TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Culture

Organisation du secteur de la gestion des patrimoines : Les dignitaires du culte « égungun » pour une discipline

association

Suite à l’arrêté préfectoral qui suspend toutes les activités liées à la sortie des « égun-gun » dans le département du Littoral, les dignitaires s’organisent afin de chasser de leur rang, les brebis galeuses. C’est ainsi qu’après leur rencontre avec le préfet Modeste Toboula qui a expliqué les motivations de sa décision, les dignitaires du culte « égun-gun » de Cotonou ont créé un ordre pour mettre fin aux dérapages liés aux activités de la sortie des « égungun ». Les dignitaires du culte « égungun » de la ville de Cotonou sont désormais réunis dans un « ordre ». Dénommé l’ordre du culte égungun du Littoral (Ocel), ce creuset a pour objectif de redonner au culte, ses lettres de noblesse. Ainsi, des dispositions seront prises par cet ordre pour contraindre tous les dignitaires à un certain nombre d’exigence. Selon les initiateurs, cela va considérablement baisser les cas de dérapages constatés lors de la sortie des « égungun ». Composé de treize membres (13), le bureau de l’ordre est dirigé par Faustin Somakpo. Pour l’atteinte de ses objectifs, il ne sera pas seul, car, le président national des cultes endogènes du Bénin, David Koffi Aza était de la partie et a assuré son soutien au nouveau bureau installé.


TG

En savoir plus...

Demi-finales de la CONAVAB 2018 : Seghito's Sèwèdo lève l’étendard

Seghitos-Sewedo

Le groupe H qui mettait en compétition les autres artistes représentants du département des Collines a livré son verdict il y a une semaine. L’artiste chanteur Seghito's Sèwèdo connu sous le titre de ‘’Man tché lè’’ a supplanté  ses challengers et devient ainsi le 8ème   artiste qui se qualifie pour les demi-finales de la 21ème édition de la Coupe nationale du vainqueur des artistes du Bénin (CONAVAB).

Entré de façon tonitruante dans la compétition le jeudi 05 juillet 2018, Ghislain Sèwèdo Tossou alias Seghito’s Sèwèdo, âgé de 31 ans, originaire de Ouèssè dans le département des Collines et Directeur d’école primaire publique,ne s’est pas laissé faire dans ce groupe H. Ses 05 ans d’expériences dans le domaine de la musique, lui ont permis de se qualifier avec son titre ‘’Djagala’’.  Dans ce premier match donc, il était face à Évanos la Différence, de son vrai nom Félix Gbèhouénou Ahoga. Dans son rythme Aya Système, il chante en Mahi comme Seghito’s Sèwèdo à la seule différence que ce dernier chante par ailleurs en français. Avec sa chanson ‘’Sèmassa’’ il n'a pas pu faire le poids devant le jeune Directeur d’école qui l’a littéralement battu. C'est un score de 200 votants contre seulement 040 pour Évanos la Différence, qui a départagé les deux rivaux.

Au deuxième round…

La petite finale du groupe H opposait Seghito’s Sèwèdo à Frère Agoss. Une rencontre à l'issue de laquelle Frère Agoss a courbé l'échine.Chacun des artistes a été évalué par les auditeurs sur les différents messages contenus dans leur texte respectif. Au bout du compte, c'est Seghito’s Sèwèdo qui s'en sortait. Avec 191 points, Seghito’s Sèwèdo restera le seul représentant  du département des Collines et donc le 8ème artiste à se hisser à ce niveau.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Nuit de conte en hommage à Théodore Béhanzin : La mémoire du comédien bientôt célébrée sur le campus

conte

Quatorze ans après son décès, ses souvenirs sont restés graver dans les mémoires comme si c’était hier. Le grand comédien a tiré sa révérence des suites d’un tragique accident de circulation à Cotonou. Aujourd’hui, il ne reste derrière lui que des œuvres qui inspirent plus d’un jeune talent aspirant à faire carrière dans le secteur des arts, précisément dans celui de la comédie. Et, c’est pour accomplir cette  mission de raconter les expériences de l’illustre disparu à la nouvelle génération que l’Ensemble artistique et culturel de l’Université d’Abomey-Calavi a pris la responsabilité d’organiser une grande nuit de conte. L’événement va se dérouler devant le studio de l’institution le 19 juillet prochain à 19h. La session danse et théâtre de la structure animeront une soirée atypique à travers laquelle les spectateurs auront droit à une multiplicité de conte suivi d’une variété de dansestraditionnelles.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Edition 2018 des Universi’arts : L’Ucae s’active pour commémorer une épiphanie artistique

Universiarts

La communauté universitaire, du 23 au 28 juillet 2018, se réunira autour des manifestations artistiques et culturelles entrant dans le cadre de la célébration de la  12ème  édition des universi’arts. Un événement qui promeut les arts et la culture béninoise en milieu estudiantin. Organisée par l’Union culturelle et artistique des étudiants (Ucae), cette manifestation connaîtra pour le compte de cette année,la participation de plusieurs pays étrangers que sont : La France, l’Allemagne, le Togo, la Côte-d’Ivoire, et le Mali. Au menu des activités, des spectacles de théâtre, de danse modernes et traditionnelles, de l’humour, des interprétations de chansons urbaines, des défilés de mode, de la chorégraphie pour ne citer que ces activité artistiques et culturelles.

TG

En savoir plus...

Rencontre littéraire du paillot : Le Dal Koffi Attédé appelé à opiner au sujet de la littérature

Koffi-Attede

Il s’agit d’une rencontre consacrée à la lecture publique qui se déroule les samedis à l’Institut français de Cotonou. À l’occasion, pour le compte de ce nouveau numéro qui se tient samedi 28 juillet 2018 à 16 heures, la parole sera accordée au Directeur des arts et du livre  (Dal) Koffi Attede qui entre temps, était le directeur des éditions Plurielles. Le responsable aura à répondre à un certain nombre de questions à savoir : comment la lecture publique est-elle mise en œuvre au Bénin ? Comment les bibliothèques y participent-elles ? Et quelles en sont les nouvelles perspectives ? Cette séance d’échange qui constitue en réalité la dernière de la saison culturelle devait permettre defaire l’état des lieux et de proposer des perspectives pour une efficiente promotion du livre et de la chaîne du livre au Bénin.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Carnet noir dans le monde artistique béninois : Oscar Kidjo a déposé les armes

Oscar-Kidjo

Le frère aîné de la star mondiale de la musique béninoise, Angélique Kidjo, n’est plus de ce monde depuis le vendredi 13 juillet 2018. Lui-même très impliqué dans le milieu artistique et culturel du Bénin,il est apprécié par ses pairs pour sa convivialité. Au-delà de son sens d’engagement profond pour les arts et la culture, l’hommes est aussi une tête couronnée et est connu à ce titre sous le nom de Dah Hounsinou Kandjomantazogbin Akozé. Tout le Bénin s’incline devant la mémoire de l’illustre disparu. Il s’est fait distinguer par sa modestie et son labeur. Ancien membre du Conseil économique et social, première mandature, Oscar Kidjo est, par ailleurs, un ancien Directeur de la promotion artistique et culturelle, diplômé de plusieurs universités béninoise, américaine et française. Le regretté envisageait ‘’faire du Bénin une plateforme culturelle où toutes les cultures seront valorisées’’. Il s’y attelait déjà avec la création de son école, le Centre international d’art et de la musique (Ciamo). « Il y a, inscrit dans le creux de nos yeux, le cheminement qui témoigne de nos vécus et de nos rencontres. Les douleurs que nous taisons, les ravissements que nous contenons, les secrets que nous croyons être les seuls à détenir, tout comme le lot de choses modestes qui nous rendent fiers y sont inscrits, compris nos vices. S'il est vrai que nous venons et "revenons" au monde avec un destin dessiné dans nos mains... une écriture sur laquelle nous n'avons pas posé une virgule, (le fâ nous le dit, pour ceux qui l'ont reçu) il est tout aussi vrai que nous portons bien inscrit au front notre nom; non pas celui décidé par des parents soudain poètes et charlatans et pieux et fous, mais celui dont nous avons décidé de la forme et dessiné chaque lettre de l'orthographe », laissera entendre le promoteur du centre culturel Artisttik Africa, Ousmane Alédji à son sujet avant de signaler que "Fofo OSCAR" C'est un visage qui rassure, le visage d'un homme bon. Et le nom qu'il aura écrit est immense; un nom école d'humilité et de dignité, un grand.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Le Dga/Sobebra dans les locaux de Blue Diamond : Un évènement culturel inédit se prépare…

DG-SOBEBRA-a-BlueDiamond

Le Directeur général adjoint (Dga) de la Société béninoise de brasserie (Sobebra) Sébastien Yves-Ménager était, le week-end écoulé, précisément samedi 14  juillet 2018, dans les studios du label Blue Diamond. Cette visite de Sébastien Yves-Menager à Sidikou Karimou a très tôt pris l’allure d’une rencontre d’échanges qui aura duré plusieurs heures. A l’arrivée, le Bénin, dans les tout prochains jours, pourra vivre l’inédit. Un évènement à caractère culturel serait en gestation. Ce tête à tête était aussi l’occasion pour le Dga de la Sobebra de pénétrer le monde de Blue Diamond, les activités qui s’y mènent. Et, entre autres sujets, Blue Diamond Tv, la Web tv, canal par lequel le label fait la promotion de ses productions et de la musique béninoise. Il se veut également un canal de communication qui représente une innovation sur le territoire. Qui dit Blue Diamond dit le "Cash and Arts". Un espace par excellence d'échanges d'expériences entre les grands noms du show-business international et le monde culturel local. Les deux hommes n’ont pas manqué d’aborder le partenariat qui lie la boisson Xxl Energy à l’icône de la musique béninoise, Fanicko, le chouchou de Blue Diamond.Son égérie depuis un certain temps. Ce samedi, le promoteur de Blue Diamond a reconnu et salué l’apport significatif du Dga Sobebra pour l’émergence de la culture béninoise. Et, ses doléances ne tarderont pas à être exprimées. Lesquelles doléances ont, notamment, porté sur les contrats de Brand Ambassador que Sidikou Karimou voudrait que la Sobebra étende aux autres artistes béninois. Cette demande, s’il faut le préciser, n’est pas tombée dans l’oreille du sourd.

C.K

En savoir plus...

Ciné 229 Awards : Un appel à proposition de films pour la deuxième édition

cine-229-awards

La grande soirée de récompense des cinéastes béninois fait son grand retour ! Les acteurs du 7ème art, sont conviés à mettre sur la place publique leur savoir-faire en matière de réalisation, d’écriture, de scénarii, ou de jeux d’acteurs. « Cinéphiles de toutes catégories, cet appel à films est le vôtre, et cette occasion est à saisir impérativement pour vous offrir une chance et vous faire remarquer en vue de devenir le prochain lauréat du prestigieux prix du cinéma béninois » mentionnent les membres du comité d’organisation.  Le geste est tout simple ; il suffit d’envoyer  sa production cinématographique au jury qui sera chargé de juger afin de permettre aux uns et aux autres de  décrocher le précieux sésame  à la grande soirée de récompense de l'excellence dans le secteur béninois du cinéma. Pour y prendre part, il faut s’inscrire sur la plateforme www.cine229.org dans la catégorie de son  choix et associer son nom à la deuxième édition des trophées Ciné 229 Awards.  Cela permettra de  vivre en live le meilleur du cinéma. Le dernier délai pour le dépôt de candidature est fixé pour le 09 septembre 2018 à 00h.

TG

En savoir plus...

Edition 2018 de la nuit des oscars des élites : Yves Dah Gounon poursuit le challenge

Yves-Dah-Gounon

Le jeune promoteur Yves Dah Gounon, responsable de la plateforme d’information authentique Tv a fait l’option de reconnaître chaque année le mérite de ces hommes et femmes qui œuvrent inlassablement pour le développement de la nation béninoise. Dans cette perspective, il a initié depuis l’année dernière les trophées dénommés ‘’Oscars des élites’’. L’événement est à sa deuxième édition et les couleurs s’annoncent éclatantes. Prévu pour se tenir, samedi 18 août prochain à la Bluezone de Cotonou, l’initiative attend un nombre important de participants selon son manageur général, Yves Dah Gounon. Il s’agit, selon sa perception des choses, d’un sésame qui doit couronner les efforts de tout citoyen qui se bat dans  son secteur d’activité pour que le Bénin soit prospère. « Le trophée ‘’Oscar des élites’’ du Bénin est un prix d’excellence, une distinction honorifique qui consiste à récompenser le mérite des meilleurs acteurs de l’administration public et privée ayant non seulement contribué au rayonnement du tissu socioéconomique national, mais aussi ayant surtout œuvré pour la promotion des valeurs éthiques et morales », explique le promoteur pour indiquer clairement la vision qui sous-tend la mise en place d’une telle initiative. Au-delà donc de ce que l’on pourrait s’imaginer, le trophée ‘’Les Oscars des élites’’ n’est pas un projet de plus mais un véritable creuset qui suscite l’émulation dans le rang de tous les acteurs qui animent la vie socio-professionnelle au Bénin.

Teddy GANDIGBE

En savoir plus...

Fête du cinéma édition 2018 au Bénin : Ça démarre le 28 juillet avec Canal+

fete-du-cinema

La fête du cinéma au Bénin, c'est reparti pour l'édition 2018. Du 28 juillet au 25 août, cette caravane itinérante du film ira une fois encore vers les populations. Cette fois-ci, 5 villes sont à l'honneur avec une programmation aussi riche que variée. C'est du moins, ce qu'ont annoncé, en substance, le Directeur général de Canal+Bénin et la Responsable de la communication, hier jeudi, en conférence de presse à Blue zone de Cotonou.

Après 2016 et 2017, la troisième édition de la fête du cinéma démarre à Natitingou précisément à l'école primaire publique centre, le samedi 28 juillet prochain. Le 29 juillet, les populations de Parakou goûteront aux délices des films africains. Et, les 4, 11 et 25 août, ce sera respectivement le tour des cinéphiles de Come (à la Maison des jeunes), Dassa -Zoume (Maison des jeunes) et Cotonou, à Canal Olympia, pour l'apothéose.

Une programmation riche et variée

Selon la Responsable Communication Canal+Bénin, Affoussat Salifou Traore, ce sont des projections filmographiques au contenu très africain, mais aussi béninois avec des talents du pays que le public visualisera. Des longs métrages venant du Nugeria, des courts-métrages, des documentaires béninois même si le Burkina-Faso va s’ajouter, des séries, des ‘’dessins animés’’ pour jeunes ; bref les populations à la base ont de quoi se régaler  les semaines à venir. « Tingtang saison 2 » de Kismath Baguiri, « Le Journal de Jenifa » de la même réalisatrice béninoise, « Wulu » de Kocou Yemadje, « Kemi » de Jacob Abiodun, « 16 ans après » de Franck Rajah Arae, « Le choc des cultures » du même auteur, « Soundiata Kéita, le réveil du lion » et « Pokou, la princesse Ashanti » de Kan Souffle, la liste des films n’est pas exhaustive. Un vrai moment de divertissement pour tous ! La fête  du cinéma, c’est un événement unique et inédit au Bénin, un moment incroyable d’apporter le cinéma vers les populations, une occasion de démocratiser le cinéma dans la conscience de certains qui n’y ont pas accès, selon les mots du Directeur général de Canal+ Bénin, Jonathan Lett. Acteur incontournable de la télévision payante en Afrique, le Groupe Canal+ joue un rôle important dans la production cinématographique pour soutenir le cinéma et surtout les œuvres audiovisuelles en Afrique. Il faut signaler que la fête du cinéma est un événement gratuit et ouvert à tout le monde. Pour les deux premières éditions, plus de 10.000 cinéphiles du Nord au Sud ont été rassemblés.

Et comme les années antérieures, l’édition 2018 se fera en collaboration avec des partenaires du secteur du cinéma, de la culture et des arts en Afrique et au Bénin en particulier. Il s’agit entre autres de Nollywood Tv, Ciné 229, gulliAfrica, Fenacab, le ministère du Tourisme et la Direction de la cinématographie au Bénin. C’est à juste titre donc que la conférence de presse a enregistré la présence de réalisateurs, d’acteurs du cinéma, du Directeur de la cinématographie, Eric Servais Todan et du Directeur du Fonds d’appui à la production audiovisuelle, Abib Soumanou.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !