuses nageoires. Force respect et admiration. Le  mérite,  loin de nous, de nous l’arroger.  Il revient à celui de qui nous tirons vouloir et capacité. Dieu, vers qui nous élevons nos écrits ce jour, en actions de grâces. Le mérite, naturellement, vous revient aussi chers annonceurs, lecteurs,  partenaires à divers niveaux. Vous dont la confiance toujours renouvelée nous donne des ailes.

1000ème  numéro de la gazette de Bar Tito! Des fausses-notes, nous en avons certainement faites. Amende honorable est faite à travers ce message. Tel un amoureux soupire d’après les étreintes de sa dulcinée, nous soupirons, nous aussi, d’après votre   foi. Seul carburant,   en  effet,  pouvant nous  porter au  firmament  de l’information. La vraie, l’objective. Votre poisson continuera alors ses plongeons. Des plus   simples  aux  plus   extraordinaires   et   osés.  Sa   tête,   sans   cesse,   ressortira   des bombes et crèmes de la mer. Ceci, juste pour vous inoculer les informations en temps, en heure, et sous l’efficacité d’une plume de plus en plus raffinée et délicate.
À vous chers compagnons de tous les temps, je salue et reconnais ici votre mérite. De l'équipe de la Rédaction à la Distribution en passant par la Cellule informatique, l'Imprimerie et le Service commercial, mes profonds remerciements.

Maximin TCHIBOZO (DP), Aimé SEBIO (DC) , Jacques BOCO (DR) ,  Bertrand HOUANHO (SR) , Allégresse SASSE,  Aziz BADAROU, Fataï SANNI, Cyrience KOUGNANDE, Thomas AZANMASSO, Teddy GANDIGBE, Albérique HOUNDJO, Kola PAQUI, Ruth SODEDJI (CCI), Yolande ETAKOUANA, Patrick MENSAH ;

Bravo, Bravo !
Vive Matin Libre !
En avant pour l’infini numéro!

Le Directeur Général, Chérif RIWANOU : 1000ème numéro de Matin Libre...

 Je profite de cette heureuse occasion pour dire merci à nos annonceurs et lance un appel aux autres qui continuent d’hésiter. Matin Libre, c’est du concret. Le résultat est là. Et pour ceux qui ne le savent pas encore, au-delà de la version papier, nous sommes aussi spécialisés dans le digital. Notre site web, c’est au moins 7000 visites par jour.

Aimé SEBIO
Directeur Commercial

Fier de cette équipe
Fier de faire partie des pionniers de ce label
Fier d'y apporter au quotidien ma touche
Et pendant que nous y sommes encore, en avant pour les prochains défis
Merci à vous, chers clients, partenaires et lecteurs
Nous restons ouvert à vos critiques/observations pour mieux faire, même si la perfection n'est pas de ce monde.

A. Jacques BOCO
Rédacteur en chef

Bertrand HOUANHO, Secrétaire de Rédaction
 
1000ème numéro ce 02 août 2018, quatrième anniversaire dans quelques jours. Décidemment le mois d’août est pour le journal Matin Libre ce qu’il est pour le Bénin. Un mois de liberté. Un mois de prise en mains de sa destinée. Liberté de l’information, liberté dans le choix des sujets. La preuve, ce 1000ème numéro aurait dû tomber sur le 1er août si ce n’était pas férié. Ce n’est pas un hasard. L’histoire de Matin Libre et celle du Bénin indépendant sont intimement liées. Paraitre cinq jours sur cinq dans un environnement de rude concurrence, ce n’est pas gagné d’avance. Mais nous y avions cru. Nous continuons d’y croire avec toujours, comme au numéro zéro, cette même rage de servir à nos lecteurs une information vraie, une information diversifiée.
Merci à vous chers fidèles lecteurs et annonceurs.
Votre journal n’a pas changé. La légende continue !

1000ème numéro. C'est un défi. Un grand défi qu'a réalisé votre journal. Au service du peuple depuis août 2014, il a choisi de plaire, de déplaire ou encore de provoquer le débat sur de grands sujets de l'actualité dans le seul objectif de participer à la construction de la Nation béninoise. Tout n'a pas été parfait. Mais la jeune équipe, que nous constituons,  fait l'effort d'être aux côtés du peuple. Nous prenons l'engagement de poursuivre l'aventure et d'entretenir la flamme allumée. Chers lecteurs, nous sommes fiers de vous servir. Le meilleur reste à venir.
 
Allégresse SASSE Journaliste/Desk Politique

Au pays du matin calme, ce qui fait de vous un homme libre, c'est le courage d'être soi-même en empruntant la bretelle de la raison raisonnante pour passer en revue la raie des nœuds qui ne favorisent pas le départ nouveau. Par le droit international, nous y arriverons. J'y crois pour la millième fois en ce matin libre du 2 août 2018.

 Herbert de Saint Tauyé HOUNGNIBO ÉDITORIALISTE Internationaliste

 Sincères remerciements…

Ruth Agathe SODEDJI
Chef de la Cellule informatique

Aziz BADAROU, Chef-Desk Société (MATIN LIBRE)

1000ème numéro de votre journal “MATIN LIBRE“ entre vos mains ! Ce n’est qu’un rêve, une ambition, un projet qui se concrétise de la plus belle des manières. Et tout le mérite vous revient, chers lecteurs. Ce n’est que grâce à vos encouragements que nous avons persévéré! Ce n’est que grâce à vos critiques et suggestions que nous améliorons au quotidien le contenu de votre quotidien d’information, d’analyse, d’investigation, et de publicité. Vous servir l’information crédible reste un devoir pour nous et nous vous remercions de nous avoir préféré pour vous informer. Continuez de toujours nous faire confiance.

Abdul Fataï SANNI, journaliste Sportif

Un jour, une histoire… Au fil des jours, Matin Libre, jadis jeune organe de presse dans le paysage médiatique béninois est en train d’écrire, peu à peu, les pages de son histoire. Matin Libre est déjà à 1000 pages en quatre ans (le 11 août 2018). Il en reste énormément…. Et ce sera grâce à vous, lecteurs qui ne cessez de nous accompagner chaque jour. Merci pour la fidélité et bonne fête nationale à tous et à toutes. Vive Matin Libre

Cyrience KOUGNANDE 

1000 ème numéro du groupe de presse Matin Libre !  

Honneur et Gloire à Dieu, au siècle des siècles. Ma reconnaissance à la cheville ouvrière de cette oeuvre. Félicitations à  l'équipe dirigeante. Aux partenaires, lecteurs, et annonceurs, infiniment merci. Continuez de nous prêter foi. Matin Libre, caché dans le carquois de l'Eternel des armées, c'est encore des milliers de numéros. À ma famille, mon conjoint, thank. Merci, en effet, pour la confiance et l'encouragement. Ce travail coercitif rime bien avec imprévus et donc sacrifices. J'y suis, pourtant, grâce à vous, attachée avec zèle et espérance.

Thomas AZANMASSO

1000e parution, c’est une grâce. Je voudrais remercier tous ceux qui nous ont accompagnés le long de ce parcours, notamment les lecteurs, les annonceurs et autres. L’aventure continue !

Patrick MENSAH
 
La vie d’un quotidien se mesure non seulement par le nombre d’années, mais aussi par le nombre d’aventure et d’histoire que nous pouvons raconter. Merci à vous chers lecteurs et bonne chance à nos 1000 prochaines parutions.
1000 numéros pour notre quotidien Matin Libre c’est une grâce. Je souhaite à nos annonceurs, nos lecteurs et à nous même le plus possible de jours ensoleillés…

Wahoo, c'est génial ! Le 1000ème numéro de votre quotidien, Matin libre. Ce n'est que le début, mais il faut louer l'ingéniosité de toute l’équipe de direction et de rédaction. Chers lecteurs et lectrices, nous voilàprésent dans votre quotidien depuis près de 4 ans et nous y resterons pour toujours en vous donnant de bonnes informations en temps réel... Bravo !

Kamar ADJIBADE /Journaliste, Desk culturel

Bientôt, votre quotidien Matin libre soufflera sa 4ème bougie. Mais ce jour, il est déjà à sa 1000ème parution. Je remercie le DG qui a eu cette idée de créer Matin Libre, tous nos lecteurs et toute l'équipe de la Rédaction, de la Cellule informatique et de l’Imprimerie qui ne cessent de fournir des efforts pour la bonne qualité du journal.
Vive Matin Libre !

Yasmine AHOUANSOU
L'Assistante du DG

Mille numéros pour votre quotidien Matin Libre c'est comme mille pépins d'informations vraies servies sur un plateau d'or aux populations béninoises avec une jeune équipe aux commandes. En ma qualité de chef desk Culture du journal, je profite de cette occasion pour témoigner à tous nos lecteurs mes sincères gratitudes pour l'effort quotidien qu'ils font de nous lire. Ce millième numéro que nous célébrons vient comme un défi. Celuilà qui nous impose désormais un autre rythme et nous demande de redoubler d'ardeur au travail pour maintenir cet éclat acquis depuis la naissance du journal.
Vive Matin Libre et sa jeune équipe au service de l'information juste et vraie.
Culturellement votre !

Teddy GANDIGBE, Journaliste/Desk Culture
 
En ce jour particulier où nous offrons la millième parution de votre journal, je vous souhaite du plaisir à nous lire. Nous sommes engagés à vous proposer un service de qualité.
Houeze Roland/Machiniste Imprimerie

 En premier lieu je voudrais saluer le PDG et le DG du journal Matin libre, en suite le DC, le DP, le Dr, le SR. J'admire le courage de ces responsables sans oublier tout le personnel de la Rédaction, de l'Imprimerie et les  distributeurs. Mon souhait est qu'il y est beaucoup d'amélioration à tous les niveaux, beaucoup de publicités avec les partenaires parceque tout cela fait vivre un journal. Alors, on ne peut que souhaiter longue vie à Matin libre et bonne fête à tous pour ce numéro spécial.
Elisabeth Ayidehou, Laborantin/Imprimrie

Des Lecteurs se prononcent…
« C’est un journal qui fait parler les citoyens.VIVA le journal ‘’Matin libre’’ »

A l’occasion de la parution du 1000ième numéro du journal ‘’ Matin libre’’ je voudrais donner mes impressions sur cet organe d’information et de communication de masse.
Comme tout journal, il s’agit d’une œuvre humaine. Et il n’y a pas d’œuvre humaine parfaite. Cependant, mon plaisir et ma passion de lire le journal ‘’Matin libre’’ se trouvent dans le reportage de faits à caractère politique, économique, social et culturel. Et curieusement tous les âges y trouvent leur compte qu’il s’agisse des adultes actifs, des retraités, des hommes, des femmes et des jeunes, tout le monde est servi dans ce journal dont les animateurs dans une approche rédactionnelle atypique, utilisent les citoyens pour annoncer des faits saillants de la société béninoise à travers les réactions de ces derniers.

Une démarche qui permet d’utiliser judicieusement les opinions et les analyses des citoyens quelle que soit la problématique posée sans s’ériger en censeur ou en critique. Cette attitude relève du professionnalisme et ouvre au lecteur un éventail d’informations assorties d’analyses sur des faits au quotidien de la société.
Permettez-moi de dire, qu’au-delà de l’information et de la communication, Matin Libre fait œuvre d’éducation de ses lecteurs.

En essayant de trouver des points à critiquer du journal Matin Libre, j’avoue que l’exercice n’a pas été aisé pour moi. Tout simplement, parce que dans le souci de rechercher des points à critiquer, je n’en ai pas trouvé personnellement. C’est un journal qui fait parler les citoyens. Je trouve que c’est faire preuve de prudence dans la manipulation de l’information et de son objet. Je ne pense pas qu’il s’agit d’une faiblesse. Au contraire, c’est la quête d’une grande responsabilité de l’information, dans un environnement où la démocratie ne met pas à l’abri de déviances dictatoriales, de l’arbitraire alors que le journal doit vivre et survivre.

J’avoue que c’est un journal professionnel mais prudent et respectueux de la déontologie du métier avec des idées progressistes.

Mais comme tout journal indépendant dans ce bénin nouveau, j’ai l’impression que Matin Libre s’essouffle, s’asphyxie et mourra d’une mort lente si la direction n’y prend garde. Nous n’en voulons pour preuve la maquette du journal qui se dégrade au jour le jour de même que les colories
VIVA le journal ‘’Matin libre’’
VIVA

Cotonou, le 31 août 2018

Le Secrétaire Général

Emmanuel ZOUNON
« …à Matin Libre d'être un pouvoir disciplinaire et juste »

Je m’appelle Atzel Koty. Je suis  Chef service financier du Centre national d’essais et de recherches des travaux publics (Cnertp) du ministère des Infrastructures et des transports (Mit). Je suis un fidèle lecteur de journaux et notamment de Matin Libre. A l'occasion de la millième parution de Matin Libre, d'abord mes impressions sont majeures. Le quotidien Matin Libre est un organe de presse qui fait l'équilibre dans le traitement de l'information et dans le relai. Cela est suffisant pour moi. Mes critiques et attentes pour la suite de l'aventure restent globales. Tout organe de presse doit être impartial et accessible à toutes et à tous. Les informations doivent être traitées avec hauteur sans intention d'intoxiquer. Tout est sensible et la mauvaise information peut être génocidaire. J'en profite donc pour demander à tous les organes de presse d'ici et d'ailleurs en général et au quotidien Matin Libre d'être un pouvoir disciplinaire et juste. Vive la presse béninoise  et vive Matin Libre.
Je vous remercie.

« Je voudrais saisir cette occasion pour vous encourager dans le combat »

"Dans un espace médiatique devenu illisible depuis quelques temps, la consultation en ligne ou en version papier des journaux béninois n'avait plus aucune utilité pratique. Heureusement, le journal Matin libre auquel j'ajoute La Nouvelle tribune, est devenu un espace d'expression libre. C'est un honneur que vous me faites en m'invitant  à donner mon impression pour la célébration de votre 1000e numéro.  Je voudrais saisir cette occasion pour vous encourager dans le combat pour une presse libre que vous menez. Je sais que beaucoup ont abandonné ce combat. Depuis l'étranger, je ne me réveille pas sans chercher à m'enquérir des informations traitées par les médias officiels de mon pays. Matin libre est devenu, par la force des  choses, un journal qui me permet d'avoir des angles d'analyses de l'actualité plus critiques et constructifs. Je loue l'effort de la Rédaction à mettre en ligne au petit matin, la Une du journal et le contenu des articles. Toutes mes félicitations à votre équipe.

Stanic Adjacotan, Docteur en droit public de l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

 

Dernière modification levendredi, 03 août 2018 05:09
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !