TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Ouvrage sur la politique étrangère sous le renouveau démocratique : Le Dr Eric Padonou révèle les paradigmes de la diplomatie béninoise

Eric-Padonou

« La politique étrangère du Bénin sous le renouveau démocratique : Paradigmes et acteurs». C’est le nouvel ouvrage qui vient d’investir les librairies. Publié aux éditions l’Harmattan-Bénin, il est écrit par le Dr Eric Padonou et préfacé par l’ambassadeur Gratien Pognon. Le livre a été présenté au public à Cotonou, le mardi 07 août 2018. Il traite d’un sujet qui n’a pas encore été abordé par les écrivains au Bénin. L’auteur y a en effet souligné les rouages et les acteurs de la politique étrangère du Bénin. « C’est un ouvrage qui pose les jalons dans un domaine resté jusque-là vierge», a souligné le Professeur Frédéric Joël Aïvo, le Postfacier du livre. A l’entendre, l’auteur a fait un travail de qualité puisque le document remonte tout le circuit de l’appareil diplomatique national et permet aux lecteurs de connaître la politique étrangère du Bénin de 1990 à 2016. Selon l’auteur, l’ouvrage n’est pas une critique diplomatique stérile. Il a pour objectifs de contribuer à une meilleure compréhension  du comportement  et des réactions  du Bénin  sur la scène internationale depuis 1990, de mieux situer la politique étrangère par rapport à des valeurs à découvrir et de remédier à la faible production  scientifique sur le sujet. Eric Padonou a souligné qu’à l’instar de tous les autres Etats, le Bénin dispose d’une politique étrangère. « Il s’agit d’une politique pragmatique qui s’inspire à la fois du réalisme classique de Raymond Aron, du néoréalisme structuraliste de Kenneth Waltz et du culte des principes  abstraits propre à l’idéalisme», a-t-il déclaré. Il soutiendra que la politique étrangère du Bénin est restée constante malgré les alternances observées au sommet de l’Etat. « Notre analyse permet d’installer le pouvoir exécutif au cœur  du pouvoir décisionnel conformément aux grands classiques des régimes politiques de type libéral. Contrairement à une opinion répandue qui fait du ministre des Affaires étrangères l’acteur principal de la politique étrangère, c’est le président de la République qui détient le monopole de la prise de décisions», a éclairé l’auteur. A l’entendre, au Bénin, il y a une guerre entre les ministères qui fragilise la diplomatie. Un facteur, a fait remarquer l’auteur, qui ne permet pas à la politique étrangère de briller de mille feux malgré quelques succès. Pour lui, il sera difficile pour la diplomatie béninoise d’être efficace seule. « La seule voie qui s’offre à moyen et long terme aux petits Etats, comme le Bénin,… est la régionalisation de leurs politiques étrangères nationales», a-t-il fait savoir. Et l’ancien Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Robert Zantan de renchérir : « Il faut une refonte de notre système. Il faut trouver de nouveaux mécanismes». L’ambassadeur a par ailleurs montré qu’il faudra maintenant doter le Bénin d’un document de politique étrangère.   

A.S

Dernière modification lelundi, 13 août 2018 05:05
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !