TPL_GK_LANG_MOBILE_MENU

Banniere web 728x90px-01

Organisation du secteur de la gestion des patrimoines : Les dignitaires du culte « égungun » pour une discipline

association

Suite à l’arrêté préfectoral qui suspend toutes les activités liées à la sortie des « égun-gun » dans le département du Littoral, les dignitaires s’organisent afin de chasser de leur rang, les brebis galeuses. C’est ainsi qu’après leur rencontre avec le préfet Modeste Toboula qui a expliqué les motivations de sa décision, les dignitaires du culte « égun-gun » de Cotonou ont créé un ordre pour mettre fin aux dérapages liés aux activités de la sortie des « égungun ». Les dignitaires du culte « égungun » de la ville de Cotonou sont désormais réunis dans un « ordre ». Dénommé l’ordre du culte égungun du Littoral (Ocel), ce creuset a pour objectif de redonner au culte, ses lettres de noblesse. Ainsi, des dispositions seront prises par cet ordre pour contraindre tous les dignitaires à un certain nombre d’exigence. Selon les initiateurs, cela va considérablement baisser les cas de dérapages constatés lors de la sortie des « égungun ». Composé de treize membres (13), le bureau de l’ordre est dirigé par Faustin Somakpo. Pour l’atteinte de ses objectifs, il ne sera pas seul, car, le président national des cultes endogènes du Bénin, David Koffi Aza était de la partie et a assuré son soutien au nouveau bureau installé.


TG

Dernière modification levendredi, 20 juillet 2018 05:02
Connectez-vous pour commenter
Retour en haut

Application Mobile

app-mobile-android

Abonnement Numérique

abonnement-numerique

Abonnement Papier

abonnement-papier

Inscrivez-vous à notre Newsletter et revevez l'information en continu ! Les dernières nouvelles, les dernières déclarations, l'information où que vous soyez !